FLASHS

Amateurs

Retour sur le week-end amateurs

Publié le 13/08/2019 07:30

L'Estivale Bretonne, le Prix de la Saint Laurent Juniors et Espoirs et le Tour de Côte d'Or, retrouvez qui s'est imposé sur ces épreuves Fédérale ou Elite Nationale.

L’Estivale Bretonne : 

Julien Guay brille en Bretagne avec le VC Pays de LoudéacJulien Guay brille en Bretagne avec le VC Pays de Loudéac | © VCPaysLoudéac

Disputée dans le Finistre moins de deux semaines avant le Championnat de France Espoirs, l’Estivale Bretonne est un rendez-vous incontournable pour les amateurs. Classée Elite Nationale, cette course par étape sur Circuit s’est déroulée sur 4 jours. Pas de mi-étape, et une distance presque similaire chaque jour autour des 135km pour cette 4ème édition. 

La première étape, disputée autour de Grand Champ a connu des conditions climatiques assez importantes avec un vent puissant. Un groupe de 10 coureurs parvient à prendre du champ à 25km de l’arrivée puis un contre de 12 hommes revient dessus. Luc Tellier (UC Nantes Atlantique) et Dan Gardner (Baguet-Miba-Indulex) se détachent de ce groupe conséquent et se disputent la victoire qui est jugée en bosse. Victoire qui revient au Français Tellier devant l’Anglais Gardner. Joris Vincent (UC Nantes Atlantique) complète ce podium.

Samedi, étape la plus longue avec 137.2km et un circuit final plutôt technique qui permet aux échappées de rêver. Encore beaucoup de vent en ce début de week-end et c’est finalement un trio qui se dirigent vers la ligne d’arrivée. Arrivant à 14 sec du peloton, Maxime Farazjin (CC Villeneuve Saint-Germain) passe la ligne le premier. Il devance de quelques mètres ces compagnons d’échappée où Julien Guay (VC Pays de Loudéac) et Mathieu Jeannès (Hennebont Cyclisme) prennent respectivement la 2ème et 3ème place. Le Belge Maxime Farazjin fait coup double en s’emparant du général. 

Troisième étape, une arrivée en bosse sur 500m pour rejoindre Le Ponton après 136,5km de course. La course est verrouillée et les échappées ne voient pas le jour durant les 120 premiers kilomètres. Il faut attendre 10km de l’arrivée pour que des hommes prennent les devants. Le peloton revient dessus au pied de la bosse mais certaines gardent quelques longueurs d’avance pour s’imposer à l’image du podium où Marlon Gaillard (Vendée U) s’impose. Arnaud Pfrimmer (CC Nogent-sur-Oise) prend la seconde place sur cette arrivée pour puncheur et Jelle Mannaerts (Hubo-Titan-Cargo CT) termine troisième. 

Ce lundi, dernière étape, un petit circuit en ville de 7km était à parcourir 19 fois. Le sprint semble inévitable. De plus, les équipes des leaders telles que Loudéac et Hennebont contrôlent la course et ne laissent sortir personne. Clément Orceau (Vendée U) est le plus rapide et s’impose sur cette ultime étape. Il devant deux étrangers : Jelle Mannaerts (Hubo-Titan-Cargo CT) et Oscar Van Wijk (Wielerploeg Groot Amsterdam). 

Le général revient finalement à Julien Guay (VC Pays de Loudéac).  

1ère étape : 

  1. Luc Tellier (UC Nantes Atlantique) en 3h06’56“
  2. Dan Gardner (Baguet-Miba-Indulex) à 2“
  3. Joris Vincent (UC Nantes Atlantique) à 9“

2ème étape : 

  1. Maxime Farazjin (CC Villeneuve Saint-Germain) en 3h17’14“
  2. Julien Guay (VC Pays de Loudéac) à 1“
  3. Mathieu Jeannès (Hennebont Cyclisme) à mt“

3ème étape :

