FLASHS

Gazette

Gazette du 7 avril

Publié le 07/04/2010 15:30

On a aimé le tempérament de Steve Chainel, on n'a pas le retrait précipité de Lance Armstrong, Tom Boonen abonné à la 2ème place, l'image de la semaine.

On a aimé... le tempérament de Steve Chainel

Steve Chainel mène la course pendant 130 kilomètresSteve Chainel mène la course pendant 130 kilomètres | © SirottiLa réserve de coureurs français en mesure de briller sur les classiques du nord tarde à se renouveler. Présent dans ces courses depuis une douzaine d'années, Frédéric Guesdon se fait vieillissant. Or c'est un jeune guerrier que le petit monde du cyclo-cross connaît bien qui s'est révélé la semaine dernière sur les pavés. A 26 ans, le Lorrain Steve Chainel (Bbox Bouygues Telecom), 4ème d'A Travers la Flandre et passé à de multiples reprises à l'attaque sur les premières courses du nord, s'est adjugé une étape des Trois Jours de La Panne devant les cadors avant d'accompagner les meilleurs au Tour des Flandres. Accompagner ? Bien mieux. Sans complexe, Steve Chainel a adopté le même comportement que les favoris. Sa générosité dans l'effort lui a peut-être coûté une place à l'arrivée, mais il s'en est fallu de peu qu'il joue un podium.

On n'a pas aimé... le retrait précipité de Lance Armstrong

Battu par plus fort que lui il y a dix jours au Critérium International, Lance Armstrong (RadioShack) tenait peut-être à Angers, ce jour, l'occasion de reprendre goût à la victoire, lui qui avait fait du contre-la-montre du Circuit de la Sarthe un objectif et pouvait offrir une sacrée caisse de résonnance aux organisateurs sarthois. Il n'en sera rien. Comme en 2003 sur la même course, c'est une gastro-entérite qui a eu raison des ambitions de Lance Armstrong, contraint à l'abandon au terme de la première étape seulement. Dommage pour le spectacle et pour l'édition 2010 du Circuit de la Sarthe, qui aurait bien aimé conserver le champion américain dans ses rangs jusqu'à vendredi.

Le chiffre de la semaine... 2

C'est la place à laquelle semble abonné Tom Boonen (Quick Step) depuis l'ouverture de la campagne des classiques. Deuxième de Milan-San Remo, très nettement devancé au sprint par l'Espagnol Oscar Freire, l'Anversois a obtenu le même résultat sur un Grand Prix de l'E3 qu'il a pourtant déjà remporté à quatre reprises au cours de sa carrière. Là, c'est Fabian Cancellara qui a surpris le Belge dans un final à sa convenance. Deuxième encore, c'est la place qu'a occupé Tom Boonen à l'arrivée du Tour des Flandres, cette fois trop juste pour accompagner le champion de Suisse dans le Mur de Grammont. Et ses chances d'obtenir encore la deuxième place à Roubaix sont encore grandes. L'année dernière, Heinrich Haussler avait lui aussi commencé l'année en terminant deuxième à San Remo comme au Ronde.

L'image de la semaine... l'empreinte de Cancellara

Au sommet du Mur de Grammont, Fabian Cancellara a déjà creusé une différence très netteAu sommet du Mur de Grammont, Fabian Cancellara a déjà creusé une différence très nette | © SirottiParce qu'il aura été le plus audacieux en lançant les hostilités de loin, dans le Molenberg, à 44 kilomètres de l'arrivée, parce qu'il aura été le plus inspiré en invitant Tom Boonen à collaborer dans une fugue intrépide, parce qu'il aura été le plus costaud en lâchant son adversaire à la pédale dans le Mur de Grammont, Fabian Cancellara (Team Saxo Bank) aura laissé son empreinte sur le Tour des Flandres.

Fulcrum Speed 40 DB et Zerocarbon_Decembre 2019

Sport 101 Facebook V4

INSCRIPTION EN LIGNE
dimanche 15 décembre 2019
dimanche 02 février 2020
dimanche 01 mars 2020
dimanche 08 mars 2020
dimanche 05 avril 2020
dimanche 12 avril 2020
dimanche 10 mai 2020

VOIR TOUTES LES EPREUVES