FLASHS

Magazine

On a aimé / On a moins aimé

Publié le 10/02/2020 13:58

Le maillot arc-en-ciel de Marion Norbert-Riberolle, le tracé de la 50ème édition de l'Etoile de Bessèges, Jakob Fuglsang accusé dans une affaire de dopage... Retrouvez tout ce qu'on a aimé et moins aimé cette semaine.

On a aimé, 

La tunique arc-en-ciel de Marion Norbert-RiberolleLa tunique arc-en-ciel de Marion Norbert-Riberolle | © Experza

Le maillot arc-en-ciel de Marion Norbert-Riberolle. On a aimé le nouveau maillot tricolore de la Française Marion Norbert-Riberolle, titrée en cyclo-cross dans la catégorie des moins de 23 ans. En quelques jours la tunique a été livrée grâce à Verge Belgium, bravo à eux ! 

Benoit Cosnefroy s'offre l'Etoile de BessègesBenoit Cosnefroy s'offre l'Etoile de Bessèges | © Fred Machabert

Le tracé de la 50ème édition de l’Etoile de Bessèges. On avait pris l’habitude que tout se jouait sur la montée de l’Hermitage, 3kms de montée raide pour dominer Alès. Cette année, trois étapes ont vraiment bougé le classement général, la première avec les bordures, l’étape reine du Mont Bouquet qui a vu la prise de pouvoir de Benoit Cosnefroy et l’ultime contre-la-montre. Si on ajoute des échappées matinales qui vont au bout, comme à Bessèges, le scénario a été indécis et on se s’est jamais ennuyé. Vivement la 51ème édition avec Roland Fangille, toujours aux manettes et toute cette équipe de bénévoles ultra-motivés. 

Ben O'Connor vainqueur au Mont BouquetBen O'Connor vainqueur au Mont Bouquet | © Sirotti

Le coup tactique des NTT Pro Cycling lors de l’étape du Mont Bouquet. On ne sait pas si c’est lié à la présente de Bjarne Riis sur la course, mais bravo aux hommes en bleu et à leur stratégie innovante sur la 4ème étape de l’Etoile de Bessèges. Placer des hommes dans l’échappée qui a vocation à se faire reprendre comme dans 99% des cas, c’est du trop vu, mais lancer plusieurs hommes pour relancer cette échappée et lui permettre d’aller au bout, c’était osé mais le coup a parfaitement réussi. Bravo de sortir des schémas classiques, trop souvent vus et pas assez corrigés. 

On a moins aimé, 

Les propos de FuglsangLes propos de Fuglsang | © Capture Insta

Jakob Fuglsang accusé dans une affaire de dopage. Le Danois Jakob Fulgsang leader de l’équipe Astana a été accusé d’avoir des liens étroits avec le médecin Michele Ferrari, qui avait aidé Lance Armstrong auparavant. Le vainqueur de Liège-Bastogne-Liège et du Critérium du Dauphiné l’an dernier conteste avoir rencontré ce docteur, il affirme avoir connaissance d’aucun rapport d’enquête. On espère que cela restera des rumeurs et que l’équipe Astana n’est pas impliquée dans une telle affaire. 

Matteo Moschetti blesséMatteo Moschetti blessé | © Mario Stiehl

L’urbanisation galopante même sur les routes de l’Etoile de Bessèges dans les Cévennes. Haricots, dos d’âne, rétrécissements… Autant d’éléments pas évidents pour le peloton cycliste, on a compté jusque 154 difficultés « non naturelles » sur une étape. Résultat ? Des chutes méchantes comme celle qui va perturber le début de saison pourtant réussi de Mattéo Moschetti, double vainqueur sur le Challenge de Majorque. Hanche explosée, fêlure du fémur, le sympathique coureur italien a été rapatrié chez lui, le moral va automatiquement remonter auprès des siens. Bon rétablissement à lui et aux amochés de Bessèges. 

MAURIENNE TOURISME 3

OISANS TOURISME

INSCRIPTION EN LIGNE
samedi 29 août 2020
dimanche 30 août 2020
samedi 05 septembre 2020
dimanche 06 septembre 2020
dimanche 13 septembre 2020
vendredi 18 septembre 2020
samedi 19 septembre 2020
dimanche 20 septembre 2020

VOIR TOUTES LES EPREUVES