Tour de Basse Navarre — Tout vient à point...

Amateurs Publié le 10/02/2017 10:01

Tour de Basse Navarre. Battu trois fois pour la gagne sur l'Essor Basque, Romain Campistrous a mis à profit la force de frappe de l'Armée de Terre pour s'imposer enfin.

Romain Campistrous vainqueur sur l'Essor Basque
© Essor Basque
Jouer les dauphins n'avait que trop durer. En prenant le statut de coureur pro avec l'Armée de Terre cette saison, Romain Campistrous voulait lever les bras. Et rompre enfin avec cette place de 2 que lui infligeait depuis trois ans le même Yoan Verardo (GSC Blagnac-Vélo Sport 31) sur les courses de l'Essor Basque. Précédé par son ancien coéquipier aux Boucles de l'Essor puis au Tour de Basse Navarre en 2015, rebelote aux Boucles de l'Essor samedi dernier, le néo-pro de 24 ans n'avait pas l'intention de se faire à nouveau damer le pion par Verardo.

Entre Larceveau et Saint-Palais (Pyrénées-Atlantiques), où se disputait hier le Tour de Basse Navarre, Romain Campistrous a profité de la force de frappe de sa nouvelle formation (Bastien Duculty, Jimmy Raibaud et Benjamin Thomas), omniprésente tout au long de la course et souvent en surnombre dans les échappées, pour se fondre dans un groupe complété par Yoann Paillot et Clément Saint-Martin (Océane Top 16), Pierre-Henri Lecuisinier et Théo Vimpère (Team Pro Immo Nicolas Roux), Bruno Armirail (Occitane Cyclisme Formation) et Samuel Plouhinec (Team Peltrax-CS Dammarie-lès-Lys). Dix coureurs qui se sont avancés vers la ligne d'arrivée avec la certitude de courir pour la gagne.

Avec quatre représentants devant, l'Armée de Terre avait l'avantage du nombre. Encore fallait-il sortir avec les honneurs. Puisqu'il n'était pas question de s'en remettre exclusivement au sprint, Romain Campistrous s'en est allé à 3 kilomètres de l'arrivée. Yoann Paillot, sorti en contre, s'y sera pris trop tard pour colmater la brèche. Et c'est détaché que Romain Campistrous aura rejoint la ligne pour savourer son premier succès sous le maillot de l'Armée. Son tout premier aussi sur les routes de l'Essor Basque. Un succès sous forme de doublé pour les Militaires puisque Benjamin Thomas, pour son retour sur la route après un hiver fructueux sur la piste (trois médailles de l'Euro dont l'or de la poursuite par équipes), a pris la 2ème place devant le n°1 national Yoann Paillot, déjà dans le coup.

Pour Romain Campistrous, dont la saison 2016 avait été perturbée par une fracture du radius en février puis une tendinite au cours de l'été, le programme se poursuivra ce week-end sur l'Essor Basque (la Ronde du Pays Basque samedi, le Trophée de l'Essor dimanche) avant le Tour du Haut Var le week-end suivant.

Classement :

1. Romain Campistrous (Armée de Terre) les 121 km en 3h00'46" (40,2 km/h)
2. Benjamin Thomas (Armée de Terre) à 2 sec.
3. Yoann Paillot (Océane Top 16) m.t.
4. Jimmy Raibaud (Armée de Terre) m.t.
5. Théo Vimpère (Team Pro Immo Nicolas Roux) m.t.
6. Samuel Plouhinec (Team Peltrax-CS Dammarie-lès-Lys) m.t.
7. Bastien Duculty (Armée de Terre) à 8 sec.
8. Clément Saint-Martin (Océane Top 16) m.t.
9. Bruno Armirail (Occitaine Cyclisme Formation) m.t.
10. Pierre-Henri Lecuisinier (Team Pro Immo Nicolas Roux) m.t.

<< Article précédent | Article suivant >>

Mercan'Tour
GNFY Fevrier
Prologo 2017