FLASHS

Tests de matériel

Test des lunettes photochromiques Rudy Project Magster

Publié le 15/12/2010 09:24

Nous avons testé le modèle Magster Racing avec verres photochromiques Impact X de Rudy Project. La fiabilité est au rendez-vous pour les verres comme la monture.

Les lunettes photochromiques Rudy Project MagsterLes lunettes photochromiques Rudy Project Magster | © Vélo 101Rudy Project est une marque italienne de lunettes pour le sport que nous avons déjà eu le plaisir de vous présenter au mois de mars dernier avec le modèle Rydon Impactx. Petit rappel donc. Fondée à Trévise en 1985 par Rudy Barbazza, cette entreprise est spécialisée dans l'optique sportive et particulièrement pour le cyclisme mais pas seulement. Ainsi on la retrouve dans le golf, la voile, le patinage, le snowboard, le triathlon, le ski de fond, la course à pied, le canoë-kayak... Elle est présente dans cinquante pays à travers de nombreux points de vente. Pour la France il suffit de se rendre sur le site www.rudyproject.fr pour trouver un revendeur proche de chez vous, et ils sont nombreux.

Nous avons testé le modèle Magster Racing avec verres photochromiques Impact X pendant toute une saison pour juger non seulement la qualité du produit mais aussi essayer d'estimer la durée de vie de l'organe essentiel pour la sécurité du cycliste, notamment en VTT, que sont les protections oculaires. Voir, c'est bien, mais voir en toutes circonstances et en toute sécurité c'est mieux.

Ce que l'on teste en premier, c'est la protection aux UV et le temps de réaction des verres à prendre la teinte et à revenir à la couleur initiale. Pour ce modèle "red" rouge la protection est de catégorie 1/2 ce qui signifie que la transmission lumineuse est de 50 % à l'ombre et de 21 % au soleil. La transition du clair au sombre est grandement améliorée du fait de la faible différence entre les deux indices de protection et apporte un réel plus pour le retour au clair, ce qui en fait la lunette idéale des sous-bois très sombres.

Photochromiques mais pas seulement. La grande nouveauté de ces verres c'est l'Impact X. Ce matériau souple, développé à l'origine pour les militaires, équipe les hélicoptères Apache et les cockpits d'avions depuis le 11 septembre. Souple n'est pas exact, semi-rigide et surtout résistants, ils sont garantis incassables à vie. Un bon point pour la durée de vie, d'autant qu'après une saison de mauvais traitements ils ne sont toujours pas rayés. Le traitement anti-rayures et antistatique Quartz est parfaitement efficace.

Des verres photochromiques dotés d'un matériau souple : l'Impact XDes verres photochromiques dotés d'un matériau souple : l'Impact X | © Vélo 101La monture n'est pas en reste avec un design très Racing, d'où le nom. La partie frontale composite (plastique mélangé avec des molécules de carbone) est à la foi robuste et souple, ce qui la rend homogène avec les verres. Fixé par une simple vis et donc facilement démontable, le support nasal Ergo.3 (caoutchouc souple et hypoallergénique avec une âme métallique pour un ajustement parfait) évite tout glissement et toute gène lors des longues sorties. Ce sentiment de confort est renforcé par des branches flexibles Flex Hinges qui ne compriment pas la tête et des embouts de branches ajustables à 360° qui s'adaptent parfaitement par une simple pression des doigts. C'est très utile pour s'adapter aux conditions météo et éviter la formation de buée lors de conditions climatiques difficiles, sachant que l'opération est très aisée même en roulant. Toutefois ce système a des limites car il éloigne les lunettes des yeux et diminue donc la protection aux projections.

Les matériaux de haute technologie allège le poids de ces lunettes 29g mais alourdissent beaucoup la note 240 euros : Alliage Aérospatial d'Aluminium, des matériaux thermoplastiques de haute qualité résistant aux chocs et aux déformations, légers et hypoallergéniques ; monture Quick Change pour un démontage rapide des verres Impact X photochromiques et incassables ; étui rigide avec compartiment pour verres additionnels et tissu microfibre pour le nettoyage. A ce niveau de prix, on aurait aimé une paire de verres supplémentaire dans la protection solaire de catégorie 2/3. C'est le seul point noir au tableau car le produit est de qualité.

Les arguments avancés par Rudy Project se sont avérés efficaces. Mais le plus important c'est que la fiabilité est au rendez-vous. Après une saison complète dans toutes les conditions climatiques (route et VTT), aucune détérioration n'est apparue ni sur les verres ni sur la monture. Un présage d'une bonne durabilité qui aidera à faire passer le goût salé de la note.

Plus d'infos sur Rudy Project sur www.rudyproject.fr. Pour toute question sur ce test, vous pouvez nous contacter directement par email : testvelo101@velo101.com.

KTM

abus JUIN

Meribel juin 2019
INSCRIPTION EN LIGNE
dimanche 26 mai 2019
mercredi 12 juin 2019
dimanche 23 juin 2019
vendredi 28 juin 2019
dimanche 30 juin 2019
samedi 06 juillet 2019
dimanche 07 juillet 2019
jeudi 11 juillet 2019

VOIR TOUTES LES EPREUVES