Parcours ariégeoise en ligne.

Retour au forum Route - Cyclosport | Bas de page | Tout afficher / masquer


  • envoyé le 24/11/2017 16:10
    Réponse au message de Karl COUDRE

    Salut Pierre,

    Tu as encore toute la vie devant toi... S'en fout de la vitesse, chacun la sienne ! Je suis sur que je ne pourrais pas te suivre aujourd'hui !

    Tu as raison Karl, je me fais plaisir et c'est bien là l'essentiel et en 2018, j'ai bien l'intention d'enchaîner plusieurs cyclos de montagne de mai à août sans trop me prendre la tête 

  • envoyé le 24/11/2017 16:54
    Réponse au message de Simon RANO

    Ca affutage je fais pas trop, sinon ca fait peur à mes amis. J'ai arrêté l'alcool 3 semaines avant LBL ca m'avait suffit à descendre à 11-12 % de MG smiley mr-green

    Par période d'affûtage il faut comprendre phase post compétition où il faut garder les acquis sans générer de fatigue supplémentaire afin d'obtenir le pic de forme le jour j,une attention particulière sera aussi appliqué sur l'alimentation. 

  • envoyé le 24/11/2017 19:13
    Réponse au message de Cédric SAGANSAN

    Étant en vacances la semaine de l'ariegeoise je vais profiter pour bien rouler en montagne tous les jours jusqu'à 10 jours de l etd et ensuite période d'affûtage jusqu'au jour j.j'ai eu fait plusieurs fois la moutagnole une semaine avant la Marmotte ou etd mais l'an prochain je change mon approche. 

    Tu peux enchaîner sans problème, il faut juste ne pas en faire trop dans la semaine. J’ai enchaîné 2 ans de suite l’Ardechoise, l’Ariegeoise XXL, la marmotte et l’EDT. En 2016, c’était les 4 week-end d’affilés.
  • envoyé le 24/11/2017 22:22
    Réponse au message de Emmanuel LIEUTIER
    Tu peux enchaîner sans problème, il faut juste ne pas en faire trop dans la semaine. J’ai enchaîné 2 ans de suite l’Ardechoise, l’Ariegeoise XXL, la marmotte et l’EDT. En 2016, c’était les 4 week-end d’affilés.

    T'es gentil Emmanuel mais il faut comparer ce qui est comparable nous n'avons pas le même volume d'entrainement tu fais plus de 15000 à l'année alors que je plafonne à la moitié, partant du principe que plus on est entrainé mieux on récupère.

  • envoyé le 29/11/2017 15:02
    Réponse au message de Emmanuel LIEUTIER
    Tu peux enchaîner sans problème, il faut juste ne pas en faire trop dans la semaine. J’ai enchaîné 2 ans de suite l’Ardechoise, l’Ariegeoise XXL, la marmotte et l’EDT. En 2016, c’était les 4 week-end d’affilés.

     J’ai enchaîné 2 ans de suite l’Ardechoise, l’Ariegeoise XXL, la marmotte et l’EDT. En 2016, c’était les 4 week-end d’affilés --> et as tu été performant dans chacune ?

    Pour ma part j'ai un peu jeté l'éponge sur les cyclos (depuis une quinzaine d'années, les grosses années j'en fait une), mais à une certaine époque j'en faisais entre 12 et 15 par an, jusqu'au jour ou je me suis rendu compte qu'en en faisant autant, je me promenais pendant les cyclos. J'ai ensuite fait une saison avec 3 cyclos mais à fond et j'ai explosé tous mes temps/places/moyennes de référence...

    Depuis, je sais que je ne ferai jamais mieux donc je me promène mais sans un organisation autour de moi :-)

    Je suis devenu presque en cyclotouriste

  • envoyé le 29/11/2017 21:25
    Réponse au message de Pierre PLANA

     J’ai enchaîné 2 ans de suite l’Ardechoise, l’Ariegeoise XXL, la marmotte et l’EDT. En 2016, c’était les 4 week-end d’affilés --> et as tu été performant dans chacune ?

    Pour ma part j'ai un peu jeté l'éponge sur les cyclos (depuis une quinzaine d'années, les grosses années j'en fait une), mais à une certaine époque j'en faisais entre 12 et 15 par an, jusqu'au jour ou je me suis rendu compte qu'en en faisant autant, je me promenais pendant les cyclos. J'ai ensuite fait une saison avec 3 cyclos mais à fond et j'ai explosé tous mes temps/places/moyennes de référence...

