FLASHS

FORUM VELO 101

Forum Route Cyclosport • Avenir des petites cyclosportives

Retour au forum Route > Cyclosport Bas de page

envoyé le 25/07/2018 10:34

Bonjour aux cyclosportifs

 

Que pensez-vous de la disparition des petites cyclosportives?

Quelle avenir pour les petites structures par rapport au structures PRO (ASO, Rotor Tour, Sport Communication,...)?

Quelles sont les vrais attentes des coureurs par rapport aux cyclosportives ?

 

La prochaine annulation ! : Peux être La Casartelli ?

 

Longue vie aux cyclosport et aux cyclosportifs

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 25/07/2018 20:36

Leur avenir est devant elle, mais elle l'auront dans le dos chaque fois qu'elles feront demi tour...

Spécial dédicace à Patrick M. dont l'humour et les références me manquent sur ce forum...

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 25/07/2018 20:55

Bonjour aux cyclosportifs

 

Que pensez-vous de la disparition des petites cyclosportives?

Quelle avenir pour les petites structures par rapport au structures PRO (ASO, Rotor Tour, Sport Communication,...)?

Quelles sont les vrais attentes des coureurs par rapport aux cyclosportives ?

 

La prochaine annulation ! : Peux être La Casartelli ?

 

Longue vie aux cyclosport et aux cyclosportifs

Des beaux parcours exigeants en montagne et de la convivialité, voilà ce que j'apprécie sur les "petites" cyclosportives comme la Casartelli, la Pierre Jacques ou la Barousse Balès dans nos chères Pyrénées auxquelles je souhaite une longue vie . Merci aux organisateurs de ces épreuves pour leurs efforts et leur persévérance car cela devient de plus en plus compliqué d'organiser pour des structures associatives. Sauf imprévu, je participerai à la Casartelli le 8 septembre et je vous souhaite bon courage pour la préparation.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 25/07/2018 21:15

Bonjour aux cyclosportifs

 

Que pensez-vous de la disparition des petites cyclosportives?

Quelle avenir pour les petites structures par rapport au structures PRO (ASO, Rotor Tour, Sport Communication,...)?

Quelles sont les vrais attentes des coureurs par rapport aux cyclosportives ?

 

La prochaine annulation ! : Peux être La Casartelli ?

 

Longue vie aux cyclosport et aux cyclosportifs

Pas franchement surpris malheureusement. L'esprit d'origine se perd. Ce sont souvent désormais des courses dont les premières dizaines de km sont souvent dangereux car trop de monde au départ. Quand on ajoute les difficultés administratives, les incivilités et la difficulté pour trouver des bénévoles, et bien le résultat est là.

Je pense que l'avenir est aux randosportives. Pas de course, juste quelques difficultés et secteurs chronos pour un challenge honorifique. La mentalité et l'ambiance sont bien plus conviviales

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 30/07/2018 12:18

Bonjour aux cyclosportifs

 

Que pensez-vous de la disparition des petites cyclosportives?

Quelle avenir pour les petites structures par rapport au structures PRO (ASO, Rotor Tour, Sport Communication,...)?

Quelles sont les vrais attentes des coureurs par rapport aux cyclosportives ?

 

La prochaine annulation ! : Peux être La Casartelli ?

 

Longue vie aux cyclosport et aux cyclosportifs

Le monde appelle le monde.

Le niveau est de plus en plus élevé et quand il y a peu de coureurs au départ, celui qui n'est pas trop entrainé galère tout seul et ne revient pas...

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 30/07/2018 19:36

Le monde appelle le monde.

Le niveau est de plus en plus élevé et quand il y a peu de coureurs au départ, celui qui n'est pas trop entrainé galère tout seul et ne revient pas...

"Le monde appelle le monde"

Oui c'est un peu çà; quand je vois sur certaines cyclos le monde déployé pour sécuriser les carrefours,la gentillesse et les efforts des organisateurs et qu'il n'y a que 3 ou 400 cyclos, çà me peine et je ne manque pas de les remercier quand j'en ai l'occasion.

