FLASHS

Amateurs

Retour sur le week-end amateurs

Publié le 25/02/2020 07:00

Ce week-end la France était divisée en deux pour les cyclistes amateurs. D'un côté les 2 manches finales des Plages Vendéennes, et d'un autre, 2 élites nationales dans le sud provençale. Découvrez vite qui a brillé !

Ce week-end se déroulaient les 2 dernières étapes des Plages Vendéennes. Disputées à Challans et Champ-Saint-Père, ces deux courses ont permis aux meilleurs amateurs de s’illustrer. Tous voulaient succéder à Yannis Yssaad, le vainqueur de l’édition 2019. Avant ces deux dernières épreuves, c’était Dylan Kowalski (Côtes d’Armor Marie Morin Véranda) qui possédait le leadership.

Plages Vendéennes – Challans : 

Samedi, les coureurs se sont donc retrouvés pour 150km soit 6 tours de 25km. C’est sous le soleil de Challans que les 165 partants se sont élancés. 6 coureurs ont longtemps ouvert la route, il s’agissait de Maxime Joly (VC Pays de Loudéac), Tom Baubry (Laval Cyclisme 53), Serkan Olgun (Paris Cycliste Olympique) et Louka Matthys (VC Amateur Saint Quentin), Antoine Prod’homme (WB-Fybolia Locminé) et Dany Maffeis (Paris Cycliste Olympique). Les équipes favorites sont restées quant à elles en retrait durant les deux tiers de la course. Tandis que le peloton, lui, joue au chat et à la souris. L’écart des échappés est alors de 2min à 50km de l’arrivée mais la Roche sur Yon qui veut jouer la carte de leur sprinteur Clément Orceau, avale les fuyards après une courte poursuite. On se dirige alors vers un sprint massif et la victoire ne peut échapper à l’ancien sociétaire du team Vendée U, Clément Orceau (La Roche sur Yon). Il devance assez largement Jason Tesson (Sojasun Espoir) et Louis Lapierre (Océane Top 16). Dylan Kowalski (Côtes d’Armor Marie Morin Véranda) est toujours en tête du général mais rien est encore fait puisque Orceau n’est plus très loin. 

Clément Orceau lève de nouveau les bras à ChallansClément Orceau lève de nouveau les bras à Challans | © Marie Greneche

Classement étape 6 

  1. Clément Orceau (La Roche sur Yon) en 3h28’50“
  2. Jason Tesson (Sojasun Espoir) à mt“
  3. Louis Lapierre (Océane Top 16) à mt“
  4. Damien Ridel (UC Nantes Atlantique) à mt“
  5. Dylan Kowalski (Côtes d’Armor Marie Morin Véranda) à mt“

 

Plages Vendéennes – Champ-Saint-Père :  

Le lendemain, c’est un circuit plus sinueux qui s’offre aux coureurs. 3 circuits de respectivement 16,1km, 18,8km et 11,4km étaient à faire à une, quatre et quatre reprises pour un total de 136km. L’équipe du leader : Côtes d’Armor Marie Morin Véranda réalise la course parfaite. Les coéquipiers de Dylan Kowalski se faufilent dans les échappées, ne roulent pas, épaulent l’ancien professionnel et parviennent à lui faire faire le jump sur les 7 coureurs qui composaient l’échappée. A la cloche, ils sont 12 à pouvoir lever les bras dont le leader du général qui file vers le graal puisqu’aucun des coureurs figurant dans l’échappée n’est dangereux pour lui. Maxime Rio et le jeune espoir première année : Thibault d’Hervez font le job pour leur leader et lui permettent de s’économiser. Dylan Kowalski passe alors à l’attaque à 5km de l’arrivée et sort avec Valentin Ferron (Vendée U) et Fabien Rondeau (Laval Cyclisme 53). C’est le doublé pour Kowalski qui remporte l’étape et le général final ! Il devance le futur professionnel de chez Total Direct Energie : Valentin Ferron et Fabien Rondeau.

Dylan Kowalski fait coup double sur les Plages VendéennesDylan Kowalski fait coup double sur les Plages Vendéennes | © Benedicte Front

Classement étape 7

  1. Dylan Kowalski (Côtes d’Armor Marie Morin Véranda) en 3h16’22“
  2. Valentin Ferron (Vendée U) à mt“
  3. Fabien Rondeau (Laval Cyclisme 53) à 8“
  4. Maxime Rio (Côtes d’Armor Marie Morin Véranda) à 11“
  5. Joris Vincent (UC Nantes Atlantique) à mt“

Classement général : 

  1. Dylan Kowalski (Côtes d’Armor Marie Morin Véranda) avec 107pts
  2. Jason Tesson (Sojasun Espoir) avec 82pts
  3. Clément Orceau (La Roche sur Yon) avec 63pts

 

De l’autre côté de la France, dans le Sud Provençal, se disputaient également 2 courses : le GP du Pays d’Aix le samedi et le GP de Puyloubier Sainte-Victoire le dimanche.

