FLASHS

Tests de matériel

Test du compteur Wintech USB Ultimate de Mavic

Publié le 14/07/2010 09:43

Grâce à son logiciel Wintech Manager, le compteur Ultimate Mavic s'avère être un bon outil d'enregistrement de données des entraînements effectués.

Avec les compteurs Wintech USB, Mavic nous propose des innovations séduisantes. Nous avons testé l’Ultimate, la version la plus évoluée de ces produits, à la fois compteur cycliste, altimètre et cardiofréquencemètre. Son utilisation s’avère simple et intéressante, grâce notamment au logiciel Wintech Manager.

Présentation des compteurs Wintech USB
Le capteur E-BoltLe capteur E-Bolt | © Vélo 101Ces compteurs se présentent comme une grosse clé USB, avec leurs prises pour être connectés à un ordinateur. Ils se fixent de telle manière à être positionnés devant la potence. L’écran, dont l’affichage est d’excellente qualité, peut être orienté selon l’angle le mieux adapté à sa lecture ; c’est un atout esthétique et pratique, le cintre étant libre sur toute sa largeur.La particularité de cette nouveauté Mavic, c’est la possibilité de choisir son capteur de vitesse parmi trois solutions : le Fork Sensor, capteur classique qui se fixe sur la fourche ; l’E-Skewer, c’est un blocage rapide dont le levier intègre le capteur ; et l’E-Bolt, c’est un capteur intégré à l’écrou de serrage du blocage de la roue avant. Ces capteurs sont vendus à part des compteurs.Esthétiquement, nous avons donc le choix. L’E-Skewer et l’E-Bolt, dès lors qu’ils ne sont pas fixés sur la fourche, peuvent facilement passer d’un vélo à un autre, c’est là leurs avantages substantiels. Le Smart Cadence est également une innovation intéressante que nous présentons plus bas. Notons que tous ces capteurs sans fils fonctionnent sur pile, il est donc prudent de posséder une ou deux piles de secours.

L’opération d’appairage numérique et les réglages
Un compteur Wintech peut enregistrer les données relatives à trois vélos différents, y compris un home trainer pour lequel il existe un capteur dédié. Les informations issues de la ceinture cardiaque et des capteurs de vitesse et de cadence sont des ondes numériques codées et cadencées à 2,4 GHz ; chaque capteur à son code, qui sera reconnu par le compteur, lequel identifiera le vélo concerné après que nous ayons appairé l’un et l’autre. Cette opération n’est pas difficile, mais il convient tout de même de bien lire la documentation présente sur le CD-Rom ; une lecture également nécessaire aux réglages, sachant que ceux-ci peuvent se faire très facilement avec le logiciel Wintech Manager.

Essai sur la route
Le compteur ultimate MavicLe compteur ultimate Mavic | © Vélo 101Nous avons testé l’Ultimate avec le Smart Cadence et le capteur E-Bolt. Attention au montage de ce dernier ! Il faut enlever l’écrou d’origine de son blocage rapide, et le remplacer par cet écrou électronique. S’il est compatible avec la plupart des blocages du marché, il y a tout de même des exceptions. Ce fut notre cas avec un blocage FRM Team, dont le diamètre de l’axe titane s’est avéré légèrement plus petit que celui de l’écrou, montage dangereux et bien-sûr impossible.Nous avons testé l’Ultimate avec le Smart Cadence et le capteur E-Bolt. Attention au montage de ce dernier ! Il faut enlever l’écrou d’origine de son blocage rapide, et le remplacer par cet écrou électronique. S’il est compatible avec la plupart des blocages du marché, il y a tout de même des exceptions. Ce fut notre cas avec un blocage FRM Team, dont le diamètre de l’axe titane s’est avéré légèrement plus petit que celui de l’écrou, montage dangereux et bien-sûr impossible.ur le compteur, 3 écrans sont disponibles pour afficher les données instantanées de l’altitude, du rythme cardiaque et de l’allure du cycliste ; 2 autres présentent les statistiques de la sortie. Avec le logiciel, il est possible de personnaliser ces écrans, c’est un atout vraiment convivial. Afin d’évaluer ses performances sur un travail spécifique, 9 chronos intermédiaires peuvent être enregistrés pendant une sortie. Par ailleurs, nous avons apprécié une donnée de l’altimètre : la vitesse d’ascension ; elle exprime le gain d’altitude en mètre/heure. Associée à l’affichage de la pente en %, de la fréquence cardiaque, de la cadence et de la vitesse, elle permet de juger objectivement son effort.

