FLASHS

Tests de matériel

Test du Forerunner 620 HR

Publié le 05/11/2014 09:42

A l'heure où la course à pied se substitue l'hiver à l'entraînement à vélo, c'est une montre running GPS, la Garmin Forerunner 620 HR, que nous avons testée.

Vous pourrez personnaliser quatre écrans en un à quatre champsVous pourrez personnaliser quatre écrans en un à quatre champs | © Vélo 101Quand on discute sur les forums spécialisés, on peut se rendre compte que nous sommes nombreux à compléter nos entraînements vélo avec des entraînements course. Et comme nous sommes de plus en plus nombreux à enregistrer nos entraînements, nous avons décidé de tester une montre running GPS, et tant qu'à faire autant tester une montre haut de gamme dans le secteur ! Notre dévolu s'est donc jeté sur la toute dernière montre GPS de chez Garmin : la Forerunner 620 HR.

Dès le déballage, la finesse de la montre (2,5 centimètres de diamètre) et sa légèreté (environ 45 grammes) attirent notre attention. Fini les gros pavés à accrocher à notre poignet. Bon point pour le look et le format. La boîte rassemble la ceinture cardio, le câble de rechargement ou de transfert USB et bien sûr le manuel d'utilisation.

La montre possède quatre boutons mais surtout un écran tactile couleur, ou plutôt légèrement coloré car la couleur se fait assez discrète (uniquement sur quelques fonctions). L'allumage de la montre se fait par le bouton en haut à gauche, en haut à droite c'est le démarrage/arrêt du chrono, en bas à droite pour enregistrer vos tours (lap) et enfin en bas à gauche le bouton vous permet de donner l'heure instantanément. A noter qu'un symbole est gravé sur les boutons vous permettant de vous rappeler des fonctions de chacun.

Sur l'écran tactile nous avons deux boutons également. Celui de droite, matérialisé par des barres horizontales, permet de verrouiller ou déverrouiller l'écran, ou lorsque l'on est en mode "run" d'afficher l'écran d'entraînement. Celui de gauche, représenté par une flèche de retour, vous permet de revenir sur l'écran précédent. Avis mitigé concernant l'écran tactile, il permet un accès facilité à certaines fonctionnalités, mais en contrepartie il est très vite rempli de traces de doigts...

Puisque nous en sommes aux fonctionnalités de cette montre, voici tout ce qu'elle vous permettra de réaliser. Comme souvent chez nos amis de Garmin, vous pourrez personnaliser quatre écrans en un à quatre champs avec les fonctions classiques telles que l'heure, le chrono, la distance, la vitesse, la fréquence cardiaque, la cadence, les calories, tout cela en instantané, en moyenne ou au tour, mais aussi d'autres données comme l'altitude ou le lever ou coucher de soleil.

Indication de la VO2 maxIndication de la VO2 max | © Vélo 101Nous retrouvons aussi le partenaire virtuel qui pourra soit être pré-programmé à une allure définie soit de faire la course avec vous-même sur un parcours habituel. Sans oublier les fonctions d'alarme de course (temps cible, arrêt automatique du chrono, top au tour), de programmation d'un entraînement simple ou programmé. En somme, rien à redire, c'est très complet et efficace.

De nouvelles fonctionnalités sont apparues, telles que les mesures dynamiques de course comme la cadence, l'oscillation verticale ou le temps de contact au sol... Le temps de contact au sol parle de lui-même et indique le temps de contact de votre pied au sol en milliseconde. L'oscillation verticale matérialise le rebond de votre corps lors de vos foulées. Et enfin la cadence correspond aux nombres de pas par minute. Si comme nous vous voulez en savoir plus sur ces données biomécaniques de course, nous vous conseillons d'aller voir le site : www.volodalen.com/14biomecanique/lafoulee10.htm.

Autre nouveauté qui nous a vraiment séduits, c'est la VO2 max. La VO2 Max est définie comme la plus grande quantité d'oxygène qu'un individu peut extraire de l'air inspiré durant la réalisation d'un exercice physique impliquant plusieurs muscles. Elle correspond à la quantité d'oxygène que l'organisme est capable d'apporter aux muscles et à leurs cellules qui sont en train de réaliser un effort. C'est une composante majeure de la condition physique. Elle se mesure en millilitres par minute.

Normalement, ces mesures sont réalisées par un test fait en clinique mais Garmin propose cet outil, grâce à un partenariat avec Firstbeat, une société spécialisée dans l'analyse du rythme cardiaque. Ils ont développé plusieurs algorithmes d'analyse qui sont intégrés dans les montres de sport. En pratique, ce n'est pas compliqué, il suffit de rentrer ses paramètres physiologiques de base (FC de repos, FC max, sexe, poids, taille et âge) et de courir une dizaine de minutes. La montre vous propose alors un chiffre de VO2max. Ce chiffre (par exemple 50) représente votre consommation maximale d'oxygène, en théorie cela s'exprime en ml/kg/min. Si la montre vous annonce 50 et que vous pesez 60 kg, ça veut dire que vous pouvez consommer au maximum 3 litres d'oxygène par minute (source nfkb0). Vous pourrez aussi comparer votre VO2 max par rapport à votre genre et votre âge.

Enfin, tous ces paramètres permettront de vous donner le temps de récupération nécessaire à votre organisme au travers d'un décompte.

Transfert de vos données sur Garmin connect.Transfert de vos données sur Garmin connect. | © Vélo 101A noter une nouveauté au niveau du GPS permettant une acquisition plus rapide. En effet, sept jours de position et mouvements des satellites sont pré-chargés dans le cache de la montre. Autre nouveauté concernant le transfert de vos données sur Garmin connect. Vous pouvez vous connecter via le chargeur USB mais aussi via le wifi ou le Bluetooth. Pour cela, il vous faudra charger des applications spécifiques, comme LiveTrack qui, couplée avec un Smartphone en Bluetooth, vous permettra d'inviter des amis à suivre vos sorties en direct sur leur ordinateur.

Nous ne pourrions pas terminer ce test sans parler de l'autonomie de cette montre, qui en mode GPS atteint un peu plus de 9h00, mais surtout du point qui fâche pour nous adeptes des deux roues, à savoir qu'il n'y a aucune fonction relative à ce sport alors qu'elle existe sur d'autres montres de la gamme chez Garmin et chez la concurrence. Dommage car c'est un point qui pourra être rédhibitoire chez certains d'entre nous.

Au prix de 400 euros, cette montre haut de gamme de chez Garmin saura néanmoins répondre aux exigences des coureurs les plus pointus. Même si nous n'avons pas été subjugués par les informations biomécaniques, et déçus de ne pas avoir un mode vélo, dans l'ensemble nous avons réellement été séduits par cette montre GPS vraiment complète, légère et pratique. Merci à Matsport Training, spécialiste en performance pour la course, pour le prêt de ce matériel : www.matsportraining.com/montre-running-garmin/1027-garmin-forerunner-620.html.

Plus d'infos sur Garmin sur www.garmin.com/fr-FR. Pour toute question sur ce test, vous pouvez nous contacter directement par e-mail : testvelo101@velo101.com.

INSCRIPTION EN LIGNE