FLASHS

Tests de matériel

Test du Bianchi Infinito CV Disc

Publié le 11/03/2015 08:48

Réputé pour son confort, le Bianchi Infinito CV Disc est aussi un vélo qui a du rendement et qui est doté d'un excellent système de freinage à disques.

Un cadre aseptiséUn cadre aseptisé | © Vélo 101Depuis quelques années maintenant, on voit émerger un nouveau type de vélos qui se veulent confortables tout en gardant un certain rendement. Un mélange difficile mais plus impossible aujourd'hui. Ces vélos sont très en vogue chez les cyclos mais pas seulement. Leur grande polyvalence permet à un très grand nombre de cyclistes de les apprécier. Chaque grande marque de cycles intègre désormais ce genre de vélos dans leur gamme. Bianchi ne déroge pas à la règle avec l'Infinito CV. Ce modèle a été développé sur les classiques pavées, en collaboration avec l'équipe Belkin, devenue Team LottoNL-Jumbo, dont Bianchi est l'équipementier. C'est d'ailleurs ce vélo, qui, aux mains de Lars Boom, a remporté l'étape pavée du Tour de France 2014. Décliné en différentes versions, nous avons testé l'Infinito CV Disc, qui, comme son nom l'indique, possède un freinage à disques.

Le cadre de l'Infinito CV Disc est adapté pour recevoir des freins à disques, mais le rendu est très propre ! Toutes les gaines, y compris hydrauliques, sont intégrées dans le cadre. L'absence d'étriers de freins rend fourche et haubans aseptisés, c'est très propre. Le cadre, entièrement carbone, intègre la technologie Countervail, une technologie conçue pour absorber les vibrations. Les haubans sont légèrement courbés pour assurer plus de confort. Nous avons pesé le vélo à 8,9 kg (en taille 55), ce qui est assez lourd pour un vélo haut de gamme. Cela s'explique en partie par les freins à disques qui rajoutent du poids. Le design de l'Infinito est vraiment superbe ! Bianchi n'a pas choisi son illustre vert céleste (à part quelques touches sur les périphériques), mais un mariage de gris et de noir mat, avec de fines bandes rouges. C'est sobre, et cette couleur mate est à la mode.

Les disques et la technologieCountervailLes disques et la technologieCountervail | © Vélo 101Le vélo est équipé d'un groupe Shimano Ultegra 11 vitesses, une transmission fiable et précise. Les braquets sont adaptés au plus grand nombre : 11/28 pour la cassette tandis que le pédalier est un compact, 50/34. Cela correspond bien à l'esprit  grand public du vélo. Les périphériques sont de la marque FSA, en carbone pour la potence et la tige de selle, en alu pour le cintre. La prise en main du poste de pilotage est très bonne et confortable, on met facilement les mains en bas du guidon grâce au cintre compact. Celui-ci est légèrement plat sur sa partie haute, pratique et agréable dans les ascensions. La selle est une Fizik Aliente Delta, une valeur sûre, confortable, sur laquelle on est à l'aise. Les roues sont des Shimano WH-RX31, des roues spécifiques pour recevoir des disques. Elles sont montées avec des pneus Vittoria Rubino de 25 mm. Ils participent au confort général et nous avons trouvé leur longévité très satisfaisante. L'équipement est homogène, plutôt typé confort.

Le point fort de ce vélo réside dans son freinage, confié à Shimano. L'utilisation d'un système de freins hydrauliques se répand de plus en plus sur les vélos de route, bien que cela soit toujours interdit en compétition. Le freinage est d'excellente facture. Même tous les VTT ne peuvent se vanter d'une telle qualité. Ce qui peut surtout impressionner, c'est sa puissance. Ça freine fort dès le début, surtout à haute vitesse. Les distances d'arrêt sont considérablement réduites par rapport à un freinage à étriers. Cela nous a plusieurs fois sauvés de situations très périlleuses. Sous la pluie, le freinage est aussi bon que sur route sèche. Les disques de 140 mm, assez petits, permettent aux disques de se bloquer moins souvent qu'avec de grands disques. Les poignées, qui contiennent la réserve d'huile, sont ergonomiques et ne demandent aucun effort pour les actionner. Pour résumer, ce système de freinage est excellent, rien à redire !

Le Bianchi Infinito CV DiscLe Bianchi Infinito CV Disc | © Vélo 101L'Infinito CV Disc est un vélo sur lequel l'assise est excellente, on y trouve vite ses marques. On se plaît à enchaîner les kilomètres. Grâce à la technologie Countervail, on se sent beaucoup moins bousculé que sur la plupart des vélos carbones. Si les pros l'utilisent sur les classiques du Nord, c'est bien pour son confort. L'Infinito se débrouille bien dans tous les domaines. Malgré son poids assez élevé, il reste facile à relancer grâce à sa rigidité. Nous l'avons trouvé agressif sur les sprints. Lorsque l'on appuie sur les pédales, on sent que le vélo a de quoi envoyer. Pour un vélo aussi confortable, son rendement est vraiment bon. C'est un vélo qui sait rouler. Dans les descentes et virages, le vélo est précis dans ses trajectoires et est très stable. C'est dans ces moments que l'on ressent tout les bienfaits de la technologie Countervail. En plus du freinage irréprochable, piloter ce vélo est un régal. De quoi se faire plaisir dans les descentes de cols en toute sécurité.

Disponible au prix de 4499 euros, on commence à entrer dans la gamme de vélos à prix relativement élevé. Cela s'explique naturellement par sa grande polyvalence et son freinage d'exception. L'Infinito CV est également disponible avec des freins à étriers classiques. C'est un vélo qui séduira de nombreux cyclistes.

Plus d'infos sur Bianchi sur www.bianchi.com. Pour toute question sur ce test, vous pouvez nous contacter directement par email : testvelo101@velo101.com.

BIKE SHOW EVENTS

INSCRIPTION EN LIGNE