FLASHS

Tests de matériel

Test du casque Rudy Project Boost 01

Publié le 22/02/2017 09:30

Doté d'un design très particulier, le casque Boost 01 est le fleuron aérodynamique de Rudy Project. Il s'installera cette année sur les têtes des équipiers de Vincenzo Nibali.

Le Rudy Project Boost 01Le Rudy Project Boost 01 | © Vélo 101Depuis le début de saison, Rudy Project équipe une nouvelle formation du WorldTour : l'équipe Bahrain-Merida et son leader Vicenzo Nibali. Le champion italien, vainqueur du Tour de France 2014, ambitionne de remporter la centième édition du Giro en 2017. Dans les conditions parfois - si ce n’est pas souvent - difficiles du mois de mai, on le verra peut-être porter le fleuron aérodynamique de la marque italienne : le casque Boost 01. Découverte.

Ce qui frappe lorsque l’on regarde le Boost 01, c’est sa forme. Rudy Project dit s’être inspiré de la crête dorsale des requins pour dessiner son produit. Effectivement, il ne ressemble à aucun autre casque. Son design est donc particulièrement dynamique. Rudy Project a mis l’accent sur l’aérodynamisme. Le résultat est un casque aux allures de casque de contre-la-montre, avec une forme très allongée. La visière que l’on peut ajouter et lever lorsque l’on s’arrête sur le bord de la route confirme cette impression. Deux bandes (noires dans la version testée) ajoutent encore un peu de dynamisme, s’il en fallait, au Boost 01. Les stickers de la marque intègrent parfaitement l’ensemble, sans faire tache. Evidemment, c’est le genre de casque qui sort des sentiers battus. Il s’inscrit pourtant dans ce qui se fait aujourd’hui : des casques presque pleins, où l’aérodynamisme prend parfois le pas sur le confort et l’esthétique. Il faut pourtant reconnaître au Boost 01 un certain charme avec cette forme si particulière.

Le Rudy Project Boost 01Le Rudy Project Boost 01 | © Vélo 101Si le jugement de l’esthétique du casque est purement subjectif, le confort est une nécessité pour chacun. Malgré sa forme allongée, on est bien dans le casque Boost 01. Les sept modules de mousse assurent le confort. L’aération est elle aussi au rendez-vous. Trois aérations sont placées en position frontale. La principale, au niveau du front, est modifiable. On peut choisir de la laisser ouverte. A l’inverse, il est possible de la boucher avec un cache très facile à poser et solidement accroché une fois installé. Enfin, il reste la solution intermédiaire avec un cache percé ou maillé. De quoi s’adapter en fonction des conditions météorologiques !

Deux fentes latérales sont situées de part et d’autre du casque. Enfin, quatre aérations sont situées à l’arrière du casque, en position occipitale, pour assurer la circulation de l’air entre l’avant et l’arrière. Ce système, le "Vortex Killer" permet une ventilation satisfaisante même si on se voit mal grimper des cols avec le Boost 01 sous 35 degrés cet été. La surchauffe n’est pas à exclure.

Le maintien du casque est assuré par une armature bénéficiant d’une boucle de serrage micrométrique à l’arrière du casque. Cela ne le différencie pas d’autres modèles, mais l’efficacité de ce serrage est toujours aussi précieuse. Le réglage au niveau des oreilles est lui aussi très simple. L’ensemble paraît solide et aucun problème n’a été rencontré pendant le test.

Le Rudy Project Boost 01Le Rudy Project Boost 01 | © Vélo 101Du côté des coloris, trois options sont possibles. Le Boost 01 est disponible en blanc avec des bandes noires (la version testé), en noir avec des bandes blanches (l’exact opposé du test), en blanc avec des bandes rouges et enfin en jaune fluo avec des bandes noires. Chacun devrait donc trouver son bonheur. Du côté des regrets, on peut évoquer l’absence de filet anti-insectes, mais il faut rappeler que ce casque est destiné à des compétiteurs. Et puis, il y a bien sûr le prix : 220 euros dans sa version "nue". Il peut paraître élevé, mais il n’excède pas la réalité du marché destiné aux coureurs professionnels d’aujourd’hui. A noter que la visière et les caches sont respectivement à 60 et 24 euros pour les "chronomen". Concernant la visière, elle est aussi disponible en verre coloré orange ou en verre transparent.

Ce qu’il faut retenir du test du Boost 01 ? C’est un produit haut de gamme dont la qualité, issue du savoir-faire italien, si prisé dans le cyclisme, justifie tout à fait son prix. C’est un casque clairement conçu pour les fadas d’aérodynamisme et de vitesse.

Plus d'infos sur les lunettes Rudy Project sur www.rudyproject.fr. Pour toute question sur ce test matériel, vous pouvez nous contacter directement par email à testvelo101@velo101.com.