  1. Marlon Gaillard (Vendée U) en 3h17’59“
  2. Arnaud Pfrimmer (CC Noge2ènt-sur-Oise) à 2“
  3. Jelle Mannaerts (Hubo-Titan-Cargo CT) à mt“ 

4ème étape :

  1. Clément Orceau (Vendée U) en 3h06’59“
  2. Jelle Mannaerts (Hubo-Titan-Cargo CT) à mt“
  3. Oscar Van Wijk (Wielerploeg Groot Amsterdam) à mt“

Classement général : 

  1. Julien Guay (VC Pays de Loudéac) en 12h49’22“
  2. Mathieu Jeannès (Hennebont Cyclisme) à 9“
  3. Jelle Mannaerts (Hubo-Titan-Cargo CT) à 11“
  4. Arnaud Pfrimmer (CC Nogent-sur-Oise) à mt“
  5. Maxime Renault (Team Fybolia Locminé) à 19“

 

Prix de la Saint-Laurent Juniors et Espoirs :

Samedi et Dimanche se sont disputés le Prix de la Saint-Laurent, une course fédérale pour les Juniors le samedi et pour les Espoirs le dimanche. Au programme de cette épreuve tenue à Montpinchon (Manche), 13,7km à parcourir 8 fois pour les U19 contre 10 fois pour les U23 soit 109,7km pour les uns et 137km pour les autres. L’an passé la victoire était revenue à Paul Lapeira (Chambéry Cyclisme Formation) chez les jeunes tandis que pour les espoirs c’était l’Anglais Stuart Balfour (Côtes d’Armor-Marie-Morin) qui l’emportait.

Nolann Mahoudo lève les bras au Prix de la Saint-LaurentNolann Mahoudo lève les bras au Prix de la Saint-Laurent | © GGfotovelo

Avec le mur de Montpinchon à gravir à chaque tour, les différences se font dans la catégorie des juniors. Ils passent la ligne un par un et c’est le Breton Nolann Mahoudo (VC Pays de Loudéac) qui lève les bras. Il devance le néo-zélandais Reuben Thomson (VS Valletais) et un autre Breton Mathis Le Verre (UC Briochine).

Paul Lapeira l'an passé chez les Juniors, cette année en EspoirsPaul Lapeira l'an passé chez les Juniors, cette année en Espoirs | © Velofotopro

Tandis que chez les Espoirs, les écarts sont moins importants mais le vainqueur Paul Lapeira (Chambéry Cyclisme Formation) qui a déjà brillé l’an passé sur cette course à tout de même le temps de savourer sa victoire. Il devance Killian Briand (Vallet VS) et Nicolas Malle (VC Pays de Loudéac).

Classement final Juniors :

  1. Nolann Mahoudo (VC Pays de Loudéac) en 2h59’31“
  2. Reuben Thomson (VS Valletais) à 8“
  3. Mathis Le Verre (UC Briochine) à 16“
  4. Antoine Gizardn-Pradeau (Vendée) à 36“
  5. Robin Cann (Team Sportbreizh-Harmonie Mutuelle) à 1’29“

Classement final Espoirs : 

  1. Paul Lapeira (Chambéry Cyclisme Formation) en 3h29’05“
  2. Killian Briand (Vallet VS) à mt“
  3. Nicolas Malle (VC Pays de Loudéac) à mt“
  4. Jean Lou Watrelot (Rouen VC 76) à mt“
  5. Matis Louvel (Rouen VC 76) à mt“

 

Tour de Côte d’Or : 

Sten Van Gucht s'impose largement au Tour de Côte d'OrSten Van Gucht s'impose largement au Tour de Côte d'Or | © LeBienPublic

Autre course à étapes classée Elite Nationale, le Tour de Côte d’Or avait lieu ce week-end. 2 grosses étapes de 146km et 151km en ouverture et fermeture de ce Tour et 2 mi-étape le samedi qui a donné lieu à une belle bagarre. 