Les cylos à succès riment de plus en plus avec "bling-bling", "the place to be"; l'EDT ou la Marmotte sur Strava çà en jette plus que la Serre Che ou la Ronde du Port-Salut. C'est comme çà.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 30/07/2018 20:55

C'est pourquoi je préfère tout bonnement les randonnées cyclotouristes. Je les parcours plus rapidement que la moyenne des participants mais ça ne m'empêche pas de faire un brin de causette ici et là. J'ai repéré le Circuit des Cimes Ardennaises le 18 août (200 km, d+ 2800m). Si quelqu'un peut m'en parler (toutes les routes sont-elles praticables ?)...

Je peux t'en parler en long et en large, j'ai du le faire une petite dizaine de fois.

Les routes sont praticables, pas spécialement mauvaises ni super roulantes, ardennaises quoi. Les organisateurs font quand même gaffe de ne pas mettre des routes "à trous".

Cette année les parcours changent, tu as les détails sur le site des cyclos de la Famenne. Direction plein Est vers les cantons rédimés (Sankt Vith) et retour sur La Roche.

Pour la difficulté tu as du dénivelé mais j'ai pas le souvenir de pentes redoutables...

Au niveau ravito, pas de soucis tu peux partir les poches vides.smiley wink

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 30/07/2018 22:02

Les cyclos sont devenus de plus en plus difficile à mettre en place, d'où une professionnalisation avec l'apparition d'entreprises spécialisées dans l'organisation (ASO, Golazo, etc...). Je me souviens avoir fait les dernières "Hubert Arbes" à Lourdes, cyclo au top niveau parcours et organisation. Mais quand le comité a cherché de la relève, il n'y en avait pas et la cyclo a disparu (enfin ce qui a été dit à l'époque). Le bénévolat est de plus en plus difficile à trouver et faire porter la lourdeur d'une organisation sur une équipe de 4-5 bénévoles n'est plus possible. Certes, les "petites" cyclosportives ne coûtent pas cher à l'inscription, mais au prix de centaines d'heures effectuées par les bénévoles, on l'oublie trop souvent...

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 30/07/2018 22:10

Les cyclos sont devenus de plus en plus difficile à mettre en place, d'où une professionnalisation avec l'apparition d'entreprises spécialisées dans l'organisation (ASO, Golazo, etc...). Je me souviens avoir fait les dernières "Hubert Arbes" à Lourdes, cyclo au top niveau parcours et organisation. Mais quand le comité a cherché de la relève, il n'y en avait pas et la cyclo a disparu (enfin ce qui a été dit à l'époque). Le bénévolat est de plus en plus difficile à trouver et faire porter la lourdeur d'une organisation sur une équipe de 4-5 bénévoles n'est plus possible. Certes, les "petites" cyclosportives ne coûtent pas cher à l'inscription, mais au prix de centaines d'heures effectuées par les bénévoles, on l'oublie trop souvent...

Je me souviens avoir fait les dernières "Hubert Arbes" à Lourdes

Moi aussismiley wink, j'en ai fait au moins 4; l'organisation était top, et ma foi elle avait quand même une certaine notoriété et une certaine affluence.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 31/07/2018 08:48

Les cyclos sont devenus de plus en plus difficile à mettre en place, d'où une professionnalisation avec l'apparition d'entreprises spécialisées dans l'organisation (ASO, Golazo, etc...). Je me souviens avoir fait les dernières "Hubert Arbes" à Lourdes, cyclo au top niveau parcours et organisation. Mais quand le comité a cherché de la relève, il n'y en avait pas et la cyclo a disparu (enfin ce qui a été dit à l'époque). Le bénévolat est de plus en plus difficile à trouver et faire porter la lourdeur d'une organisation sur une équipe de 4-5 bénévoles n'est plus possible. Certes, les "petites" cyclosportives ne coûtent pas cher à l'inscription, mais au prix de centaines d'heures effectuées par les bénévoles, on l'oublie trop souvent...

