FLASHS

Tests de matériel

Test de la veste Endura Venturi II

Publié le 14/09/2011 11:22

La veste de pluie Endura Venturi II séduit par son look et sa technicité. La marque écossaise démontre ses compétences dans les vêtements pour conditions difficiles.

La veste Endura Venturi IILa veste Endura Venturi II | © Vélo 101Alors que les beaux jours vont se faire de plus en plus rares en cette fin d'été, nous allons devoir troquer nos tenues légères pour des tenues plus appropriées au froid et à la pluie. Et en termes de froid et de pluie, qui s'y connaît mieux que nos amis Ecossais ? Aussi nous avons testé durant de longs mois la veste de pluie Venturi II de la marque écossaise Endura.

La société :

C'est le coureur cycliste Jim McFarlane qui fonda en 1992 la société Endura Ltd, à Edinburgh en Ecosse. Parce qu'il fut insatisfait de voir le matériel qui était alors proposé à la vente, il décida de créer des vêtements de cyclisme fonctionnels et résistants, sans devoir rogner sur les coûts des tissus et des matériaux. Dès lors, Endura a grandi et est devenue la plus grande marque de vêtements de cyclisme du Royaume-Uni avec des points de vente répartis dans toute l'Europe : la Scandinavie, la Russie, l'Afrique du Sud, l'Australie, les Etats-Unis, le Canada et l'Extrême Orient et des gammes spécialement conçues pour le VTT, le cyclisme sur route ou urbain.

La veste :

Dès la prise en main du produit, il y a deux choses qui marquent immédiatement : le poids de la veste et le design. La première c'est qu'avec ses 250 grammes, on sent immédiatement que ce que nous avons entre les mains est du solide. Et c'est le cas puisque la veste est composée de trois couches de PTFE. Le PTFE est plus vulgairement du Téflon connu pour ses propriétés d'étanchéité et de résistance à n'importe quelles conditions climatiques. La deuxième chose marquante, c'est le design de la veste et sa technicité. La veste est très belle avec ses nuances de rouge, ses bandes en stretch gris et sa coupe droite.

Une poche poitrine avec ouverture pour écouteurs et essuie-lunette incorporésUne poche poitrine avec ouverture pour écouteurs et essuie-lunette incorporés | © Vélo 101Le fer de lance de la marque est de faire des produits techniques et cette veste est bourrée de nombreux détails techniques. A commencer par le mélange de PTFE et de stretch (tissu caractérisé par son élasticité). Le PTFE a pour particularité d'être une matière très rigide et donc pas forcement agréable à porter d'autant qu'il y en a trois couches. Ce n'est pourtant pas le cas, ceci grâce aux bandes de stretch placées sous les bras et sur les côtés des épaules, à la coupe ergonomique et aux manches préformées. Au contraire, on s'y sent bien. Comme le PTFE n'est pas une matière respirant, Endura a placé des ouvertures d'aération zippées sous les bras et au niveau des côtes, qui jouent bien leurs rôles.

Puisque nous sommes dans le rayon des ouvertures, de nombreuses poches ont trouvé leurs places sur cette veste, à commencer par la poche poitrine imperméable zippée, avec ouverture pour écouteurs et essuie-lunette incorporés, tenue par une sangle élastique cousue à l'intérieur (très pratique, il fallait y penser). En plus d'avoir une fermeture étanche, comme l'ensemble des autres fermetures, un rabat protège cette poche des fortes précipitations. Nous trouvons deux autres poches latérales mais aussi une poche cycliste à l'arrière du dos. Pour cette dernière, dommage qu'Endura n'ait pas pensé à la compartimenter pour trier outillage, clé et barres énergétiques. Bien vu aussi l'attache à l'arrière de cette poche pour y accrocher un éclairage. Pour être vu la nuit à 360 degrés, de nombreux motifs réfléchissants sont disposés sur l'ensemble de la veste.

Une poche cycliste à l'arrière du dosUne poche cycliste à l'arrière du dos | © Vélo 101Bien pensée la doublure polaire isolante au niveau du cou, de la fermeture centrale mais surtout au niveau des poignées, qui protège bien du froid et rend la veste agréable, mais aussi pour les poignets, la taille et le col ajustables par des élastiques réglables et blocables.

Dernier point, à l'intérieur de la veste, toutes les coutures sont recouvertes d'une bande de PTFE pour leur étanchéité. Pour 19 euros supplémentaires, vous pourrez faire l'acquisition d'une capuche qui viendra se zipper sur votre veste et vous permettra de l'utiliser dans la vie de tous les jours et lors de grosses tempêtes avec l'assurance de rentrer complètement sec. Nous avons testé !

Pour 170 euros, cette veste nous a vraiment séduits par son look et sa technicité. La marque écossaise nous a démontré ses compétences dans les vêtements pour conditions difficiles. Testée à VTT, sur route, au ski et dans la vie de tous les jours, cette veste est aujourd'hui encore comme neuve et sans la moindre trace d'éraflure malgré de nombreux passages dans les ronces. Endura, c'est aussi une large gamme de sous-vêtements et de vêtements de pluie.

Plus d'infos sur Endura sur www.endurafrance.com. Pour toute question sur ce test matériel, vous pouvez nous contacter directement par email : testvelo101@velo101.com.

GARMIN

INSCRIPTION EN LIGNE