FLASHS

Tests de matériel

Test de la selle SMP Dynamic

Publié le 18/01/2012 11:05

Conçue pour diminuer l'incidence des pathologies de l'appareil urogénital chez les cyclistes, la selle SMP Dynamic peut vous aider à soigner un problème récurrent.

Une selle très creusée avec un bec plongeant, on est un peu perdu en période de rodageUne selle très creusée avec un bec plongeant, on est un peu perdu en période de rodage | © Vélo 101L'expérience de la famille Schiavon et les retours d'utilisation de leurs clients ont poussé la société SMP, au début des années 2000, à mener des recherches sur la forme optimale d'une selle de vélo. C'est ainsi que la société transalpine s'est intéressée à l'ergonomie de ses selles de vélo, l'objectif étant de réduire la compression du plan périnéal et l'écrasement consécutif des structures neurovasculaires afin de diminuer l'incidence des pathologies de l'appareil urogénital chez les cyclistes. C'est donc en 2005 que le premier modèle de selle ergonomique SMP est présenté au public. Reconnaissable entre toutes pour sa forme évidée et son bec plongeant, cette selle permet de réduire significativement les contacts au niveau de la région pelvienne.

Le bec plongeant permet une bonne assise à la montée et une stabilisation à la descente en augmentant le contact entre la selle et les cuisses. Le poids du cycliste est mieux réparti sur les fessiers grâce au canal central. Ce dernier permet aux parties génitales externes des femmes et aux testicules et scrotum des hommes de ne pas être en contact avec la selle et donc de ne pas subir de frottement ou d'écrasement. Notre testeur ayant des problèmes d'irritations récurrentes, il a vu en ce test une occasion de vérifier l'efficacité des modèles SMP. Cette selle ne permet pas de régler tous les problèmes d'irritation et il faut bien sûr que votre plaie ou gène soit en regard du canal central pour que la selle SMP soit efficace.

Le bec plongeant permet une bonne assise à la montée et une stabilisation à la descenteLe bec plongeant permet une bonne assise à la montée et une stabilisation à la descente | © Vélo 101La première étape du test, et certainement la plus longue, a consisté au réglage de la selle. Malgré les conseils du fascicule fourni avec, l'utilisateur est un peu perdu avec cette selle très creusée et son bec plongeant. Il a fallu de nombreux essais et de nombreuses sorties infructueuses avant de trouver la bonne inclinaison et le bon recul de selle. Il ne faut pas hésiter à basculer un peu la selle vers l'avant car son creux vous permettra toujours d'être bien posé. Ce creux, qui vous offre une bonne assise, a justement l'inconvénient de nécessiter un réglage extrêmement précis puisqu'une fois qu'on est "assis" dans la selle, il y a peu de marge de manœuvre. On se déplace beaucoup moins vers l'avant ou l'arrière qu'avec une selle classique.

Après quelques heures de réglage, il faut encore se faire à la forme de la selle. Les points d'appuis sont vraiment différents et il faut donc s'y habituer. Mais après cette période de rodage, c'est le bonheur ! La plaie de notre testeur a pu se résorber sans freiner sa cadence d'entraînement et il a rapidement compris qu'il ne lâcherait plus cette géométrie de selle.

Le modèle testé, la Dynamic coloris blanc, nous a comblés. Son revêtement en microfibre Lorica n'a pas subi le poids des kilomètres et le rembourrage en élastomère expansé ne s'est pas affaissé. Nous l'avons pesée à 258 grammes (annoncée à 260 grammes par SMP), ce qui représente peut-être l'un de ses seuls défauts puisque l'on retrouve dans la gamme SMP des selles deux fois plus légères (mais aussi deux fois plus chères). Avec ses 138 millimètres de large, elle est préconisée pour les gabarits moyens/larges mais elle a parfaitement convenu à un testeur de 60 kg. Vous trouverez ici des préconisations d'utilisation pour le choix de votre selle en fonction de votre gabarit : http://www.sellesmp.com/smp4bike/fr/support/tableau-de-selection.

Le creux offre une bonne assise mais nécessite un réglage extrêmement précisLe creux offre une bonne assise mais nécessite un réglage extrêmement précis | © Vélo 101Pour conclure, prenez soin de bien choisir votre selle en fonction de votre gabarit et de vos éventuels problèmes d'irritation ou urogénitaux. Ces selles SMP peuvent vraiment vous aider à soigner un problème récurrent qui vous empêche de rouler. De plus, leur design est plutôt réussi et il ne faudra que quelques kilomètres avant que vos compagnons de route ne vous questionnent sur cette selle atypique. Il y en a pour tous les goûts, de la selle ultralégère (Full Carbon est annoncée à 105 grammes) à des selles très rembourrées en passant par la selle que nous avons testée, la Dynamic, que vous pouvez vous offrir pour 229 euros. Mesdames, vous n'êtes pas en reste. La plupart des selles sont en effet déclinées dans un modèle Lady.

Plus d'infos sur les selles SMP sur www.smpselle.com. Pour toute question sur ce test matériel, vous pouvez nous contacter directement par email : testvelo101@velo101.com.