    Depuis, je sais que je ne ferai jamais mieux donc je me promène mais sans un organisation autour de moi :-)

    Je suis devenu presque en cyclotouriste

    Bien on est un peu pareil, je ne faisais jamais de cyclos (excepté le Trophée de l'Ouest 2010), je m'y suis mis tous les ans de 2012 à 2016, soit après mon avc, en privilégiant les montagnardes, pour un classement catastrophe. Mais comme toi en fait je ne faisais pas les cyclos à proprement dite, je les faisais en me "promenant" faute de pouvoir maintenir quelconque pression dans un col. Je pense aussi maintenant faire les parcours sans organisation ni dossard, on en profite un peu quand ça commence par une vallée, mais ça ne dure pas longtemps après c'est la bérézina et l'intérêt devient vite limité. Au final j'ai plus de plaisir seul ou "entre nous", pas besoin de se lever à 5h du mat comme ça. L'ambiance cyclo c'est sympa, mais pour rouler à son rythme il n'y a pas besoin de dossard, il suffisait de s'y mettre. Paradoxalement ma dernière cyclo qui remonte maintenant à septembre 2016 je terminais 2ème au classement scratch, je n'ai rien décidé, mais disons qu'à ce jour cela reste ma dernière cyclo. Et c'était tout plat smiley lol En réalité je n'ai pas besoin de ça, pour preuve je n'ai jamais autant roulé que cette année en ne participant à rien ! Je n'en ressors pas plus mauvais.

  • envoyé le 30/11/2017 07:40
    Réponse au message de Jo GARO

    Bien on est un peu pareil, je ne faisais jamais de cyclos (excepté le Trophée de l'Ouest 2010), je m'y suis mis tous les ans de 2012 à 2016, soit après mon avc, en privilégiant les montagnardes, pour un classement catastrophe. Mais comme toi en fait je ne faisais pas les cyclos à proprement dite, je les faisais en me "promenant" faute de pouvoir maintenir quelconque pression dans un col. Je pense aussi maintenant faire les parcours sans organisation ni dossard, on en profite un peu quand ça commence par une vallée, mais ça ne dure pas longtemps après c'est la bérézina et l'intérêt devient vite limité. Au final j'ai plus de plaisir seul ou "entre nous", pas besoin de se lever à 5h du mat comme ça. L'ambiance cyclo c'est sympa, mais pour rouler à son rythme il n'y a pas besoin de dossard, il suffisait de s'y mettre. Paradoxalement ma dernière cyclo qui remonte maintenant à septembre 2016 je terminais 2ème au classement scratch, je n'ai rien décidé, mais disons qu'à ce jour cela reste ma dernière cyclo. Et c'était tout plat smiley lol En réalité je n'ai pas besoin de ça, pour preuve je n'ai jamais autant roulé que cette année en ne participant à rien ! Je n'en ressors pas plus mauvais.

    Mais ça tu ne peut pas le savoir vu que tu ne cours plus.....
  • envoyé le 30/11/2017 10:20
    Réponse au message de Sébastien MARTY
    Mais ça tu ne peut pas le savoir vu que tu ne cours plus.....

    Les courses c'est terminé. Le cyclosport, quasiment.

  • envoyé le 30/11/2017 10:38
    Réponse au message de Jo GARO

    Les courses c'est terminé. Le cyclosport, quasiment.

    Chacun sa pratique chacun ses plaisirs pour ma part une  a deux courses par an trois quatres cyclos un triathlon et je pense tenter un petit trail bientôt.En outre beaucoup d'entraînement solo en montagne mapporte beaucoup de bonheur. 

  • envoyé le 30/11/2017 11:14

    Le Vrai plaisirs est dans la varièté... faire que du vélo, qu'est ce  que cela peu être chiant smiley wink

  • envoyé le 30/11/2017 11:24
    Réponse au message de Christian SOREL

    Le Vrai plaisirs est dans la varièté... faire que du vélo, qu'est ce  que cela peu être chiant smiley wink

    Moi j'aime bien consacrer la première partie de la saison au velo et après diversifier avec de la nage et course à pied. 

  • envoyé le 30/11/2017 11:25
    Réponse au message de Christian SOREL

    Le Vrai plaisirs est dans la varièté... faire que du vélo, qu'est ce  que cela peu être chiant smiley wink

    Qu'est-ce que c'est chiant le vélo ! Comme la plupart des religions. On devrait même interdire le vélo dans un espace public.

  • envoyé le 30/11/2017 11:43
    Réponse au message de Cédric SAGANSAN

    Moi j'aime bien consacrer la première partie de la saison au velo et après diversifier avec de la nage et course à pied. 

    Le principal c'est d'avoir essayé un peu tout et prendre ce qui convient le mieux que ce soit la discipline et le type de pratique. L'avantage du vélo c'est sa variabilité en tous points. Je ne dis pas que je ne referais pas de cyclosportive mais ce n'est vraiment pas dans les projets après avoir découvert que l'on était aussi bien sans.

  • envoyé le 30/11/2017 19:24
    Réponse au message de Jo GARO

    Le principal c'est d'avoir essayé un peu tout et prendre ce qui convient le mieux que ce soit la discipline et le type de pratique. L'avantage du vélo c'est sa variabilité en tous points. Je ne dis pas que je ne referais pas de cyclosportive mais ce n'est vraiment pas dans les projets après avoir découvert que l'on était aussi bien sans.

    Je prends énormément de plaisirs à l'entraînement  mais si je  n'avais pas un rendez vous majeur dans la saison je ne sais pas si je serai aussi motivé pour m'entraîner. 


Répondre

Tout afficher / masquer


Retour au forum Route - Cyclosport | Haut de page

Hutchinson juin18
Maurienne Tourisme
KTM juin18