Oui mais certains trouvent quand même les bénévoles, l'organisation fonctionne bien mais il n'y a pas grand monde au départ.

Les cyclos qui attirent beaucoup de monde sont truffées d'étrangers et ceux-ci se déplacent pour une "marque réputée" sur un parcours de type défi!

L'Alsacienne est un rare exemple d'une nouvelle organisation associative qui a fait le plein immédiatement avec un parcours extrême. Sinon, même avec un parcours très dur, il est difficile d'attirer les foules. Et sur un parcours de plaine, c'est presque impossible!

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 02/08/2018 11:35

il y en a pour tous les goûts : de la petite cyclo locale avec ou sans classement à la grosse cyclo d'un challenge national ou international et orga pro. Pour la rando il y a encore la FFCT (FFvélo) avec des brevets montagnards, des diagonales, voyages etc etc.

Les bénévoles vieillissent au même rythme que les participants, donc le renouvèlement ne se fait pas toujours.

Le VTT, les raids multi sports , le triathlon, le trail, attirent plus de jeunes et maintenant tout le monde y compris les sponsors plus funs (comme dans le ski : freestyle surf ultra raid (Pierra Menta) bosses....)

Chacun fait selon des possibilités sportives et financières.

Mais n'oubliez pas le vélo ce n'est pas que du sport, c'est avant tout un moyen de déplacement au quotidien, vélotaf, famille, tourisme où on aimerait bien être respecté par les motorisés et par l'Etat Français. Là il y a un énorme chantier bien plus important que le simple sport.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 02/08/2018 12:02

C'est pourquoi je préfère tout bonnement les randonnées cyclotouristes. Je les parcours plus rapidement que la moyenne des participants mais ça ne m'empêche pas de faire un brin de causette ici et là. J'ai repéré le Circuit des Cimes Ardennaises le 18 août (200 km, d+ 2800m). Si quelqu'un peut m'en parler (toutes les routes sont-elles praticables ?)...

"C'est pourquoi je préfère tout bonnement les randonnées cyclotouristes. Je les parcours plus rapidement que la moyenne des participants"

Avec toutes mes félicitations pour cette modestie forcenée, "gaffe" à vos chevilles !

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 02/08/2018 14:09

il y en a pour tous les goûts : de la petite cyclo locale avec ou sans classement à la grosse cyclo d'un challenge national ou international et orga pro. Pour la rando il y a encore la FFCT (FFvélo) avec des brevets montagnards, des diagonales, voyages etc etc.

Les bénévoles vieillissent au même rythme que les participants, donc le renouvèlement ne se fait pas toujours.

Le VTT, les raids multi sports , le triathlon, le trail, attirent plus de jeunes et maintenant tout le monde y compris les sponsors plus funs (comme dans le ski : freestyle surf ultra raid (Pierra Menta) bosses....)

Chacun fait selon des possibilités sportives et financières.

Mais n'oubliez pas le vélo ce n'est pas que du sport, c'est avant tout un moyen de déplacement au quotidien, vélotaf, famille, tourisme où on aimerait bien être respecté par les motorisés et par l'Etat Français. Là il y a un énorme chantier bien plus important que le simple sport.

Le BCMF du Bugey ne se fait plus faute de bénévoles

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 02/08/2018 14:17

Oui mais certains trouvent quand même les bénévoles, l'organisation fonctionne bien mais il n'y a pas grand monde au départ.

Les cyclos qui attirent beaucoup de monde sont truffées d'étrangers et ceux-ci se déplacent pour une "marque réputée" sur un parcours de type défi!

L'Alsacienne est un rare exemple d'une nouvelle organisation associative qui a fait le plein immédiatement avec un parcours extrême. Sinon, même avec un parcours très dur, il est difficile d'attirer les foules. Et sur un parcours de plaine, c'est presque impossible!

