FLASHS

Magazine

On a aimé / On a moins aimé

Publié le 08/07/2019 08:00

La victoire de la Canyon-Sram au Giro Rosa, le respect des maillots de champions nationaux, Mike Teunissen en jaune, la chute de Jakob Fulgsang... Retrouvez tout ce qu'on a aimé et moins aimé cette semaine.

On a aimé, 

La Canyon Sram célèbre sa victoire sur la première étapeLa Canyon Sram célèbre sa victoire sur la première étape | © Anton Vos

La victoire de la Canyon-Sram sur le chrono d’ouverture. Le Giro Rosa féminin s’est élancé vendredi dernier par un contre-la-montre par équipes long de 18 kilomètres, avec deux ascensions de 5 kilomètres. Sur ce parcours difficile la formation Canyon-Sram a réussi à rester groupée car le temps est pris sur la 4ème (sur six cyclistes au départ). Un exercice qui montre la cohésion et la force collective d’un groupe où chaque détail compte : l’aérodynamisme, la confiance qu’on a envers ses équipières, un matériel réglé au millimètre par les mécanos, une stratégie bien définie… Bref, c’est le travail de toute une équipe, coureurs, mécanos, soigneurs, directeur sportifs… La Canyon-Sram s’est imposée devant la Team Bigla et CCC Liv. 

Warren Barguil en bleu blanc rougeWarren Barguil en bleu blanc rouge | © Arkéa-Samsic

Le respect des maillots de champions nationaux. Les nouveaux champion et championne de France Warren Barguil (Arkea Samsic) et Jade Wiel (FDJ Nouvelle-Aquitaine Futuroscope) ont reçu leur nouveau maillot de Champion(ne) de France et c’est de toute beauté. Une tunique neutre, dans le respect du drapeau bleu – blanc – rouge. On espère qu'ils vont l'honnorer de la meilleure des façons durant toute une année. 

Présentation des équipes à BruxellesPrésentation des équipes à Bruxelles | © ASO

La présentation des équipes à Bruxelles. La ville de Bruxelles a accueilli pour la 11ème fois le Tour de France, cette année pour l’ouverture et les Belges savent faire. L’ambiance était superbe durant la présentation des équipes sur la place centrale, tout comme l’hommage à Eddy Merckx, immense champion.  

Mike Teunissen en jaune sur le TourMike Teunissen en jaune sur le Tour | © ASO

Mike Teunissen en jaune. Le Néerlandais Mike Teunissen (Jumbo Visma) a créé la surprise samedi en remportant au sprint la première étape du Tour d’un fil devant le Slovaque Peter Sagan (Bora Hansgrohe). Alors que son leader Dylan Groenewegen est allé à terre à 2 kilomètres du final, il en a profité pour saisir l’opportunité. Résultats, victoire d’étape, maillot jaune et hier un second succès sur le contre-la-montre par équipes. Tout va bien à la Jumbo-Visma. On aime voir un équipier, un "homme de l'ombre" voir la lumière, toute la grande lumière du Tour de France. 

On a moins aimé, 

AG2R La Mondiale sur le CLM par équipesAG2R La Mondiale sur le CLM par équipes | © Getty Sport

Le temps déjà concédé par Romain Bardet. Sur le contre-la-montre par équipes d’hier le Français Romain Bardet et son équipe AG2R La Mondiale ont concédé 1 minute et 19 secondes sur les vainqueurs de la Jumbo-Visma. Il perd ainsi de précieuses secondes pour le classement général, en étant à 1’19’’ de Steven Kruijswijk ou encore 59’’ de Egan Bernal et Geraint Thomas. On sait que ce n’est pas son exercice favori mais c’est toujours dommage de perdre autant de temps dès le deuxième jour du Tour.  

Jakob Fulgsang à terre sur la première étapeJakob Fulgsang à terre sur la première étape | © Capture Télé

La chute de Jakob Fulgsang. Dès la première étape de la Grande-Boucle le Danois Jakob Fulgsang (Astana) a été victime d’une chute. Il a terminé l’étape le visage en sang et a publié sur les réseaux sociaux « J’ai perdu un round mais pas le combat », ce qui montre son caractère de champion. Une chute est rarement anodine pour l’organisme, on espère qu’il ne souffrira pas trop dans les jours à venir. 

INSCRIPTION EN LIGNE