FLASHS

Tests de matériel

Test des lunettes Rudy Project Impact X

Publié le 03/03/2010 00:10

Test des lunettes Rudy Project Impact X, légères et qui positionnent la marque comme l'un des leaders de la lunette sportive à un prix raisonnable.

Les lunettes Rudy Project Impact X, un poids plume !Les lunettes Rudy Project Impact X, un poids plume ! | © Vélo 101Rudy Project a été fondé par Rudy Barbazza à Trévise en Italie en 1985. Initialement conçues pour les athlètes (lunettes de soleil techniques, des masques et des accessoires pour le sport), les lunettes Rudy Project ont immédiatement touché un public plus vaste attiré par un équilibre parfait entre des qualités esthétiques majeures et un confort exceptionnel en matière de vue comme en matière de protection. Autant dire qu'en termes d'innovation nos amis italiens ne sont pas en reste. Et puisque nous abordons le sujet d'innovation, il faut savoir qu'ils ont sorti depuis peu un programme de verres correcteurs galbés qui se montent sur des lunettes de vélo équipées de verres photochromiques. Ce programme novateur touche les personnes ayant besoin de lunettes de vue de sport pour la vision de loin et la vision couplée de loin et de près (progressifs). Ce produit est un outil idéal pour les cyclistes en quête de vraies lunettes de sport adaptées à leur vue. Par chance, la vue de votre testeur est encore bonne et n'a donc pas eu besoin de tester ce genre de verre. Par contre nous avons testé durant de longs mois les Rydon Impact X en version cristal photochromique.

Petit rappel sur ce qu'est le photochromique. Cela résulte d'une réaction chimique qui se fait au sein même des verres, selon la quantité d'UV qu'ils reçoivent. Ainsi, avec ces verres, on a du trois en un puisque selon la luminosité du moment, les verres prennent une teinture équivalente à des verres classiques de classe 1, 2 ou 3, laissant ainsi passer 78 % à 20 % de la lumière pour notre modèle.

En ce qui concerne nos lunettes, première constatation lorsqu'on les a en main, c'est le poids plume de cette paire : 26 grammes. C'est le résultat de l'utilisation de matériaux avancés (dixit Rudy Project), telles que la monture en carbonium (composite plastique mélangé avec des molécules de carbone) et des branches révolutionnaires en alliage d'aluminium de qualité aérospatiale (Kynetium) qui associe le magnésium au silicium et au titanium pour créer des lunettes incroyablement légères grâce au magnésium, robustes grâce au titanium, et souples avec le silicium. Toujours est-il que le résultat est bien là.

Semi-rigides, les verres se déforment à l'impactSemi-rigides, les verres se déforment à l'impact | © Vélo 101Une fois sur le nez, les verres enveloppent bien le tour des yeux et assurent une bonne protection contre les projections diverses. Une ouverture sur la partie haute à l'extérieur, assure une ventilation pour minimiser la formation de buée. Et ça marche puisque durant tout le test, que ce soit sous la pluie ou même le froid, nous n'avons jamais été gênés. Les verres dont la formule est tenue secrète ont pour particularité d'être semi-rigides et ainsi se déformer à l'impact. C'est d'ailleurs pour cette raison qu'ils sont garantis à vie contre le bris. A noter que notre testeur, lors d'essais de ces lunettes, a vérifié contre son gré la résistance à l'impact. Les lunettes ont mieux résisté que son visage !

Grâce à sa composition spécifique, l'Impact X, 10 % plus léger qu'un polycarbonate classique, a aussi une haute stabilité thermique et n'est pas sujet aux distorsions optiques et mécaniques, même lorsqu'il est exposé à des températures supérieures à 80°. Pour finir sur le verre, l'Impact X n'est pas attaqué par les produits chimiques communs ou les solvants type acétone et alcool à brûler. Selon Rudy Projec, il a un indice de réfraction, de contraintes internes et de dispersion chromatique (nombre d'Abbe) inférieurs au polycarbonate avec comme résultat des images plus claires, une plus haute définition, une réduction de l'effet arc-en-ciel et un confort visuel inégalable : ce sont eux qui le disent, difficile de s'en rendre compte.

Les lunettes Rudy Project Impact XLes lunettes Rudy Project Impact X | © Vélo 101

Côté montures, un système appelé "quick change" permet de changer rapidement les verres. En ce qui nous concerne, ça n'a pas été du tout le cas. Le changement s'est même transformé en galère, est-ce parce que la monture était neuve ? Toujours est-il qu'au bout de dix minutes, nous sommes enfin arrivés à retirer nos verres pleins de traces de doigts pour les changer. Le support nasal est réglable, agréable et assure un bon maintien de la lunette sur votre nez. Les branches flexibles assurent un parfait ajustement, améliorent le confort et s'adaptent à la plupart des largeurs de têtes. Les embouts des branches peuvent être ajustés dans n'importe quel sens et le composant antiglisse identique à celui du support nasal maintien parfaitement les lunettes. Pour les plus coquets d'entre vous, Rudy project offre la possibilité de customiser la couleur du support nasal et des branches.

Testées pendant près d'une saison, ces lunettes nous ont suivis quasi sur toutes nos sorties. La grande polyvalence des verres photochromiques permet de limiter le nombre de lunettes. Petit détail marrant sur le site de Rudy Project, un simulateur de verres vous permettra de visualiser le comportement de vos verres en fonction de la lumière. De plus, nous n'avons pas eu à déplorer de détérioration notable, ni sur les verres ni sur la monture. Au prix de 160 euros la paire, Rudy Project, avec l'Impact X, se positionne comme l'un des leaders de la lunette sportive à un prix raisonnable.

Plus d'infos sur les lunettes Rudy Project sur www.rudyproject.fr. Pour toute question sur ce test matériel, vous pouvez nous contacter directement par email à testvelo101@velo101.com.

GARMIN

INSCRIPTION EN LIGNE