FLASHS

Pros

Tour d'Espagne — Les métiers féminins de la Vuelta

Publié le 31/08/2017 10:28

Voici Maria Lopez, 22 ans, hôtesse pour la Loteria espagnole sur le village départ de la Vuelta, l'équivalent de la FDJ en France.

Hotesse LoteriaHotesse Loteria | © Vélo 101/S.Beukeboom

Peux-tu nous expliquer le principe de la Loteria ?
La Loteria est un jeu de hasard national très populaire. Le moment clé pour la Loteria est Nöel, où les gains sont les plus élevés pour les joueurs, plusieurs millions d'euros. Les gens remplissent des bulletins de jeu avec des numéros et après... il faut avoir de la chance ! (Rires).

Parle-nous du partenariat entre la Vuelta et Loteria.
En France, le dispositif Loteria était plus réduit, c'était surtout de la visibilité sur le village départ avec le pavillon Loteria et de l'accueil d'invités. Il y a moins d'enjeux. En revanche, en Espagne, le dispositif est beaucoup plus conséquent car il s'agit d'une enseigne espagnole. Nous avons des produits publicitaires à distribuer, des cartes de jeu et des banderoles sur le bords des routes de la course.

Propos recueillis par Mathilde Duriez, photo Sjors Beukeboom