FLASHS

Féminines

Aude Biannic : "D'avantage de responsabilités"

Publié le 04/10/2017 19:47

Aude Biannic sera en 2018 l'une des leaders de la nouvelle équipe Movistar. "Leur projet m'a de suite beaucoup plu. J'aurai d'avantage de responsabilités."

Aude Biannic sur le National CLM 2017Aude Biannic sur le National CLM 2017 | © FFC

A 26 ans, Aude Biannic retourne en Espagne dans la toute neuve formation Movistar avec un nouveau statut à assumer. La talentueuse coureuse bretonne a répondu à Vélo 101.

Aude, peux-tu nous livrer ton ressenti sur ta saison 2017, perturbée par des blessures ?
Je suis déçue de ma saison 2017. J'ai été embêtée par un problème au niveau du mollet droit tout le début de saison. Par la suite les sensations revenaient petit à petit. Cependant, je n'ai pas été épargnée en étant percutée par une voiture lors d'un entraînement au mois de mai. J'ai réussi à me motiver pour faire une belle fin de saison mais j'ai de nouveau chuté lors de l'Ovo Women's Tour (NDLR l'épreuve par étapes anglaise du Women's WorldTour) alors que j'étais bien placée pour le général. Une saison décevante niveau résultats malgré le fait que je pense avoir élevé mon niveau sur les courses internationales.

Avec du recul, quelle analyse portes-tu sur tes trois années passées à la FDJ (Poitou-Charentes.Futuroscope.86 en 2015-2016) ?
L'équipe m'a toujours permise de concilier les études et le vélo à haut-niveau et je les en remercie. Elle m'a également permise de découvrir les plus belles courses du calendrier.

Indéniablement ta signature à la Movistar représente un virage dans ta carrière. Pourquoi ce choix, et l'Espagne (tu étais à la Lointek en 2014) ?
C'est vrai que je retourne en Espagne apres trois saisons passées en France. J'apprécie leur mode de fonctionnement et leur état d'esprit. Pour revenir à la Movistar, j'avais besoin de changement pour me motiver. Leur projet m'a de suite beaucoup plu. J'aurai d'avantage de responsabilités.

L'effectif de la Movistar Women's CT 2018L'effectif de la Movistar Women's CT 2018 | © Franck Fruch

Appréhendes-tu le fait que ce soit une création d'équipe, une structure toute neuve (même si elle existe déjà chez les hommes) ?
Je n'appréhende pas le fait que ce soit une création. La logistique et les moyens sont importants. Ils veulent vraiment faire du haut-niveau et nous mettre dans les meilleures conditions avec le même matériel et équipements que les hommes.

Concernant tes nouvelles coéquipières, les connais-tu ? Des rôles ont-ils déjà été définis ? On connait bien Mavi Garcia et Mal' Jasinska, un peu Eider Merino.
Je connais seulement Eider et Alicia (Gonzalez) pour les avoir côtoyées chez Lointek. Ce sont des filles que j'apprécie. Elles ont beaucoup évolué depuis trois ans. Concernant les rôles, l'équipe compte sur moi pour les classiques du début de saison. Pour les courses avec un profil plus montagneux, ce sera pour les autres filles de l'équipe.

Quelles seront tes ambitions en 2018 ?
Personnellement je pars dans l'optique de réaliser un bon début de saison sur les classiques avec l'apprentissage de mon nouveau statut de protégée. Et apprendre à connaître et fonctionner avec un nouveau groupe.

Par Franck Fruch

INSTAGRAM

Sport 101 Facebook V4

La Drômoise
INSCRIPTION EN LIGNE
vendredi 20 septembre 2019
samedi 21 septembre 2019
dimanche 22 septembre 2019
samedi 28 septembre 2019
dimanche 29 septembre 2019
dimanche 13 octobre 2019
samedi 19 octobre 2019

VOIR TOUTES LES EPREUVES