FLASHS

Tests de matériel

Test du MSC WCR 29er

Publié le 02/02/2011 10:36

Nous avons testé le MSC WCR 29er, un VTT original, pétri de qualités, qui sera un précieux allié aussi bien dans les terrains roulants/cassants que techniques.

Le MSC WCR 29erLe MSC WCR 29er | © Vélo 101Cela fait quelques années maintenant que les 29 pouces ont fait leur apparition outre-Atlantique, tout d'abord de façon anecdotique, puis peu à peu ils se sont installés comme de véritables valeurs sûres sur les courses marathons et dans le paysage VTT. Certaines grandes marques vendent plus de 50 % de leur production en 29 pouces aux Etats-Unis et la déferlante arrive sur le Vieux Continent. Quasiment chaque marque en Europe possède désormais sa gamme 29er. Dans le principe, les grandes roues du 29 pouces ont pour but d'améliorer le confort, la motricité (plus de surface de gomme au sol), le franchissement, la vitesse de passage en courbe, la vitesse sur terrain cassant, la stabilité en montée comme en descente... En revanche, du fait de leur inertie, elles pénalisent le vélo sur les relances et le poids total s'en trouve augmenté (environ 400 grammes de plus à équipement égal).

Sorti du carton, c'est son aspect "géant" qui saute aux yeux. On se dit tout de suite "ce n'est pas ma taille, ce bike est trop grand !" Pourtant, après mesure, il s'avère qu'il est bel et bien aux bonnes cotes. Habitués à l'esthétique des 26 pouces, le MSC ne nous laisse cependant pas indifférents. Malgré ses roues "démesurées", ses lignes légèrement old school sont superbes. De plus, aucune faute de goût en ce qui concerne l'assortiment des couleurs ne vient gâcher le tableau. Les roues maison blanches et bleues, le cadre de la même couleur, la fourche Fox RL blanche, les multiples pièces anodisées (caches, roulements, pattes de roue arrière), rien ne dénote.

De superbes pattes arrières pour régler la tension de chaîne en cas de montage single speedDe superbes pattes arrières pour régler la tension de chaîne en cas de montage single speed | © Vélo 101D'ailleurs, quand on parle de style old school, il est à noter que le vélo est équipé de superbes pattes arrières pour régler la tension de chaîne en cas de montage single speed. On sait que certains utilisateurs de 29 pouces en sont friands. Mais rassurez-vous, la modernité est au rendez-vous : aluminium Catal pour le cadre, fourche Fox F29RL avec axe de 15 mm (bien vu pour la rigidité car la fourche est plus longue que sur un 26), frein à disque Avid Elixir 5 de 160 mm, groupe SRAM X9... Pas de doute, ce n'est pas un vélo de grand-père ! Une dernière chose attire le regard : le pédalier en double plateau est équipé d'un 22 et 34 dents. Associé avec une cassette 12/36, ce vélo doit grimper aux arbres !

Nous avons testé ce vélo du côté de Digne-les-Bains, une destination connue des amateurs de vrai VTT pour être le berceau d'une des plus belle course qui soit, le Raid des Terres Noires. C'est sur ce fabuleux terrain de jeu que nous avons testé le MSC WCR 29er. Une fois installé au guidon de la bête, on se sent bien et on oublie rapidement la taille des roues. Seule la relative étroitesse du cintre plat en carbone gène un peu. La première surprise dans le petit single qui monte en épingle au-dessus de Digne, c'est sa maniabilité. Cela contraste avec l'aspect imposant du vélo et on enchaîne sans problème les virages serrés. Dans des conditions d'adhérence précaires, les pneus Maxxis Crossmark en 2.10 semblent avoir une motricité hors norme. En fait, c'est la géométrie du vélo et l'augmentation de la surface de gomme au sol qui font des merveilles ! Il est tellement stable qu'on n'a pas besoin de s'assoir en bec de selle.

