FLASHS

Tests de matériel

Test de l'Orbea Orca

Publié le 03/12/2014 09:06

Complètement renouvelé, l'Orbea Orca présente des qualités séduisantes. Polyvalent, rigide et confortable, il saura satisfaire les adeptes de la performance.

L'Orbea OrcaL'Orbea Orca | © Vélo 101Pour cette année 2015, Orbea a décidé de restructurer son modèle le plus réputé, le Orca. En effet le cadre s'est allégé de plus de 200 grammes. Même s'il s'est affiné, il gagne en rigidité, ce qui en fait un des vélos les plus légers et les plus performants du marché. Le cadre a entièrement été repensé. Les tubes ont perdu en diamètre et en épaisseur ce qui le rend plus fluide et affine sa silhouette. Fini les cadres énormes, place aux cadres légers et aux designs épurés pour une performance encore améliorée. Pour gagner en confort, le tube de selle est maintenant rond, en taille 27.2, permettant un gain de poids en ce qui concerne le serrage.

Orbea applique également sa technologie 4X4 développée pour leur VTT Alma. Cette technique permet d'améliorer la rigidité et la résistance inhérente à un triangle avant ou arrière classique afin de maximiser le confort et l'efficacité. Les triangles avant et arrière sont ainsi modifiés par l'ajout d'un quatrième élément court. Les forces appliquées au 4x4 sont absorbées par la déformation aux joints. Cette technologie étant appliquée à la soudure entre le tube de selle, le tube horizontal et le hauban arrière permet d'absorber les secousses dues à la route sans faire perdre l'efficacité au pédalage.

Les haubans ainsi que la fourche ont une forme de "S" étirée pour une amélioration de l'aérodynamisme et un petit plus esthétique. Ce qui n'a pas empêché à l'Orca de gagner 24% en rigidité et 20% en fluidité. Pour résumer, le Orbea Orca 2015 est plus léger, plus rigide tout en étant plus confortable et plus maniable. Son design est également plus abouti et plus doux.

L'Orbea OrcaL'Orbea Orca | © Vélo 101Orbea offre cette année la possibilité de onze montages différents avec cinq coloris sur l'ensemble de sa gamme, ce qui laisse un large choix pour obtenir le vélo dont on rêve. Nous avons testé l'Orca M Ltdi dans la couleur noire, blanc et rose pâle, couleur que l'on voit rarement chez les hommes, avec un équipement haut de gamme. Nous avons opté pour le nouveau groupe Shimano Dura-ace Di2 9070 11v qui même en étant légèrement plus lourd que le Dura-ace mécanique, permet une fluidité dans le passage de vitesse, une facilité de réglages et des performances sans égal. Pour les périphériques, Orbea s'est orienté vers les composants FSA K-Force carbone pour le cintre, potence et tige de selle K-Force light carbone avec la batterie Shimano intégrée dans le tube.

On retrouve une selle Prologo Scratch 2 Tyrox, modèle parfaitement adapté aux longues distances, notamment grâce à sa forme arrondie privilégiant le confort sur la longueur, et à une coque en carbone injecté monocoque. Elle possède des rails en TiroX, un alliage d'acier très haut de gamme, mêlant une grande robustesse, du confort et de la légèreté. L'Orca testé était équipé de roues Vision Metron 40 Carbone Clincher, équipé de pneus Vittoria Open Corsa. Celles-ci apportent une rigidité supplémentaire et améliorent le rendement à haute vitesse. Le compétiteur chevronné trouvera dommage que les roues soient à pneu lui qui cherche à gagner le moindre gramme et la moindre seconde. Mais elles permettent aux utilisateurs réguliers de réparer lors de crevaison durant une sortie sans avoir à se déplacer avec la colle et le boyau dans les poches.

L'Orbea OrcaL'Orbea Orca | © Vélo 101À l'essai, on se rend rapidement compte que l'Orca M Ltdi est vraiment orienté vers la performance. Il se prend très rapidement en main grâce à sa maniabilité et nous met de suite en confiance. La rigidité du cadre et des roues Vision en carbone le rendent particulièrement réactif lors des relances en danseuses ou de sprints. Une fois lancé, il ne nécessite pas d'être relancé toutes les cinq minutes grâce à une bonne inertie. Pour ceux qui aiment tirer du braquet et rouler à vive allure, vous serez étonné par la stabilité et l'efficacité du transfert de puissance. Son faible poids lui permet d'être agréable dans les ascensions, et facile à emmener. En revanche, passé un certain pourcentage, les roues hautes de 40mm viennent compliquer un peu la chose. Si vous êtes adepte des sorties avec du fort dénivelé, on vous conseillera d'opter pour des roues basses afin de diminuer la résistance à faibles vitesses.

Pour ce qui est des descentes, l'engin est vraiment précis et stable. Les pneus Vittoria offrent de plus une bonne accroche que la route soit propre ou non et permettent des sensations fortes dans des grandes courbes rapides avec de belles prises d'angle. Ces caractéristiques font de cet Orca un vélo polyvalent avec un léger avantage pour les terrains vallonnés ou les terrains plats. Le confort apporté par la géométrie et la technologie du cadre, sans oublier la selle Prologo, permet d'enchaîner les kilomètres sans trop de soucis. Cela étant dit, précisons que ce vélo n'est pas fait pour être le plus confortable possible, mais bien pour battre des records en performance. Ce vélo n'est donc pas conseillé pour des cyclistes occasionnels, mais pour des compétiteurs ou cyclosportifs aguerris en quête de performances et de sensations sur du matériel à la pointe de la technologie.

L'Orbea Orca 2015 n'a donc rien à voir avec les modèles précédents. Nous retrouverons cette bête de course l'année prochaine dans le monde professionnel puisque Cofidis a opté pour ce vélo. En fonction des équipements Orbea propose une large gamme de prix. Avec des équipements basiques (Shimano 105, roues Mavic Aksium), l'Orca vous coûtera 2299 euros et pèsera 7,95 kg. Pour la configuration haut de gamme, celle que nous avons testée, l'Orca pèse 6,7 kg sans pédale pour 8999 euros.

Plus d'infos sur Orbea sur www.orbea.com. Pour toute question sur ce test, vous pouvez nous contacter directement par e-mail : testvelo101@velo101.com.