FLASHS

Amateurs

Bilan 2013 — Le Top 5 des futurs grands qui débarquent

Publié le 24/12/2013 11:21

Leurs noms ne vous disent peut-être pas grand-chose encore. Pourtant on prend les paris que d'ici quelques années ces cinq néo-pros crèveront l'écran !

N°1 : Matej Mohoric, un double arc-en-ciel

Matej Mohoric double Championnat du Monde Juniors et EspoirsMatej Mohoric double Championnat du Monde Juniors et Espoirs | © Sirotti

Il n'était encore jamais arrivé qu'un champion du monde Juniors sortant préserve son titre l'année suivante chez les Espoirs. Désormais un coureur peut se targuer d'avoir réussi une telle performance. Son nom : Matej Mohoric. Un an après avoir connu la postérité à Valkenburg (champion du monde Juniors, vice-champion du monde du chrono), le Slovène de 18 ans conquiert le titre mondial chez les Espoirs sur le difficile circuit de Florence. Répondant à une action de Julian Alaphilippe à 20 kilomètres de l'arrivée, Matej Mohoric s'en va seul dans la longue escalade du Fiesole. Commence alors un somptueux bras de fer avec ses poursuivants, qu'il précède sur la ligne pour devenir champion du monde Espoirs. Un doublé inédit qui propulse illico le jeune garçon dans le peloton pro. Il débutera avec Cannondale.

N°2 : Rick Zabel au nom du père

Quand Rick Zabel triomphe, il est le portrait craché de son père ErikQuand Rick Zabel triomphe, il est le portrait craché de son père Erik | © David Allais

Il a le faciès de son père, un nom à la consonance très voisine, et des qualités athlétiques héritées du champion allemand. Rick Zabel, le fils d'Erik Zabel, l'enfant que le monde entier a vu grandir à mesure de ses apparitions auprès du sextuple Maillot Vert du Tour sur le podium des Champs-Elysées, fera ses premiers pas chez les pros avec BMC Racing Team. Des débuts très attendus après la brillante saison accomplie par le jeune homme de 20 ans, vainqueur du Tour des Flandres Espoirs et d'une étape du Tour de Normandie à Bagnoles-de-l'Orne, 4ème du Tour de Gironde, 6ème de Paris-Tours Espoirs et 7ème de la Côte Picarde. Formé chez Rabobank Development Team, Rick Zabel se définit lui-même comme un coureur rapide au sprint passant bien les pavés. Le portrait craché de son illustre papa.

N°3 : Lasse-Norman Hansen, la classe olympique

Lasse-Norman HansenLasse-Norman Hansen | © Sirotti

L'équipe Garmin-Sharp a mis la main sur Lasse-Norman Hansen. C'est dans la formation de Jonathan Vaughters que le coureur danois âgé de 21 ans effectuera sa première saison pro. Et bien que ce soit la piste qui l'ait révélé (champion olympique de l'omnium devant Bryan Coquard en 2012, champion du monde Juniors de poursuite individuelle en 2010), le routier-sprinteur a toutes les cartes en main pour réussir une grande carrière sur route. Deux atouts dans le jeu de celui qui a terminé 2ème du Tour de Thuringe et 3ème du Tour de Berlin : il va vite au sprint – lauréat du Grand Prix de Herning, vainqueur du Grand Prix de Francfort Espoirs – et se comporte très bien contre la montre – 2ème du prologue du Tour de l'Avenir, 3ème du Championnat du Monde Espoirs, 8ème du Chrono Champenois.

N°4 : Adam et Simon Yates, deux garçons dans le vent

Succès britannique de Simon Yates en course aux pointsSuccès britannique de Simon Yates en course aux points | © Tissot

C'est une nouvelle fratrie qui fera ses débuts chez les pros en 2014 puisque les frères jumeaux Adam et Simon Yates, 21 ans, rejoignent l'équipe Orica-GreenEdge. Le public français le plus averti connaît déjà Adam, formé à l'UVCA Troyes puis au CC Etupes, et qui a terminé 2ème du Tour de l'Avenir et 3ème du Tour de Franche-Comté cette saison. Simon, resté pour sa part en Grande-Bretagne, a été sacré champion du monde de la course aux points cette année à Minsk. Il a en outre remporté deux étapes de montagne du Tour de l'Avenir et fini 3ème du Tour de Grande-Bretagne. Derrière Wiggins et Elmiger ! Rassemblés sous le maillot de l'équipe Orica-GreenEdge, ces deux garçons dans le vent se donnent une année pour apprendre et découvrir. Gageons qu'il leur faudra bien moins de temps pour faire parler d'eux.

N°5 : Davide Villella a déjà pris position

Davide Villella sans complexe auprès de Diego Ulissi au Tour d'EmilieDavide Villella sans complexe auprès de Diego Ulissi au Tour d'Emilie | © Sirotti

En matière de recrues l'équipe Cannondale s'est surtout concentrée sur les jeunes avec l'arrivée de quatre néo-pros. Un pari sur l'avenir qui a de fortes chances de s'avérer gagnant. Outre Matej Mohoric, la formation transalpine pourra compter sur l'arrivée de Davide Villella, un jeune lombard de 22 ans que l'on est impatients de découvrir régulièrement au plus haut niveau. A l'occasion de sa dernière saison amateur, le grimpeur s'est adjugé deux épreuves parmi les plus convoitées : le Tour du Val d'Aoste et  le Petit Tour de Lombardie. 6ème du Championnat du Monde Espoirs, on l'a vu se mettre en avant auprès des pros en fin de saison, alors qu'il accomplissait un stage avec Cannondale. Il a conquis deux podiums en se classant 3ème de la Coppa Sabatini et 3ème du Tour d'Emilie derrière Diego Ulissi !

BIKE SHOW EVENTS

INSCRIPTION EN LIGNE