FLASHS

Magazine

On a aimé / On a moins aimé

Publié le 01/07/2019 07:00

La victoire de Séverine Eraud sur le chrono, la belle course de la FDJ Nouvelle-Aquitaine Futuroscope, le maillot annuel pour Van Aert, la non sélection de Gilbert... Retrouvez ce qu'on a aimé et moins aimé cette semaine.

On a aimé, 

Séverine Eraud Championne de France CLM 2019Séverine Eraud Championne de France CLM 2019 | © Olivia Nieto

La victoire de Séverine Eraud sur le chrono. Spécialiste de la discipline, championne du monde chez les juniors, Séverine Eraud est la nouvelle Championne de France de contre-la-montre. Elle s’impose à domicile après être montée à plusieurs reprises sur le podium, elle offre ainsi une belle victoire à l’armée, dont elle fait partie. 

Wout Van Aert champion de Belgique CLMWout Van Aert champion de Belgique CLM | © Jumbo-Visma

Wout Van Aert a son maillot annuel. Wout Van Aert (Jumbo Visma) très en forme actuellement a remporté le championnat de Belgique de contre-la-montre devant Yves Lampaert et le jeune Remco Evenepoel (Deceuninck Quick Step). Après avoir perdu son maillot tricolore dans les sous-bois en début d’année, il tenait à en récupérer un en 2019 et c’est chose faite. Ce grand travailleur sera présent sur le Tour de France, son premier Grand Tour, et il aura à cœur d’honorer sa nouvelle tunique de champion national.  

Jade Wiel est la nouvelle Championne de FranceJade Wiel est la nouvelle Championne de France | © Kim Caritoux

La belle course de la FDJ Nouvelle-Aquitaine Futuroscope. Samedi lors du Championnat de France la formation FDJ Nouvelle-Aquitaine Futuroscope a réalisé la course parfaite en ayant toujours un coup d’avance sur les favorites. Sans sprinteuse, aucune leader n’était désignée et toutes les filles avaient leur chance. Au final Jade Wiel vient conclure le travail de tout un groupe en s’imposant au sprint devant sa coéquipière Victorie Guillman et la tenante du titre Aude Biannic. Elle devient donc la nouvelle Championne de France élites, à 19 ans seulement. 

Warren Barguil l'a faitWarren Barguil l'a fait | © Audrey Duval

Les Championnats de France sur route, bien organisés, bien gérés avec l'aide des spectateurs spécialistes côté arrosages en règle. Des Championnats sans oreillettes et ça change tout. Des courses ouvertes, sans répits, et où tout peut arriver, même la presque victoire (bravo Guillaume Martin) d'un coureur esseulé ou presque. Mentions spéciales à Alexis Renard qui avait souhaité un joyeux noël aux lecteurs de Vélo 101 et à Jade Wiel qui a dignement fêté, du haut de ses 19 ans, les 19 ans de Vélo 101 avec un jour d'avance. 

On a moins aimé, 

La non sélection de Philippe Gilbert. Le Belge Philippe Gilbert (Deceuninck Quick Step) n’a pas été retenu par sa formation pour participer à la prochaine Grande-Boucle. Contraint de quitter le Tour sur une lourde chute l’an dernier, il avait à cœur de faire partie du bal. En fin de contrat avec le Wolf Pack, cela est-il un signe que le vainqueur de Paris-Roubaix ne resterait pas dans cette grande famille ? 

null© Paris-Roubaix

Les absents du Championnat de France. Hier s’est déroulé le Championnat de France, la course au maillot, celui que tout cycliste rêve de porter pendant un an. On regrette les absences de Romain Bardet (AG2R La Mondiale), Julian Alaphilippe (Deceuninck Quick Step) ou encore Julien Bernard (Trek-Segafredo), des pièces maitresses du cyclisme français. En 2020 il y aura une sanction s’il y a des absents. Comment font les autres grands coureurs des autres pays, à l’image de Nibali, Valverde, Landa, Campenaerts, Lampaert, entre-autres… ? Et bien pour Alejandro Valverde (Movistar) il ne se pose pas de question et remporte le titre national en battant au sprint Luis Leon Sanchez. 

Romain Bardet_03Romain Bardet_03 | © Sirotti

Le chrono maintenu aux Frances. C’est un débat assez compliqué mais le contre-la-montre du championnat de France n’a pas été décalé alors que les conditions météorologiques étaient annoncées depuis plus d’une semaine. Les coureurs ont fait face à la canicule, ont couru sous plus de 40 degrés, on a vu des malaises à l’arrivée et même en plein effort. Aurait-il fallu le décaler le matin ? Oui, même si ce n'est pas facile avec la retransmission à la télé, mais priorité aux acteurs… Au niveau humain, un tel effort couplé avec ces chaleurs ce n’est pas l’idéal pour la sécurité des participant(e)s.

Thibault Guernalec au bout de l'effortThibault Guernalec au bout de l'effort | © Olivia Nieto

Deux décès recensés ce samedi sur les routes Françaises, à cause de la chaleur. Un dans les Dentelles de Montmirail, sans doute aux limites de ses capacités et par trop fortes chaleurs. Un autre, sur l'Ariégeoise, à 53 ans. Quelquefois, il faut savoir avancer les départs ou remettre à plus tard ses sorties vélo.

INSCRIPTION EN LIGNE