Test des gants Castelli Aero Speed

Tests de matériel Publié le 30/09/2015 09:47

Destinés à un usage contre la montre, les gants Castelli Aero Speed offrent un aérodynamisme non négligeable grâce à leur design et leur finesse.

Les gants Castelli Aero Speed
© Florent Ligney
La société Castelli, bien connue de tous les passionnés de la petite reine pour la qualité de ses produits textiles, propose des gants spécifiques au contre-la-montre. Ces gants sont un hybride entre des gants et des moufles : le pouce et l'index disposent chacun d'un fourreau, tandis que le majeur, l'annulaire et l'auriculaire sont regroupés dans un espace commun. Sur un contre-la-montre, en position aérodynamique, les premières parties du corps à fendre l'air sont les deux mains. Des gants traditionnels provoquent un effet "parachute" handicapant. Castelli s'est attaqué à ce problème et propose une paire dédiée à cet usage : l'Aero Speed.

La première chose qui frappe en réceptionnant ces gants, c'est leur finesse. Le lycra est extrêmement fin et léger. Les gants ont été pensés uniquement pour l'aérodynamisme mais il n'y a aucun élément de protection en cas de chute. Il n'y a pas non plus d'élément de confort, aucune mousse, ce qui se comprend quand on connaît la durée habituelle d'un contre-la-montre.

À l'utilisation, ces gants s'ajustent parfaitement sur la peau et avec la combinaison. Une zone de tissus extensible remonte assez haut au-dessus du poignet, ce qui permet d'être raccord avec une combinaison manches longues. Le tissu est suffisamment extensible pour permettre la sortie du poignet et des doigts sans difficulté, mais suffisamment serré pour qu'il n'y ait pas de bourrelet ni de tissu flottant. Les enfiler et les retirer ne pose aucun souci.

Les gants Castelli Aero Speed
© Florent Ligney
En roulant, la finesse du tissu s'oublie vite. L'absence de mousse permet à la main de parfaitement épouser les prolongateurs. La manipulation des freins et le passage des vitesses ne sont pas gênés par les trois doigts collés. En revanche lors de la première sortie il est perturbant de ne pas pouvoir écarter ses cinq doigts. Cependant on s'y habitue très rapidement et on oublie ce détail.

Ces gants sont parfaits pour tous ceux qui font plusieurs chronos ou triathlons courte distance au cours de la saison. En revanche, sur des épreuves plus longues comme des ironman, leur manque de confort et l'absence de renforts pour protéger les doigts en cas de chute ne les recommandent pas pour cet usage. Leur prix public conseillé est de 44 euros, un investissement bien plus faible que des roues profilées ou qu'un casque aérodynamique pour un gain de temps non négligeable.

Plus d'infos sur Castelli sur www.castelli-cycling.com. Pour toute question sur ce test, vous pouvez nous contacter directement par email : testvelo101@velo101.com

<< Article précédent | Article suivant >>

LookPedale nov
Tacx 1 novembre 2017
Inscription en ligne Vélo101
JR Laloi novembre 2017 Personal coach