FLASHS

Tests de matériel

Test de la selle et des gants Prologo CPC

Publié le 24/07/2013 09:34

La selle Nago Evo CPC et les gants CPC offrent confort et une parfaite adhérence grâce à une nouvelle technologie qui améliore le grip.

La selle Prologo Nago Evo dotée de la technologie CPCLa selle Prologo Nago Evo dotée de la technologie CPC | © Vélo 101Pour l'année 2013, Prologo frappe un grand coup dans le marché de la selle avec sa technologie CPC (Connect Power Control), technologie aussi appliquée sur les gants CPC. Il s'agit de petites ventouses (jusqu'à 1 millimètre d'épaisseur) en polyuréthane souple, une sorte de caoutchouc, disposées sur les zones stratégiques de la selle et des gants.

Entre le cycliste et son vélo, il existe trois points de contact : les pédales, la selle et le cintre. Seules les pédales sont "accrochées" aux pieds du coureur. Prologo s'est inspiré de ce constat pour créer les selles et gants CPC avec deux objectifs. Le premier est de permettre au cycliste de garder sa position sur sa selle et son cintre grâce à l'effet grip. Ainsi il conserve l'énergie qu'il perdrait à se repositionner. Le second est d'améliorer le confort grâce à la souplesse des ventouses. Nous avons testé la selle Nago Evo CPC ainsi que les gants CPC.

La selle Nago Evo CPC est la même qu'une Nago Evo classique sauf qu'elle est dotée de la technologie CPC. La selle mesure 28 centimètres de long et 13 centimètres de large. Nous l'avons pesée à 197 grammes, poids qui reste dans la moyenne. Le rail Nack est en carbone.

Le revêtement CPC est reparti en onze zones sur l'ensemble de la selle. Nous avons trouvé le grip très efficace, c'est le point fort de la selle. Une fois positionné, on ne glisse pas, c'est très appréciable car on est calé pour de bon. Lorsqu'il pleut, l'eau s'écoule automatiquement car le polyuréthane chasse l'eau. Le grip est ainsi conservé. Pour ceux qui ont tendance à faire du bec de selle sans le vouloir, c'est LA solution pour remédier à ce problème. Niveau confort, la Nago Evo CPC est légèrement souple mais ne s'écrase pas trop. Les plus douillets ne s'en satisferont toutefois pas même si nous trouvons que la technologie CPC rend ce modèle plus confortable qu'une Nago Evo traditionnelle. En effet, les ventouses se déforment sous le poids du coureur. C'est très bien pensé !

La Nago Evo CPC s'utilise aussi bien sur la route qu'en VTT. Un seul coloris est proposé, bleu foncé, pas le plus courant. Nous aurions apprécié un choix plus large de couleurs. Son prix est de 250 €, dans les prix des selles haut de gamme. C'est une selle qui s'adresse à un public de compétiteurs, privilégiant la performance au grand confort. Cette selle sera également parfaite pour le contre-la-montre. Les modèles Scratch Pro, Zero TT et Zero II sont aussi déclinés en CPC.

Les gants CPCLes gants CPC | © Vélo 101Les gants CPC sont des gants courts dotés de la technologie éponyme. Neuf zones de ventouses sont disposées aux endroits où la paume et les doigts sont en contact. Ils sont plus confortables que des gants classiques, nous avons ressenti moins de tensions dans les mains et indirectement dans les bras. Là encore les mains sont "agrippées" au cintre même s'il est plus rare de glisser sur une guidoline que sur une selle. Les gants sont assez chauds, ils sont respirants sur le dessus, moins au-dessous. Pour le serrage au niveau du poignet, pas de scratch, seul un élastique suffit. Blancs et noirs, ils s'accordent avec bon nombre d'accessoires. Ces gants sont coûteux : 80 €. Ils se destinent donc à des cyclistes soucieux du détail et recherchant la performance.

Plus d'infos sur Prologo sur www.prologotouch.com. Pour toute question sur ce test, vous pouvez nous contacter directement par e-mail : testvelo101@velo101.com.

GARMIN

INSCRIPTION EN LIGNE