FLASHS

Tests de matériel

Test du GPS MioCyclo 505

Publié le 13/11/2013 08:18

Reconnaissable à sa taille, le MioCyclo 505 complète la gamme du fabricant de GPS en proposant un outil idéal pour la navigation et une multitude de fonctionnalités.

Un GPS à la cartographie et aux dimensions atypiquesUn GPS à la cartographie et aux dimensions atypiques | © Vélo 101Une petite année après avoir sorti la gamme de compteurs MioCyclo 100 et 105 HC, la marque Mio, du groupe MITAC, lance son nouveau produit phare : le GPS MioCyclo 505. L'objectif de la marque est clair : séduire autant les cyclotouristes que les coursiers. Alors que le GPS MioCyclo 305 s'adressait surtout aux randonneurs et cyclotouristes, et que la gamme MioCyclo 105 convenait mieux aux coureurs, tout le monde devrait en principe trouver son petit bonheur avec le MioCyclo 505. Le gros travail d'innovation et d'évolution des compteurs porte ses fruits puisque l'on retrouve de plus en plus de produits Mio sur les cintres des vélos. Quelles sont donc les nouveautés apportées par le MioCyclo 505 ? Tour d'horizon.

Difficile de ne pas remarquer le MioCyclo 505 dans un peloton. Avec ses dimensions volumineuses (10 cm de long, 6 cm de large), il faut le placer sur la potence, à condition que celle-ci ne soit pas trop petite ! Le format du MioCyclo 505 est utile pour la navigation GPS, certes, mais l'on se dit que c'est la taille limite afin de ne pas dénaturer l'esthétisme du vélo. Le poids du compteur, 130 grammes, n'est d'ailleurs pas négligeable. Une fois fixé sur votre potence et allumé, le MioCyclo 505 offre une belle lisibilité et ergonomie. Il le vaut mieux, car le compteur est tout tactile, à l'exception d'un bouton principal situé en bas du produit. Ainsi, lors de sa mise en route, la "page d'accueil" comporte 6 catégories : tableau de bord, naviguer, historique, "surprise me", exercice, réglages.

Les profils de vos séances directement consultables sur le compteurLes profils de vos séances directement consultables sur le compteur | © Vélo 101Commençons par ce qui fait l'intérêt même d'un GPS, sa fonction de navigation. L'écran de sept centimètres optimise la navigation, mais en revanche les cartes fournies sont assez difficiles à lire pour ceux qui sont habitués aux cartes de type Google Maps, car elles sont moins fines et précises. L'avantage du GPS MioCyclo 505 est de pouvoir enregistrer plusieurs adresses (par exemple un domicile). Lors d'un entraînement sur des routes inconnues, si vous souhaitez rentrer rapidement, il vous suffit de cliquer sur "Domicile" et le MioCyclo 505 vous calcule l'itinéraire en fonction de réglages configurés antérieurement (privilégier les routes départementales par exemple). Il y a également une base de données assez impressionnante si vous avez besoin de trouver des pharmacies, médecins, vélocistes ou points de restauration sur votre parcours. Si vous êtes randonneur, cyclotouriste, le GPS MioCyclo505 fera votre bonheur, à condition de s'être bien habitué à la cartographie du produit. D'autant plus que la fonction "Surprise Me", qui propose au cycliste un parcours aléatoire (en fonction de certains critères), convient parfaitement au sportif qui roule dans une région inconnue.

La catégorie "tableau de bord", comme son nom l'indique, est l'interface la plus utilisée. C'est ici que vous trouvez toutes les informations nécessaires à un bon entraînement (vitesse, distance, etc.) Impossible de vous citer toutes les fonctions disponibles, la liste serait trop longue ! Devant cet afflux d'informations, le MioCyclo 505 vous permet de choisir et classer les informations qui vous intéressent. Ainsi, vous configurez comme vous le souhaitez votre tableau de bord. Très pratique ! Il est important de signaler que votre vitesse est calculée soit par GPS, soit par capteur de vitesse. Dans le premier cas, inutile d'installer quoi que ce soit sur vos roues, et le calcul reste d'une grande fiabilité. Par contre, petit bémol pour l'indicateur de pourcentage de pente qui manque d'instantanéité. En effet, il y a un décalage de plus de cinq secondes entre la pente effective et l'indication donnée par le GPS. En outre, nous avons été surpris par l'absence de deux fonctionnalités importantes : la création de "tours" quand vous souhaitez fragmenter votre sortie en plusieurs morceaux, la suspension automatique de l'enregistrement quand le vélo est à l'arrêt.

L'interface du logiciel MioShareL'interface du logiciel MioShare | © Vélo 101Comme tout nouveau compteur GPS qui se respecte, son intérêt réside autant dans l'utilisation pendant l'entraînement que chez soi, après la sortie. Le MioCyclo 505 offre évidemment la possibilité d'analyser ses séances sur le logiciel MioShare qu'il faut télécharger. Là où le nouveau produit MITAC se distingue, c'est dans sa connectivité. Si vous n'avez pas le câble USB avec vous pour transférer votre sortie à l'ordinateur, vous pouvez toujours envoyer votre fichier grâce à la technologie WIFI. Le logiciel MioShare était l'an dernier le talon d'Achille des GPS Mio, force est de constater que malgré les améliorations notables du logiciel (les courbes cardiaques et de vitesse sont désormais visibles) il reste assez pauvre : aucune possibilité de zoomer sur des tronçons, absence d'indication de la pente… En revanche, le fichier de séance est téléchargeable en format .gpx ce qui permet d'analyser votre entraînement sur d'autres sites ou logiciels.

Question stockage, le GPS MioCyclo505 dispose d'une mémoire conséquente. Après plus de 20 heures d'enregistrement de données, seuls 18 % de la mémoire étaient saturés. Quant à l'autonomie de la batterie, il est nécessaire de la recharger après une grosse dizaine d'heures d'activité. Nous avons noté également que malgré l'étanchéité parfaite du produit en cas de pluie, l'écran tactile répond moins bien, il faut alors insister quand on appuie. Le GPS MioCyclo 505 peut être livré avec capteurs de vitesse, de cadence et ceinture cardiaque. Avec tous ces accessoires, il vous faudra débourser 469 euros pour acquérir ce produit. Une grosse somme, certes, mais qui reste dans la moyenne des compteurs GPS avec large écran de navigation. Ce produit s'adressera davantage aux randonneurs et cyclotouristes qu'aux coursiers en raison du large éventail de fonctions liées à la navigation, jugées peut-être superflues pour le coureur.

Plus d'infos sur Mio sur www.mio.com. Pour toute question sur ce test matériel, vous pouvez nous contacter directement par email :testvelo101@velo101.com.