FLASHS

Tests de matériel

Test de l'oreiller Technogel

Publié le 25/05/2011 11:52

L'oreiller de voyage Technogel offre une meilleure récupération et donc une meilleure performance. Il apporte un maintien excellent notamment en position latérale.

L'oreiller TechnogelL'oreiller Technogel | © Vélo 101La récupération sur une course par étapes est la clé essentielle de la réussite de celle-ci. Surtout quand les nuits se passent sous tente comme dans la plupart des courses par étapes VTT amateur. On pense d'abord au matelas et au sac de couchage, on oublie souvent l'oreiller. Alors on se dit qu'un pull roulé en boule fera l'affaire. Et même si on loge en hôtel, si la literie est souvent acceptable, les oreillers sont souvent plats et sans volume, ne procurant pas un bon maintien. Les équipes Cofidis et Liquigas-Cannondale ont choisi de dormir sur les oreillers Technogel sleeping.

La société Technogel est née de la coopération entre la firme allemande Bayer MaterialScience et l'institut polytechnique de Milan dans les années 1990. L'idée est venue d'utiliser un gel spécialement formulé pour élaborer des coussins afin de soulager les patients alités pour une très longue durée. La société s'est ensuite diversifiée en produisant des tapis de souris ergonomique, des semelles... Le mot d'ordre de Technogel est de rendre le monde plus confortable. Le dernier né de l'innovation est une gamme complète d'oreillers domestiques (quatre au total dans deux tailles pour certains) et deux oreillers de voyage : un carré et un de type collier pour l'avion.

Nous avons testé l'oreiller de voyage classique carré. Les dimensions sont de 30x30 centimètres, une épaisseur variable de 8 à 10 centimètres, et un poids de 1 kg. Le Technogel est un gel polyuréthane sans plastifiant. La housse cousue à l'oreiller est 100 % pur coton, et le produit est fourni avec une seconde housse de protection. Ce test s'est déroulé durant la course VTT la plus exigeante, la Cape Epic en Afrique du Sud : huit jours de course dont les nuits se déroulent sous une tente.

L'oreiller TechnogelL'oreiller Technogel | © Vélo 101La finition de l'oreiller est excellente, de la housse coton à la housse de protection. Le toucher est agréable, très frais. Lorsqu'on pousse avec un doigt, le gel s'enfonce immédiatement et on se dit que l'oreiller sera mou. Mais lorsqu'on pose la tête dessus, c'est tout le contraire qui se passe, le maintien est très bon et la tête ne s'enfonce pas du tout. Sensation très agréable de fraîcheur associée au maintien. Tout ceci est dû à la bonne capacité de distribution tridimensionnelle de la pression corporelle et de dissipation de la chaleur du gel, que ne peuvent assurer les plumes ou la mousse classique. Nous avons dès le départ beaucoup aimé cette sensation, à tel point que les trois jours en hôtel précédant le départ de la course, l'oreiller tout plat de l'hôtel a été remplacé par notre Technogel de test. Ensuite, les sept nuits sous la tente ont permis de se rendre vraiment compte du confort apporté par un vrai oreiller. Les étapes de cinq à six heures par jour et le lever chaque matin à 5h00 nécessitent une sieste l'après midi et de se coucher tôt pour un sommeil réparateur. Ce fut le cas à chaque fois que nous posions la tête sur notre Technogel, qui apporte un maintien excellent notamment en position latérale.

En conclusion de ce test, l'oreiller de voyage Technogel nous a donné entière satisfaction. Il nous a permis de nous reposer efficacement durant une épreuve particulièrement ardue. Nous recommandons ce produit à tous les sportifs qui ont de petits soucis de cervicales. Il permettra une meilleure récupération et donc une meilleure performance. Nous avons même hâte de tester les modèles domestiques disponibles courant juin 2011.

Plus d'infos sur Technogel sur www.technogelsleeping.com ou auprès du distributeur français Philamy sur www.philamy.com. Pour toute question sur ce test matériel, vous pouvez nous contacter directement par email : testvelo101@velo101.com.