Un disque avant de 160 mm Un disque avant de 160 mm | © Vélo 101Cela est rapidement confirmé un peu plus loin dans un passage type "montée impossible". On atteint le sommet de la côte malgré les racines mouillées et le givre. Etonnant, sachant qu'en pleine saison et par condition sèche on a parfois bien du mal à ne pas mettre pied à terre à cet endroit. Cependant, sur ce type de terrain, à mesure que se succèdent les marches à la montée et les sévères coup de cul, apparaît la première faiblesse du vélo : l'inertie de son train roulant. Chaque pneu pèse en moyenne 80 grammes de plus que son homologue en 26 pouces. Il en est de même pour les roues. Au fil des accélérations, on sent l'énergie nous manquer. C'est dans ces moments que les petits braquets (22x36) sauvent la mise !

Une fois arrivé en haut de la bosse, c'est la descente qui s'offre à nous. Là, ce sont d'autres qualités du vélo qui apparaissent. Tout d'abord la capacité à avaler les obstacles est tout bonnement bluffante ! Le centre de gravité du pilote se trouve plus proche de l'axe des roues. Ceci associé au grand diamètre de ces dernières, il n'est presque plus nécessaire de tirer sur le guidon à l'abord des difficultés. Ainsi on se surprend à lâcher les freins dans les descentes techniques et cassantes, profitant aussi de la meilleure adhérence pour garder de la vitesse de passage en courbe et retarder au maximum les freinages, bien aidé en cela par la fourche Fox de 100 mm. Celle-ci est difficile à prendre en défaut, que ce soit dans son fonctionnement ou en rigidité (une référence !).

Le MSC WCR 29erLe MSC WCR 29er | © Vélo 101Le freinage est le second point faible du vélo. Le bras de levier plus important des roues 29 pouces et ses qualités de stabilité et d'adhérence mettent le pauvre disque avant de 160 mm à rude épreuve. Malgré des conditions glissantes et une température hivernale, les freins arrivent rapidement en surchauffe. Autre point faible pour qui aime envoyer du gros braquet dans les pistes descendantes, l'absence de gros plateau à l'avant. Le 34x12 pouvant s'avérer un peu juste dans certaines conditions très roulantes. Mais ce vélo ne cible pas une utilisation intensive en compétition et les braquets présents sont adaptés pour un usage rando. Ainsi on peut se lancer à l'assaut de grosses marches grâce à une garde au sol hors norme. Au fil des kilomètres et des sorties on s'aperçoit aussi à quel point les grandes roues influent de façon positive sur le confort. Ce n'est quand même pas un "gros tout mou" mais rien à voir avec un rigide 26 pouces. De longues sorties sont envisageables pour qui le prix et la complexité d'un tout suspendu rebute.

Au final, voici un VTT original, pétri de qualités, qui sera un précieux allié aussi bien dans les terrains roulants/cassants que techniques. Les roues en 29 pouces ont tendance à gommer les erreurs de pilotage et, contrairement à ce qu'on pourrait croire, leur utilisation ne se limite pas à un usage sur piste. La marque a pris le parti de nous proposer un VTT typé rando de par le choix des braquets mais ce genre de vélo, avec des plateaux adaptés et un train roulant plus léger, pourrait bien se montrer très performant sur certains types de terrain (raid technique, course marathon, cross-country cassant sans trop de relances...). De notre côté, compte tenu de son prix de 2268 euros, il représente un excellent choix pour qui cherche un VTT passe-partout, aussi beau qu'original, et dont le principal défaut (facilement rectifiable) pourrait bien se trouver dans son frein avant sous-taillé.

Plus d'infos sur MSC sur www.mscbikes.com. Pour toute question sur ce test, vous pouvez nous contacter directement par email : testvelo101@velo101.com.

MAURIENNE TOURISME 3

INSCRIPTION EN LIGNE
samedi 29 août 2020
dimanche 30 août 2020
samedi 05 septembre 2020
dimanche 06 septembre 2020
dimanche 13 septembre 2020
samedi 19 septembre 2020
dimanche 20 septembre 2020

VOIR TOUTES LES EPREUVES