FLASHS

Tests de matériel

Test des éclairages Knog

Publié le 04/12/2013 09:27

Les "Blinder Road 2" et "Blinder Road R" de la marque australienne Knog sont idéals en cette période hivernale. Ils permettront de vous éclairer tout en soignant votre style.

Roulez en sécurité même de nuit !Roulez en sécurité même de nuit ! | © Vélo 101C'est en 2003 en Australie que fut lancée par Hugo Davidson et Malcolm McKechnie la marque d'accessoire "Knog". Dix ans plus tard, la marque se vend dans plus de quarante-six pays et impose son style dans le monde du cyclisme.  Sa renommée internationale se base sur la diversité des modèles proposés. Des éclairages performants conçus pour des cyclistes recherchant à voir et à être vu de loin, aux éclairages plus funs apportant au vélo une touche personnelle, Knog light a su s'adapter à tous les gouts. La marque propose des formes diversifiées en forme de coeur, tête de mort, fleur et autres motifs qui sauront ravir tous les cyclistes.

Aujourd'hui, nous allons vous présenter deux éclairages Knog : le feu avant Blinder Road 2 et le Blinder Road R, feu arrière.  Le Blinder Road 2 possède huit modes de fonctionnement possible. Il est composé de deux allogènes pouvant être allumés séparément, simultanément ou de façon aléatoire. Comme sur un véhicule motorisé, les lampes peuvent être en position "phare" (pleine puissance) ou "code". Un témoin vert indique la position "code", un indicateur bleu la position "phare". La puissance d'éclairage (200 lumens) est surprenante compte tenu de la petite taille de l'appareil. Peu encombrant et très léger (75 grammes), il apporte une vision nette jusqu'à 50 mètres en pleine puissance et rend le cycliste visible à plus d'un kilomètre.

Les éclairages KnogLes éclairages Knog | © Vélo 101Il est livré avec deux bracelets : une attache élastique standard 22/28 mm et une attache plus longue 29/35 mm pour s'adapter à toutes les formes de cintre et de guidon. Il est possible d'attacher l'appareil sur le casque grâce à un support plastique fourni. Ce système d'accroche fonctionne à l'aide d'un scratch double face, nous aurions préféré un moyen d'attache différent, car la matière adhère aux mousses intérieures du casque ce qui rend le serrage long et difficile.

Nous avons particulièrement apprécié la matière caoutchouc utilisée pour les bracelets. Ceux-ci adhèrent parfaitement au cadre et au guidon même par temps de pluie rendant l'adhérence au cadre fluide et agréable. À aucun moment le phare ne provoque des vibrations sur le vélo, la matière caoutchouc absorbant les chocs et aspérités de la route. Ce type de phare peut donc être utilisé sur VTT lors d'étapes nocturnes. Nous soulignons également l'imperméabilité totale du phare. Autre point très appréciable des phares Knog : ils sont directement rechargeables via un port USB, aucune pile n'étant nécessaire. Ce système permet de recharger l'appareil en 5-6 heures contribuant à sa facilité d'utilisation, à sa taille et son poids optimal. Un indicateur de batterie rouge nous informe lorsque la charge devient trop faible.

Point négatif : l'autonomie du modèle. Lorsque les deux allogènes sont allumés en pleine puissance, l'éclairage est seulement d'une heure, deux heures sur le mode "code". Cet inconvénient limite les longues sorties de nuit.  Concernant le feu arrière, le modèle Blinder Road R possède cinq modes de fonctionnement passant de fixe à clignotant. Sa puissance est de 70 lumens pour un poids de 50 grammes. Contrairement à son homologue avant, son autonomie atteint de 3 à 5 heures en plein régime à plus de 20 heures en mode économique. Le design de l'allumage permet d'être vu de l'arrière, mais aussi de côté par les piétons et automobilistes.

Une fois ses éclairages posés sur votre vélo, la nuit ne vous fera plus peurUne fois ses éclairages posés sur votre vélo, la nuit ne vous fera plus peur | © Vélo 101L'attache utilisée est également en caoutchouc apportant une adhérence optimale sur le vélo. Nous aurions aimé, comme pour le feu avant, avoir deux bracelets interchangeables de diamètres différents. Celui fourni ne permettant pas de s'adapter aux tiges de selles profilées, mais convenant parfaitement aux tubes standards. Le diamètre ne donne pas la possibilité d'attacher l'appareil aux haubans du vélo, nous avons donc été contraints de tester le feu arrière sur tige de selle, clip de serrage ouvert !

Les prix des feux restent raisonnables compte tenu de leur fiabilité : 69,9€ pour le feu avant ; 49,9€ pour le feu arrière.  Les allumés du vélo n'ont plus de raisons de ne pas sortir de nuit !

Plus d'infos sur Knog sur http://www.knog.com.au. Pour toute question sur ce test matériel, vous pouvez nous contacter directement par email : testvelo101@velo101.com.

GARMIN

INSCRIPTION EN LIGNE