Le Smart Cadence 
C’est un outil novateur : le  capteur est intégré dans un tissu stratch, que l’on porte simplement à la cheville, il n’y a donc pas de capteur et d’aimant à fixer sur le cadre et sur le pédalier, ce qui permet de conserver l’intégrité esthétique du vélo. Le Smart Cadence possède un accéléromètre, chaque tour de pédale est comptabilisé par le capteur qui affiche la cadence en tours/minute. L’électronique filtre les informations parasites issues par exemple des vibrations provoquées par un mauvais revêtement. Sa mise en œuvre est simple, mais une précision s’impose, la documentation manquant d’explications à ce sujet : pour l’appairer, il faut appuyer sur un petit bouton, une diode électroluminescente  clignote, il suffit alors de passer le capteur à sa cheville et de partir rouler. Mais il ne faut pas l’éteindre après la sortie au risque de perdre l'appairage et la communication. Nous en avons fait l’expérience.

Le logiciel Wintech Manager
Tableau dTableau d | © Vélo 101Les compteurs peuvent stocker jusqu’à 10 sorties de 5 heures chacune, lesquelles sont téléchargeables sur le logiciel, qui peut sauvegarder les données de 3 utilisateurs différents. Le logiciel est relativement simple d’utilisation. D’une présentation sobre, il propose 4 menus. Le menu "Sorties" affiche tous les détails d’un entrainement, mais seul le profil du parcours apparait sur forme de graphique. Les chronos intermédiaires sont listés, précisant leurs distances, temps, dénivelé, ainsi que les valeurs moyennes de leurs vitesses, gains d’altitude et pentes. Voir à ce sujet l’illustration de cet article qui présente un entrainement pendant lequel l’ascension d’une côte de 1100 m fut répétée 5 fois. Il est possible d’annoter chaque training de ses commentaires, mais aussi d’ajouter manuellement des sorties où le compteur n’aurait pas était utilisé. Le menu "Rapports" affiche par semaine, mois ou année, le nombre de sorties, les kilomètres effectués, cela sous forme de graphiques et de données chiffrées. Le menu "Réglage" est vraiment judicieux puisqu’il permet, comme nous l’avons déjà dit, de régler le compteur, de personnaliser ses écrans, mais aussi de mémoriser les réglages du vélo. Tous les écrans du logiciel peuvent être imprimés, sauvegardés sous format JPG, et envoyés par e-mail. Le dernier menu permet d’accéder à la documentation complète du produit et au site Mavic.

Conclusion
Le logiciel s’avère être l’atout principal de ces produits Wintech, tellement il simplifie l’usage des compteurs conçus quant à eux pour être facilement connectés sur un port USB. Quelques clics suffisent pour régler et personnaliser son compteur, pour analyser les caractéristiques d’une sortie. Certes, ce n’est pas un outil d’analyse scientifique de l’entrainement, dès lors que le rythme cardiaque ou la puissance développée n’y sont pas enregistrés périodiquement  et édités sous forme de graphiques, mais l’interface conviviale et la simplicité d’usage du logiciel le rend accessible à une majorité de cyclistes soucieux de mémoriser leurs activités cyclistes sur une saison complète ; sachant que les données délivrées par ce compteur sont celles dont nous avons le plus besoin.
Rappelons que le positionnement du compteur devant la potence et la possibilité que propose Mavic de choisir son capteur de vitesse nous ont franchement  séduits.

Prix des produits testés :
Compteur Wintech USB Ultimate 190 €
Capteur E-Bolt + support cintre : 35 €
Smart cadence : 50 €
soit un total de 275 €
Ces produits sont garantis deux ans.

INSCRIPTION EN LIGNE
samedi 04 juillet 2020
vendredi 10 juillet 2020
dimanche 26 juillet 2020
dimanche 02 août 2020
samedi 08 août 2020
dimanche 09 août 2020
samedi 29 août 2020
vendredi 18 septembre 2020

VOIR TOUTES LES EPREUVES