FLASHS

Tests de matériel

Test du Cannondale Synapse 2014

Publié le 11/12/2013 10:18

Le nouveau Cannondale Synapse 2014 est un parfait compromis entre confort, légèreté et rigidité. Un excellent vélo, très polyvalent et accessible à tous.

Le Cannondale Synapse 2014Le Cannondale Synapse 2014 | © Vélo 101Très prisé des cyclos, le Cannondale Synapse est connu pour être un vélo typé endurance, mettant notamment l'accent sur le confort. Pour l'année 2014, Cannondale a décidé de repenser son vélo dans le but de gagner en rigidité et en légèreté. Peter Sagan a utilisé ce vélo lors des classiques avec le succès que l'on connaît : victoires sur Gand-Wevelgem et sur la Flèche Brabançonne. Autant dire que le Synapse nouvelle génération n'est plus uniquement un vélo pour cyclosportifs, mais plutôt un vélo utilisable même par les coursiers.

Le cadre du vélo se distingue par ses lignes originales et par un design réussi avec ses couleurs blanche et noire mat. Il est très soigné avec notamment le passage des câbles à l'intérieur du cadre. Le système de serrage de la tige de selle se fait à même le cadre. Rien ne dépasse ! La technologie BallisTec a été intégrée au cadre pour augmenter sa rigidité. La technologie Save Plus permet une légère flexibilité des tubes dans un souci de confort. La fourche, les bases arrières et le tube vertical en sont dotés. La géométrie du Synapse a été étudiée dans le souci de proposer une position à mi-chemin entre confort et performance. Enfin, la grande originalité sur ce vélo est la Power Pyramide. Au-dessus de la boîte de pédalier, le tube vertical se sépare en deux parties asymétriques, pour réduire le poids et gagner en rigidité.

Le tube vertical se sépare en deux parties au dessus de la boîte de pédalierLe tube vertical se sépare en deux parties au dessus de la boîte de pédalier | © Vélo 101Le modèle que nous avons testé possède un groupe Campagnolo Athéna aluminium en triples plateaux. Le changement de vitesse est très fluide et immédiat. Le freinage est efficace : on peut vite s'arrêter face à une situation délicate. Les braquets choisis sont destinés à un public cyclosportif : trois plateaux (30-39-52) et onze vitesses (du 12 au 27 dents). C'est un bon choix, car le 30 est appréciable dans les longues ascensions et le 52 permet de rouler à bonne vitesse sur le plat. On peut dire que c'est un braquet passe-partout. Les purs compétiteurs préféreront néanmoins une version en doubles plateaux.

Les roues sont des Mavic Ksyrium Équipe. On pourra les qualifier de "roues d'entraînement". Elles sont peu rigides, et leur poids est relativement important. Toutefois, elles n'entravent pas trop le rendement du vélo et participent au confort général. Elles sont montées avec des pneus Yksion de 28 millimètres. Cette section est large, mais assure un confort certain. On reste donc dans l'optique du confort.

Cintre et potence sont de la marque Cannondale. Les deux pièces sont classiques, en aluminium. Nous avons particulièrement apprécié la prise en main du cintre. Sa forme permet de mettre facilement les mains en bas du guidon et de rester longtemps dans cette position. Un détail très appréciable ! La selle est une Fizik Aliante Delta, modèle répandu dans les pelotons. Il s'agit  d'une selle confortable, sur laquelle on est bien calé grâce à son léger creux. Elle est reliée au cadre par une tige de selle FSA SL-K carbone. Pour en terminer sur l'équipement, deux LED sont intégrées à la place des bagues au-dessus de la direction.

Une fois en selle, le plaisir commence ! Nous parlons de plaisir, car c'est réellement ce que nous avons ressenti. Souvent chez un vélo, confort et rigidité ne vont pas de pair. Or ce Synapse est le compromis entre confort, légèreté et rigidité. Nous nous sommes tout de suite sentis à l'aise tant sa prise en main est très rapide. C'est un vélo très fluide avec lequel on peut se faire plaisir dans les descentes notamment. On se rend vite compte de l'utilité de toutes les technologies citées auparavant. Le vélo "absorbe" le grain de la route. Ainsi, grâce à ce confort, nous avons pu aligner les heures de selles sans nous fatiguer musculairement à cause des imperfections du bitume.

Malgré des périphériques un peu lourds choisis pour le confort, le poids du vélo reste très correct : 8,43 kilos en taille 56. Il est donc facile à lancer, notamment lorsque l'on se met en danseuse.

Un desgin soigné grâce au passage des câbles intégrésUn desgin soigné grâce au passage des câbles intégrés | © Vélo 101Enfin, ce qui nous a le plus impressionnés, c'est son rendement. Il dispose d'une bonne capacité de relance, quelque peu inhibé par les roues que nous jugeons un peu "molles" à notre goût. Une fois lancé, le vélo conserve sa vitesse. Lorsqu'il est parti, c'est pour de bon ! Sur le plat, c'est un vélo qui sait rouler. Nous nous sommes fait plaisir à envoyer des bouts droits à très bonne allure. Lorsque la route s'élève, le rendement est toujours aussi bon et le rythme que l'on s'impose est préservé. Quelle que soit la situation rencontrée, nous avons ressenti une impression de facilité.

Pour résumer, le Cannondale Synapse est un super vélo, on s'y adapte très vite. Son confort ravira les cyclosportifs, sa légèreté et sa rigidité séduiront les compétiteurs. On peut aussi bien rouler des heures à faible allure que taper dedans. Son équipement est plutôt typé cyclo avec ses trois plateaux, ses pneus de 28 mm, une selle confortable. Dans cet équipement, le Synapse coûte 3500 euros. Un bon rapport qualité-prix, car il n'est pas courant de trouver un vélo aussi polyvalent. D'autres variantes dans les périphériques du Synapse existent, certaines adaptées aux coursiers, d'autres aux cyclosportifs et aux femmes.

Plus d'infos sur Cannondale sur www.cannondale.com. Pour toute question sur ce test matériel, vous pouvez nous contacter directement par email : testvelo101@velo101.com.

AVIGNON TOURISME

BIKE SHOW EVENTS

LABORATOIRE FENIOUX
INSCRIPTION EN LIGNE