Les bénévoles ne sont pas le problème! Pour les grosses cyclosportives organisées par les structures Pro il faut aussi des bénévoles et ce sont les mêmes que les petites associations sur un même térritoire

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 02/08/2018 16:46

Les bénévoles ne sont pas le problème! Pour les grosses cyclosportives organisées par les structures Pro il faut aussi des bénévoles et ce sont les mêmes que les petites associations sur un même térritoire

Il faut être con pour faire le bénévole pour que ces structures "pro" s'en mettent plein les fouilles!

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 02/08/2018 17:57

Il faut être con pour faire le bénévole pour que ces structures "pro" s'en mettent plein les fouilles!

Eric HENNUY a écrit :

Il faut être con pour faire le bénévole pour que ces structures "pro" s'en mettent plein les fouilles!

 Peu-être mais comment il font? c'est comme les subventions des collectivités locales ! ils les touchent et quand l'engagement de la collectivité locale n'est pas assez rapide et bien il annule la cyclosportive !!!!

"Nous sommes au regret de vous annoncer que l’édition 2018 de la Cyclo’Corse, 1ère manche du Challenge National Cyclo’Tour Rotor, prévue initialement les 14 et 15 avril prochains à Bastia, n’aura pas lieu. A maintenant moins de 3 mois de l’évènement, les collectivités locales et territoriales ne nous ont pas encore garantis leur soutien pour cette nouvelle édition."

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 02/08/2018 18:45

Eric HENNUY a écrit :

Il faut être con pour faire le bénévole pour que ces structures "pro" s'en mettent plein les fouilles!

 Peu-être mais comment il font? c'est comme les subventions des collectivités locales ! ils les touchent et quand l'engagement de la collectivité locale n'est pas assez rapide et bien il annule la cyclosportive !!!!

"Nous sommes au regret de vous annoncer que l’édition 2018 de la Cyclo’Corse, 1ère manche du Challenge National Cyclo’Tour Rotor, prévue initialement les 14 et 15 avril prochains à Bastia, n’aura pas lieu. A maintenant moins de 3 mois de l’évènement, les collectivités locales et territoriales ne nous ont pas encore garantis leur soutien pour cette nouvelle édition."

Pour l'annulation de la  Cyclo Corse,  d'après tes arguments çà m'étonne de cet organisateur ou alors il a bien changé en 5 ans!!!

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 03/08/2018 11:19

Les bénévoles ne sont pas le problème! Pour les grosses cyclosportives organisées par les structures Pro il faut aussi des bénévoles et ce sont les mêmes que les petites associations sur un même térritoire

Oui pour les bénévoles d'un jour qui s'occupent de la signalisation, l'accueil, etc...Le problème est plus dans les comités d'organisations. Mettre en place une cyclo demande beaucoup de temps tout au long de l'année et certains comités de bénévoles s'essoufflent, voir se découragent devant les obstacles administratifs en tout genre. Rien que de monter un dossier pour une demande de subvention, c'est des heures de boulot, pas des plus interessants en plus.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 06/08/2018 11:23

Il est tellement plus facile d'organiser dans un champ ou un stade ou un gymnaste que sur la voie publique avec toutes les contraintes matérielles et administratives que le cyclisme a du mal à continuer comme avant

Même les courses en petit circuit disparaissent.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 07/08/2018 14:45

Il est tellement plus facile d'organiser dans un champ ou un stade ou un gymnaste que sur la voie publique avec toutes les contraintes matérielles et administratives que le cyclisme a du mal à continuer comme avant

Même les courses en petit circuit disparaissent.

Il y aussi les râleurs professionnels qui ne seront jamais contents non plus... Qui au lieu d'encourager, de remercier découragent totalement les bonnes volontés...

Répondre Prévenir le modérateur

Répondre

Modifier mon abonnement aux réponses de ce sujet

Retour au forum Route > Cyclosport Haut de page

INSCRIPTION EN LIGNE