FLASHS

Magazine

On a aimé / On a moins aimé

Publié le 28/10/2019 07:00

Peter Sagan sur le Giro 2020, la semaine d'intégration chez Trek-Segafredo, le transfert depuis la Hongrie, la fin du WorldTour en Chine... Retrouvez tout ce qu'on a aimé et moins aimé cette semaine.

On a aimé, 

Sagan sur le Giro 2020Sagan sur le Giro 2020 | © Bettini Photo

L’officialisation de la participation de Peter Sagan au Giro. Pour la première fois le Slovaque Peter Sagan (Bora Hansgrohe) a annoncé qu’il serait au départ du prochain Tour d’Italie. On a hâte de le voir performer sur les routes italiennes, lui qui n’avait jusque-là, pas l’habitude de changer son programme. 

Shooting photo au programmeShooting photo au programme | © Trek Segafredo

La semaine d’intégration chez Trek-Segafredo. 2019 à peine terminé, il est déjà l’heure de tirer le bilan pour les équipes masculine et féminine de Trek-Segafredo. En effet la totalité de l’effectif est en stage aux Etats-Unis, avec les recrues de 2020, où bike fitting, programmation de saison, essayage des tenues, shooting photos… sont au programme. Des activités de cohésion sont également prévues afin de souder les collectifs, filles et garçons mélangés. 

Stephane Tempier en coupure avant d'autres newsStephane Tempier en coupure avant d'autres news | © S.Tempier

Depuis le Roc d’Azur c’est officieux, mais à force l’officialisation approche. Le Gapençais Stéphane Tempier a retrouvé un guidon pour 2020, l’année olympique où il briguera une des places du contingent Français aux Jeux Olympiques de Tokyo. Le Team Absolute Absalon a annoncé sa nouvelle structure pour 2020, ce n’est donc pas en BMC que roulera Tempier, c’est dans une structure étrangère. 

On a moins aimé, 

Le parcours 2020 du GiroLe parcours 2020 du Giro | © Giro Italia

Le transfert depuis la Hongrie. L’organisation du Giro propose un transfert depuis la Hongrie vers la Sicile dans la nuit de la 3ème à la 4ème étape, ce qui risque encore d’en faire parler plus d’un. Outre la fatigue et la récupération qui n’est pas optimisée pour les coureurs, qu'en est-il pour les mécanos qui voyagent par la route ? 

Podium final du Tour de GuangxiPodium final du Tour de Guangxi | © Tour of Guangxi

Le sale parfum qui nous vient du vélo en Chine. Il y avait le Tour du Gangxi chez les hommes et les femmes, il y a eu la Haute-Route Chine, on ne peut pas dire que la communication via les réseaux sociaux a fait déborder le vase en porcelaine. Difficile de suivre les épreuves avec le décalage horaire, peu d’informations sur les réseaux, dommage pour une épreuve World Tour. Côté Haute Route, c’était le calme plat, le World Tour qui est sensé montré l’ouverture du vélo au monde se termine dans un des pays les plus fermés, il y a mieux comme symbole. 

MAURIENNE TOURISME 3

INSCRIPTION EN LIGNE
samedi 29 août 2020
dimanche 30 août 2020
samedi 05 septembre 2020
dimanche 06 septembre 2020
dimanche 13 septembre 2020
samedi 19 septembre 2020
dimanche 20 septembre 2020

VOIR TOUTES LES EPREUVES