FLASHS

Tests de matériel

Test des bas de compression Etxeondo

Publié le 26/01/2011 09:31

Les bas de compression Etxeondo offrent une avancée incontestable dans le domaine de la récupération. Nous les avons essayés dans deux configurations.

En termes de récupération, voilà un produit extraordinaireEn termes de récupération, voilà un produit extraordinaire | © Vélo 101Nous avons testé ces bas sur une saison complète, soit pendant un an. La première impression que l'on s'en fait au départ, c'est la difficulté à enfiler les bas de compression, tout du moins les premières fois. Après, il faut prendre le coup, il y a une manière de les enfiler. Mais au terme d'une course de vélo, quand on est fatigué, on est peut-être moins habile pour cela. La texture est chaude et ces bas compressent vraiment bien, dès le plant du pied. La pointure, quant à elle, correspond bien à ce qui est annoncé.

Nous les avons essayés dans deux configurations : après la compétition et à l'entraînement sur des sorties d'une à deux heures.

Après la course, nous ne pouvions au début ne garder ces bas que deux heures. Au-delà, la compression était tellement forte que nous étions obligés de les enlever. Au fur et à mesure que le temps a passé, nous nous sommes sentis de plus en plus à l'aise, à tel point que nous pouvions presque les porter toute une journée. Peut-être pourrions-nous mettre cela sur le compte d'une texture qui se serait détendue, mais ce n'est pas le sentiment que cela nous donne. Nous avons le même ressenti mais les bas sont surtout devenus plus confortables.

La recommandation à faire serait de faire sa course, prendre sa douche et enfiler ces bas de compression en sortant de la douche. Il est incontestable, notre test nous en a donné la preuve, que l'on récupère mieux au lendemain d'un effort grâce à l'utilisation de ces bas. Nous pensons que leur utilisation remplace bien une sortie d'après-course pour récupérer. Après un effort de quatre à cinq heures en course ou en cyclosportive, on se sent prêts à repartir rouler deux à trois heures le lendemain pour décrasser.

La texture est chaude et les bas compressent dès le plant du piedLa texture est chaude et les bas compressent dès le plant du pied | © Vélo 101Compte tenu de la hauteur des chaussettes, il est clair que les bas ne sont pas esthétiques, mais nous pensons qu'ils pourraient être utilisés également en compétition. Nous le l'avons pas fait, nous avons en revanche roulé avec à l'entraînement durant une heure et demie à deux heures, jamais au-delà. A l'entraînement, nous nous sommes sentis plus à l'aise, avec plus de mobilité au niveau des jambes. Dans cette configuration-là, nous n'avons en revanche pas réutilisé les bas après la douche.

Notre testeur, qui n'était pas un adepte de ce genre de produits, a été totalement convaincu par l'efficacité des bas de compression. En termes de récupération, c'est un produit extraordinaire. C'est une avancée incontestable.

Au lavage, on utilise un cycle léger, style 40 degrés. Les chaussettes n'ont pas bougé après la machine à laver, la compression demeurant la même. Encore une fois, on a pu ressentir un meilleur confort au fur et à mesure de leur utilisation sans que cela n'altère la fonction de compression.

Nous voilà donc conquis par ce produit arrivé par l'athlétisme et que l'on retrouve de plus en plus à l'issue des cyclosportives. On pourrait penser que ces bas de compression rejoindront bientôt le casque, considéré à ses débuts comme inesthétique et donc non porté par les coureurs. Aujourd'hui le casque est rentré dans les mœurs, tant mieux, alors on en reparlera dans quelques années pour ce qui est des bas de compression ! D'autant que des évolutions apparaîtront certainement, avec des textures plus performantes et plus esthétiques.

Juste un petit manque, il n'y a pas de notice pour bien les utiliser. On est sensé savoir enfiler une paire de chaussettes, mais là c'est un peu plus technique et un peu plus compliqué. Le tarif de ces bas de compression est de 32 euros.

Plus d'infos sur Etxeondo sur www.etxeondo.com. Pour toute question sur ce test, vous pouvez nous contacter directement par email : testvelo101@velo101.com.

OISANS TOURISME

ABUS FRANCE 2020

MAURIENNE TOURISME 2

INSCRIPTION EN LIGNE