FLASHS

Amateurs

Simon Guglielmi a bien préparé son affaire

Publié le 12/08/2018 15:22

3ème à Cherves jeudi, le Rhône-Alpin est en forme et a passé des heures de selle en montagne afin de préparer le prochain Tour de l'Avenir, qui débutera vendredi. Motivé, il n'hésitera pas à tenter quelque chose.

Image 47128

Depuis le début de l’été tu enchaînes les bonnes performances, comment juges-tu la période estivale pour le moment ? 

Pour le moment tout se déroule bien, j’ai encore passé un palier par rapport aux années précédentes. Chaque saison j’ai un petit déclic après la fin de la période scolaire. En effet je peux plus faire attention à la récupération tout en augmentant les charges de travail. Niveau résultat c’est positif même s’il me manque encore une gagne, que j’espère décrocher avant la fin de la saison. 

Jeudi tu as terminé à la troisième place de la Coupe de France à Cherves, avec des conditions météorologiques difficiles, dont beaucoup de vent. Comment s’est passée ta course ? Es-tu pleinement satisfait du résultat ? 

Dès le départ on s’attendait à une course à bordures au vu de l’intensité du vent. Le club du CR4C Roanne nous a encore mis dans des bonnes dispositions en nous permettant de reconnaître l’intégralité du circuit. J’adore les courses à bordures, il faut toujours être à 100% mentalement, quand j’ai vu que j’étais dans le premier éventail je savais que nous allions aller très loin. Sur le final nous avons fait quelques erreurs avec mon coéquipiers Alexandre Jamet. Je suis déçu de ne pas remporter la course aussi bien pour moi que pour l’équipe, mais cela reste un podium en Coupe de France, donc il faut s’en réjouir. 

Tu seras bientôt au départ du Tour de l’Avenir, une épreuve de référence chez les moins de 23 ans. Comment as-tu préparé cette course à étapes en montagne ?

C’est la plus belle course par étapes de l’année alors il faut faire les choses bien. Suite à une coupure de six jours après le championnat d’Europe je suis dans un premier temps parti en stage avec l’équipe cycliste Groupama-FDJ où j’ai repris doucement l’entrainement dans les cols pyrénéens. Ensuite j’ai enchaîné avec le KBE 2.2 où je termine 8ème du général et 3ème d’une étape. Enfin, je suis allé cinq jours en stage à Tignes avec ma copine pour reconnaître toutes les étapes de montagne du Tour de l’Avenir. Maintenant que le travail est fait, j’axe au maximum sur la récupération pour arriver au top vendredi. 

Image 47127

Quelles seront tes ambitions au départ ?

Nous avons une belle équipe avec différents profils de coureurs, l’objectif sera de performer sur les premières étapes puis de placer un gars dans les premières positions du général. Pour ma part je vais essayer d’accrocher un résultat sur l’une des cinq premières étapes puncheur/sprinteur. Ensuite je donnerai le maximum en montagne pour voir où je me situe au niveau international, j’ai fait beaucoup de dénivelé pendant ma préparation alors qui sait… Si je retrouve les jambes de ma Classique des Alpes juniors pourquoi pas tenter quelque chose (sourire). 

Geoffrey Bouchard, élément moteur de l’équipe au CR4C Roanne, va passer chez les professionnels au sein de la formation française AG2R La Mondiale au 1er janvier 2019. Que peux-tu lui souhaiter ? Est ce que cela te donne des idées pour l’avenir ? 

Je suis très content pour Geoffrey, c’est un super coureur que j’apprécie également beaucoup en dehors du vélo. Cette année il s’est donné les moyens de réussir, c’est une juste récompense que de le voir passer chez les professionnels en 2019. Pour l’instant je me concentre sur mon Tour de l’Avenir mais évidemment, j’aimerais aussi passer chez les pros en 2019.

Seras-tu au départ du championnat de France espoirs sur route ?

Malheureusement je ne participerai pas au championnat de France espoirs qui tombe en même temps que le Tour de l’Avenir. Je trouve ça dommage que les organisateurs n’arrivent pas à s’entendre pour que l’on puisse participer à ces deux grands évènements. J’ai préféré aller au Tour de l’Avenir, qui sera plus formateur pour la suite. 

Image 47129

Qui dit mois de septembre dit reprise de l’école, est ce que ce sera ton cas ? 

Et oui, je vais retrouver les bancs de l’école dès septembre avec mon entrée en Master 1 MEEF afin de devenir professeur d’EPS. Je remercie d’ailleurs l’université Savoie Mont-Blanc qui me permet d’aménager ma scolarité afin de concilier les études et le vélo. Je trouve cela important d’avoir cet équilibre, cela permet de se changer les idées et de ne pas penser qu’au vélo. 

Si on devait te souhaiter une chose pour cette fin de saison, ce serait quoi ? 

Sans hésiter, gagner une belle course ! 

Si tu veux rajouter des choses, n’hésites pas. 

Enfin, je souhaite remercier toutes les personnes qui me permettent d’évoluer à ce niveau. Je pense à mon entraîneur Nicolas Boisson qui me suit maintenant depuis 5 ans, tous les dirigeants et bénévoles du CR4C Roanne qui me permettent de progresser d’année en année, ainsi que les coureurs avec qui je passe une année exceptionnelle. Et pour finir mes proches qui m’aident au quotidien afin que je puisse vivre pleinement ma passion du cyclisme. Mention spéciale à ma copine et mes amis qui me supportent au quotidien, car ce n’est pas toujours simple d’avoir un pote cycliste (rire). 

Par Maëlle Grossetête 

EvoluCycle

Instagram Vélo101

INSCRIPTION EN LIGNE
samedi 20 octobre 2018
samedi 09 mars 2019
vendredi 28 juin 2019

VOIR TOUTES LES EPREUVES