Vendredi, sur un circuit relativement plat, certains coureurs à l’image de Mickaël Guichard (Team Pro Immo Nicolas Roux) ont tenté d’éviter le sprint massif mais ce dernier n’est pas parvenu à faire la différence. En revanche, passant la ligne seulement 3 sec avant le peloton, Rudy Fiefvez (Oceane Top 16) trompe les sprinteurs et remporte la première étape et par la même occasion le maillot de leader. Il devance Camille Batista (Guidon Chalettois) et le jeune Lucas Avadanian (AC Bisontine).

Le lendemain matin, lors de la première mi-étape, malgré une course marquée par la pluie, elle n’aura pas effrayé les attaquants. En effet, à 30km de l’arrivée, un quatuor se détache et va alors se jouer la victoire. Jérémy Cabot (SCO Dijon) est le plus rapide des 4 et réalise le coup double en prenant le maillot jaune. Il s’impose devant ses compagnons d’échappée : Sten Van Gucht (VC Villefranche Beaujolais) et Théry Schir (Team Hormann).

Quelques heures de repos et c’est reparti pour 77km, cette fois-ci le circuit est plus corsé et le dénivelé important. Dès les premières difficultés, une échappée de 6 coureurs prend forme. Ils sont alors revus par un quatuor, 10 coureurs ouvrent alors la route. Dans le final technique et difficile en faux-plat, les attaques fusent et c’est Emilien Vandermeersch (Dunkerque Littoral Cyclisme) qui franchi la ligne le premier. Il l’emporte devant Rudy Fiefvez (Océane Top 16) qui récupère son maillot jaune et Thomas Joly (CC Nogent-sur-Oise).

Les écarts sont minimes entre les prétendants à la victoire de ce Tour ce dimanche. 151km pour départager les favoris. Deux grosses difficultés sont à franchir en début de course tandis qu’à partir de la mi-course, c’est un profil vallonné. Les attaques ne se font pas attendre. De nombreux contre sont à compter. Il faut attendre 40km de course pour apercevoir 12 hommes à l’avant et pas n’importe qui. Ce sont ces derniers qui se joueront la victoire. Malgré des écarts qui se réduisent, et une mésentente au sein du groupe de tête, 3 hommes s’extirpent et vont se jouer la gagne. Au sprint, Mickaël Guichard (Team Pro Immo Nicolas Roux) l’emporte devant Matthieu Garnier (CC Etupes) et Sten Van Gucht (VC Villefranche Beaujolais). 

Le général revient à ce dernier, le Belge s’impose avec plus de 54 sec d’avance sur son premier adversaire qui est autre que son coéquipier Tao Quemere (VC Villefranche Beaujolais).

1ère étape :

  1. Rudy Fiefvez (Oceane Top 16) en 3h03’13“
  2. Camille Batista (Guidon Chalettois) à 3’
  3. Lucas Avadanian (AC Bisontine) à mt“

2ème étape : 

  1. Jérémy Cabot (SCO Dijon) en 1h43’16“
  2. Sten Van Gucht (VC Villefranche Beaujolais) à mt“
  3. Théry Schir (Team Hormann) à mt“

3ème étape :

  1. Emilien Vandermeersch (Dunkerque Littoral Cyclisme) en 1h47’13“
  2. Rudy Fiefvez (Océane Top 16) à mt“
  3. Thomas Joly (CC Nogent-sur-Oise) à 1“

4ème étape :

  1. Mickaël Guichard (Team Pro Immo Nicolas Roux) en 3h40’15“
  2. Matthieu Garnier (CC Etupes) à mt“
  3. Sten Van Gucht (VC Villefranche Beaujolais) à 3“

Classement général :

  1. Sten Van Gucht (VC Villefranche Beaujolais) en 10h15’24“
  2. Tao Quemere (VC Villefranche Beaujolais) à 54“
  3. Yannick Martinez (Guidon Chalettois) à 1’03“
  4. Lucas Papillon (CR4C Roanne) à mt“
  5. Thomas Joly (CC Nogent-sur-Oise) à mt“
Par Jade WIEL

Maillon_Octobre 2019

Sport 101 Facebook V4

INSCRIPTION EN LIGNE