GP du Pays d’Aix : 

116km étaient au programme autour d’Aix-en-Provence pour les équipes alignées à l’épreuve classée Elite Nationale. Avec la côte de Puyricard à gravir 5 fois, nul doute que le vainqueur ne sera pas un pur sprinteur. Quelques coureurs essayent de s’extirper du peloton dès les premiers kilomètres à l’image de Karl Patrick Lauk (Team Pro Immo Nicolas Roux), Simon Cavagna (CR4C Roanne) ou encore Alexis Roche (UC Monaco) mais en vain. Au fil des tours et avec une vitesse de course élevée, le peloton perd des unités et les abandons défilent. La bonne échappée du jour est lancée par le quatuor : Pierre Almeida (Charvieu-Chavagneux), Thomas Acosta (CR4C Roanne), Romain Guillot (Bourg-en-Bresse Ain Cyclisme) et Stefan Benett (Team Pro Immo Nicolas Roux). Ces 4 coureurs sont alors rejoints par 11 autres hommes. Les attaques fusent alors dans le groupe de tête mais avec le surnombre de certaines équipes, personne ne parvient à faire la différence nécessaire. Le groupe se dirige alors vers un sprint en petit comité et c’est Sandy Dujardin (EC Saint-Etienne Loire) qui est le plus véloce. Il devance Romain Guillot (Bourg-en-Bresse Ain Cyclisme) et Clément Carisey (Team Pro Immo Nicolas Roux). 

Sandy Dujardin déclenche les compteurs sur le GP du Pays d'AixSandy Dujardin déclenche les compteurs sur le GP du Pays d'Aix | © Patrice Meunier

Classement général :

  1. Sandy Dujardin (EC Saint-Etienne Loire) en 2h48’41“
  2. Romain Guillot (Bourg-en-Bresse Ain Cyclisme) à mt“
  3. Clément Carisey (Team Pro Immo Nicolas Roux) à mt“
  4. Arnaud Pfrimmer (CC Nogent sur Oise) à mt“
  5. Julien Souton (SCO Dijon) à mt“

 

GP de Puyloubier : 

Le lendemain, ce sont les mêmes participants que l’on retrouve sur le GP de Puyloubier Sainte-Victoire. Le parcours est quant à lui différent et bien plus dur. En effet, les coureurs devront monter à 15 reprises le Cengle (3,6km à 5,7%) pour une distance totale de 120km. Jocelyn Guillot (Bourg-en-Bresse Ain Cyclisme), Thomas Acosta (CR4C Roanne) et Kévin Besson (Occitane Cyclisme Formation) forment le trio de tête durant près de 90km. Mais, le Team Pro Immo Nicolas Roux n’étant pas représenté à l’avant met en route à 2 tours de la fin et fait fondre l’écart avec l’échappée. La jonction à peine faite, Florent Castellarnau (Team Pro Immo Nicolas Roux) passe à l’attaque et divise le peloton en 3. Ils sont alors 11 avec Florent dont son coéquipier et homme fort de ce début de saison : Clément Carisey. Les 2 hommes passent donc à l’attaque et seul Clément Jolibert (BSC Blagnac) parvient à les suivre. Jolibert et Castellarnau sont les plus frais et se disputent la victoire qui sera donnée après la photo finish. Clément Jolibert parvient à déjouer le Team Pro Immo Nicolas Roux et remporte l’épreuve. 

Clément Jolibert enfin vainqueur en Elite Nationale sur le GP de PuyloubierClément Jolibert enfin vainqueur en Elite Nationale sur le GP de Puyloubier | © GSC Blagnac

Classement général : 

  1. Clément Jolibert (BSC Blagnac) en 3h10’46“
  2. Florent Castellarnau (Team Pro Immo Nicolas Roux) à mt“
  3. Clément Carisey (Team Pro Immo Nicolas Roux) à 3“
  4. Adria Moreno Sala (VC Villefranche Beaujolais) à 18“
  5. Robin Meyer (AVC Aix-en-Provence) à mt
Par Jade WIEL