FLASHS

Tests de matériel

Test du cuissard Odlo Missile

Publié le 07/08/2013 09:38

Le cuissard Odlo Missile possède tous les attributs du cuissard haut de gamme et pourra vous séduire, tant par son confort, que par son look original.

Le cuissard Odlo MissileLe cuissard Odlo Missile | © OdloLa société Odlo fut créée en Norvège en 1946. Orientée à ses débuts dans la fabrication de sous-vêtements pour femmes, la marque bifurqua progressivement dans le textile destiné à la performance sportive. Nous avons testé ce début de saison, le cuissard Odlo Missile, la nouveauté Bike Odlo pour l'été 2013.

Ce cuissard est confectionné dans une matière ultra extensible. Épousant parfaitement le corps dans toutes les positions, ne laissant apparaitre aucun pli, il contribue au confort du cycliste, mais aussi à la performance en optimisant l'aérodynamisme. Nous avons remarqué lors de sorties sur route qu'aucun flottement du tissu n'est constaté. Le tissu adhère parfaitement au corps, ne laissant aucune prise au vent. On constate que le tissu utilisé séduira aussi les amateurs de VTT. De par sa couleur à dominante noire et sa matière, il ne laisse que très peu de salissures, projections de la route, adhérer au tissu.

Pour les adeptes du détail, les couleurs noires et grises choisies permettent de marier facilement le cuissard avec les couleurs de votre maillot, de votre casque, de vos chaussures, ou de votre vélo. Nous notons que les coutures blanches apparentes et le logo Odlo présent sur l'élastique de cuisse donnent un style particulier au cuissard qui saura en séduire plus d'un.

Nous avons apprécié le tissu extensible utilisé pour les bretelles. Ce tissu relativement fin permet d'évacuer efficacement l'humidité en séchant rapidement, ceci contribuant au maintien du corps au sec pour un meilleur confort. Aussi, les coutures étant elles même extensibles, elles ne laissent apparaitre aucune marque au niveau des épaules.

La peau EIT (Elastic Interface Technology) utilisée pour ce cuissard haut de gamme permet un excellent confort en selle même après plusieurs heures de vélo. Cette technologie offre une liberté de mouvement maximum tout en protégeant efficacement les parties corporelles en contact avec la selle. Les différentes mousses respirantes utilisées apportent de la stabilité, évitent les risques de frottements et permettent une évacuation immédiate de l'humidité et de la transpiration. Les brûlures et irritations parfois naissantes au niveau de l'entrejambe sont dues à la transpiration. Vous constaterez que ce phénomène ne vous handicapera pas en hiver. L'importance en été d'un cuissard qui évacue l'humidité rapidement doit être recherchée. Nous constatons que la technologie du cuissard Odlo Missile permet d'éviter brûlures et irritations. Bien entendu, le test a été fait avec un cuissard neuf, nous ne pourrons pas assurer que l'usure des tissus ne crée pas des irritations à plus long terme.

Nous avons aimé les pastilles anti-glisses silicone situées aux extrémités. Celles-ci permettent un maintien efficace du cuissard au corps, agissant comme une seconde peau. Le silicone évite la glisse même lorsque la peau devient humide. Nous n'avons pas ressenti de différence entre les pastilles silicones utilisées pour ce cuissard et les bandes anti-glisses utilisées plus fréquemment. Pour celui-ci, les pastilles silicones sont très efficaces car elles permettent un contact optimal entre le sportif et son cuissard.

Le sigle caractéristique d'OdloLe sigle caractéristique d'Odlo | © OdloNous soulignons l'importance donnée aux bandes réfléchissantes présentes sur toutes les faces du cuissard. Elles assurent une meilleure sécurité du cycliste notamment par mauvais temps ou même de nuit. Nous pensons que la présence de bandes réfléchissantes sur un cuissard de couleur sombre est indispensable, détail auquel s'est attaché la marque Odlo.

On notera que l'élasticité des tissus apporte de nombreux avantages au cycliste, néanmoins, le logo de la marque Odlo collée au niveau des cuisses et au-dessus des fesses, n'est pas élastique. Par conséquent, on constate qu'après plusieurs utilisations, il se craquèle voire se décolle. Le cuissard a tendance à vouloir s'étirer, ce qui crée un décollement de la marque. Pourtant, il est important de souligner que le cuissard a été lavé avec soin à une température de 30° et non 40° comme indiqué sur l'étiquette. Nous aurions préféré que le logo soit intégré au tissu ou brodé afin d'éviter craquellement et décollement, cela donnant au cuissard un aspect vieilli et usé.

Pour conclure, nous pouvons dire que le cuissard Odlo Missile possède toutes les caractéristiques d'un produit haut de gamme léger et confortable, il agira sur vous comme une seconde peau. Par contre, son prix plutôt onéreux et son usure prématurée ne plaident pas en sa faveur. Ce cuissard est disponible pour des tailles S au XXL, en couleur noir-blanc ou noir pour un prix de 170 euros.

Plus d'infos sur Odlo sur www.odlo.com. Pour toute question sur ce test, vous pouvez nous contacter directement par e-mail : testvelo101@velo101.com.