FLASHS

Magazine

On a aimé / On a moins aimé,

Publié le 04/02/2019 04:30

L'arrivée chez les pros de Remco Evenepoel, Antoine Benoist bronzé, l'arrêt du GP de Plouay, l'affaire Iljo Keisse... En ce lundi retrouvez tout ce qu'on a aimé et moins aimé cette semaine.

On a aimé,

Remco Evenepoel réussi son entrée chez les prosRemco Evenepoel réussi son entrée chez les pros | © Sigfrid Eggers

L’arrivée du prodige Remco Evenepoel (Deceuninck – Quick Step) au sein des pelotons. Déjà un talent affirmé au sein des rangs juniors, le jeune Belge recruté par la formation de Patrick Lefévère était attendu sur sa première course professionnelle. On attendait une surprise, on l’a eue. Evenepoel est décidément rempli de talent et l’a prouvé au Tour de San Juan cette semaine. C’est d’abord en assurant un excellent travail en tête du peloton lors des premières étapes que ce dernier s’est fait remarquer. Le jeune Loup du Wolfpack signe également une 15ème place lors de la 2ème étape et s’empare de la 3ème place à l’occasion du contre-la-montre individuel.  Lors de la 6ème étape, il a également assuré un excellent travail à l’avant de la course pour Julian Alaphilippe. Nul doute que le jeune Belge de 19 ans seulement est à surveiller. 

Antoine Benoist 3ème des mondiauxAntoine Benoist 3ème des mondiaux | © Relève Skoda

La médaille de bronze d’Antoine Benoist. Samedi lors du championnat du monde de cyclo-cross, le Breton Antoine Benoist (Chazal-Canyon) a terminé sa saison en beauté. En effet, après un gros final il s’empare de la médaille de bronze, derrière un Thomas Pidcock intouchable et le Belge Eli Iserbyt. Il a été auteur d’une impressionnante régularité tout au long de la saison, seulement espoir deuxième année, ça promet pour la suite.

La marseillaise-4Anthony Turgis © Sirotti

La victoire d’Anthony Turgis sur le Grand-Prix de la Marseillaise. Hier le Français Anthony Turgis a réussi à faire face au mistral pour remporter au sprint la première course de sa saison, lors du Grand-Prix de la Marseillaise. Il offre ainsi le cinquième succès à sa nouvelle formation. 

On a moins aimé,

L’annonce de l’arrêt du GP de Plouay. Désormais appelée Bretagne Classic Ouest France, la course Bretonne a reçu ce vendredi un coup de massue. En effet, c’est le groupe France Télévision qui diffusait depuis maintenant plusieurs années la course classée au rang WorldTour sur nos écrans. Néanmoins, la compagnie française a décidé de stopper son partenariat avec l’organisation de la course et ne diffusera ainsi pas la course en 2019. Faute de visibilité pour ses partenaires, le GP de Plouay est au bord de l’abandon. Sans diffusion télévisée, l’épreuve pourrait bel et bien disparaître. Il en serait ainsi de même pour l’épreuve féminine. Une course qui pourrait bientôt ne plus faire partie du patrimoine cycliste Français…

Oliver Naesen à plouay 2018Oliver Naesen à plouay 2018 | © Plouay

Le Tour de San Juan en Argentine, du 27 janvier au 3 février. Huit étapes pour un début de saison, parfait, sauf qu'en Argentine, après trois jours de course dont un contre-la-montre de 12 kms, on instaure un jour de repos. Bizarre quand on sait qu'en début de saison, au chaud de l'été austral, les coureurs ont envie d'accrocher un dossard. Un peu partout et dans les pays de conquête pour le vélo, le cyclisme continue de se chercher.

Tweet I.KeisseTweet I.Keisse | © Tweeter

L’affaire Iljo Keisse. Lors du Tour de San Juan, Iljo Keisse a eu un geste déplacé avec une serveuse lors d’une photo de groupe. Il a donc été mis hors course et a écopé d’une amande d’environ 70 euros. « Je sais que j’ai commis une erreur mais je ne suis pas une personne irrespectueuse. Je suis vraiment désolé. » a confié le coureur. 

 

Sport 101 Facebook V4

KTM