Aller au contenu

lsdark

Membre
  • Compteur de contenus

    15
  • Inscription

  • Dernière visite

Visiteurs récents du profil

Le bloc de visiteurs récents est désactivé et il n’est pas visible pour les autres utilisateurs.

lsdark's Achievements

Rookie

Rookie (2/14)

  • Collaborateur
  • One Month Later
  • Week One Done
  • Dedicated
  • Bon esprit

Recent Badges

5

Réputation sur la communauté

  1. Bonjour, je rentre de 2 jours de plaisir dans les Alpes Suisse avec mon vélo de route, un cannondale supersix EVO à frein à disque. Je m’étais déjà fait la réflexion en roulant vers chez moi sur des parcours vallonnés et moyenne-montagneuses, dans une descente venteuse j’ai tendance à me faire emmener par le vent, c’est surprenant et désagréable, à défaut de m’être fatal jusqu’à maintenant. Je me suis fait de grosses frayeurs en Suisse où le revêtement des routes donne confiance et où le vent rappel à l’ordre, plus de 90km/h, un freinage et le vélo est parti dans tout les sens, gros guidonnage. Heureusement j’ai pu lâcher les freins pour reprendre quelques mètres plus loin une fois la bourrasque passée. Tout c’est bien passé mais à plusieurs reprise le vent m’emmène la roue avant et me pousse à freiner. Ça ne m’arrive pas aussi souvent chez moi mais si je peux régler ce problème une fois pour toute je ne vais pas m’en priver. J’utilise une paire de roues DT Swiss 50mm PRC 1100Dicut et je ne sais pas par quoi les remplacer dans la même gamme. Si vous avez des conseils sur un modèle je suis tout ouïe. A savoir que mon compère de voyage a eu les mêmes problèmes que moi avec des roues plus basses, des Prymahl en 35mm de mémoire. Merci ✌️
  2. Là où tu vas sentir un énorme problème c’est dans les descentes avec du vent, au risque de finir dans le décor.
  3. Dans l’absolue je pense, peut-être à tort, que le coureur génère beaucoup plus de résistance aérodynamique que le vélo lui même, qui plus est dans une ascension où l’on roule rarement à plus de 20kmh pour le commun des mortels. Peut-être qu’avec des vélos `aéro’ on gagne un peu de temps en plaine mais ça m’étonnerais qu’on en gagne dans les ascensions. Je parlais de vélo aérodynamique utilisé sur une étape de montagne pur donc plutôt 4000m de dénivelé, on voit bien que le delta de vitesse se réduit entre vélo « léger» et aéro dans le tableau de comparatif quand la pente s’intensifie. Visiblement les vélos ne sont pas spécialement handicapants du coup, j’imagine qu’en doublant le dénivelé sur le test, en rallongeant un peu la distance tout de même, les 2 types de vélos devraient arriver plus ou moins à égalité. Par contre ce que ce test montre c’est que pour une étape de plaine un vélo aéro serait bel et bien un avantage. Merci d’avoir éclairé ma lanterne.
  4. Bonjour j’ai un peu de mal à comprendre pourquoi certains coureurs pro utilisent des vélos plus typés aéro sur des étapes clairement montagnardes. Le poids ne compte définitivement plus sur un vélo ?…
  5. Je reviens vers vous, sur les 2 paires de plaquettes (avant et arrière) j’ai à chaque fois une des deux plaquettes usée en biais. Effectivement le disque était un peu plus proche d’une plaquette à l’avant, à l’arrière c’est difficile à dire compte tenu du fait que le disque soit un peu voilé les distances sont variables 😅 Je vais donc remplacer les plaquettes et les disques pour repartir sur des bases saines. J’hésite également à monter les étriers du nouveau groupe r8170 12v ultegra qui est visiblement compatible avec les leviers r8070 pour bénéficier des 10% d’écartements supplémentaires annoncés par shimano. Il faudra donc que je centre parfaitement les étriers avec le matériel neuf. Je m’était contenté de faire en sorte qu’il n’y ai pas de frottement disque/plaquettes en fonctionnement normal.
  6. Bonjour, merci pour votre retour d’expérience. Savez-vous quel était le problème de l’étrier ? Fuite, piston bloqué ?
  7. J’ai principalement fait en sorte que les disques ne frottent pas sur les plaquettes. Je vais contrôler ça.
  8. Merci pour cette astuce je n’en avais jamais entendu parler. Concernant le rodage des plaquettes, quelle est la méthode à suivre ? Dans l’idéal je recherche quelque chose de durable sans artifice pour résoudre ce problème. Quitte à ce que je doive utiliser une paire de plaquettes spécifique ou d’autres disque. J’ai même pensé à basculer sur des étriers Hope RX4 avec ses disques mais ça ne m’assure pas un freinage plus silencieux, ça fait cher le coup de poker.
  9. Hello j’ai un problème persistant avec mon vélo de route, un cannondale supersix evo en ultegra di2. J’ai testé plusieurs combinaisons de plaquettes et disques mais rien n’y fait, ça couine très très fort, c’est un enfer on dirait que je klaxonne quand je freine… J’ai testé des plaquettes shimano avec refroidisseurs organique et métallique, des swissstop jaune et des grises sur des disques ultegra en 160 et maintenant en Xtr 160. Parfois en jouant un peu en freinant j’arrive à avoir quelques freinages silencieux. Si je dégraisse les disques et ponce les plaquettes c’est pareil j’ai droit à un petit répit mais jamais plus d’une sortie de 100km. Je me demande si ça ne viendrait pas des disques qui vibrent ou quelque chose comme ça, quelqu’un a déjà eu ce soucis ? Je ne pense vraiment pas à une contamination des plaquettes parce que le freinage est tout de même efficace. Merci 🙃
×
×
  • Créer...