FLASHS

Tests de matériel

Test du Cube Agree GTC Race 2012

Publié le 13/06/2012 14:45

Le Cube Agree GTC Race 2012 semble avoir le potentiel pour conquérir de nombreux cyclosportifs en offrant un ensemble confortable et performant.

Le Cube Agree GTC Race 2012, un agréable designLe Cube Agree GTC Race 2012, un agréable design | © Vélo 101Le Cube Agree GTC Race 2012 avec le nouveau groupe Shimano Ultegra Di2 est un vélo de moyenne haute gamme, c'est-à-dire, vendu autour de 3000-3500 euros. Après trois semaines de test, il se révèle être un produit avec un bon rapport qualité prix. Il est équipé d'un cadre carbone monocoque suffisamment rigide et répondant, qui répond parfaitement a l'orientation voulue. C'est-à-dire, plutôt tournée vers le confort à l'inverse d'autres cadres typés beaucoup plus course et donc performance. 

Le cadre proposé est lui aussi performant mais alors à un niveau cyclosportif. Aussi, étrangement, l'arrière répond mieux que le devant. En effet, il n'y a aucune déperdition au niveau de la boite de pédalier alors que l'avant du vélo n'est pas suffisamment filtrant. Aussi, lorsque l'on quitte les mains du guidon, il y a un manque certain de stabilité. Autre spécificité, la guidoline est absente de la partie basse du cintre. Un choix étonnant de la part de la marque.

Le vélo reste, d'un point de vu général, un bon produit. Son poids approche les 8 kilos, avec très exactement 7,9 kilogrammes. Mais le léger surpoids est crée par le groupe électrique. Aussi, en changeant quelques pièces comme les roues, quelques centaines de grammes peuvent être gagnés. 

S'il n'est pas des plus légers, le modèle de roues fourni, de la marque DT Swiss, est satisfaisant. Il permet une très bonne réponse de la machine en relance et au sprint. Le design est plaisant avec des stickers spéciaux qui s'accordent très bien avec la couleur du vélo. 

Le performant dérailleur électrique du Cube Agree GTC Race 2012Le performant dérailleur électrique du Cube Agree GTC Race 2012 | © Vélo 101L'objectif de confort est largement atteint malgré ce petit bémol sur la partie pilotage qui ne semble pas être au top. Pourtant, la direction conique est censée améliorer la rigidité. Peut-être qu'un autre pilote n'y trouvera pas à redire ou alors, cela peut être tout simplement du à la géométrie d'un cadre, finalement assez court.

Marque très forte en Allemagne, Cube arrive sur le marché français avec notamment comme partenaire la station de l'Alpe d'Huez. A l'instar de Focus, elle risque de prendre de la place et pour celui qui veut gouter à l'électrique avec un budget abordable, cela peut être une bonne entrée en matière. 

Avec ce vélo, vous trouverez un outil relativement passe-partout, qui permet de se distinguer car la marque n'est pas encore bien implantée sur le marché français. Les périphériques sont bons et l'ensemble peut s'adresser à un gros coeur du peloton cyclosportif. Ce vélo peut en effet gagner une cyclosportive en changeant les roues et à condition qu'on ait bien vérifié que la batterie soit chargée. Le réflexe n'est pas évident à prendre quand on va s'entrainer. Malgré tout, le groupe fonctionne parfaitement et aucune véritable différence avec le Dura Ace Di2 ne semble à noter. Les deux sont aussi fluides et sympathiques. 

C'est quasiment parfait sauf concernant un petit bruit au changement de plateau. Le coureur qui vous précède quand vous passez le grand plateau entend très bien et peut alors deviner que vous allez sûrement accélérer. 

Plus d'infos sur Cube sur www.cube.eu. Pour toute question sur ce test matériel, vous pouvez nous contacter directement par email : testvelo101@velo101.com.