FLASHS

Tests de matériel

Test du casque Mavic Plasma SLR

Publié le 20/06/2012 15:02

Premier casque développé par Mavic, le Plasma SLR se veut aérodynamique en toutes circonstances. Son aspect très racé en fait un compagnon de route indispensable.

Compact, racé et sécuritaire, le casque Mavic SLR se veut séduisantCompact, racé et sécuritaire, le casque Mavic SLR se veut séduisant | © Vélo 101Le Plasma SLR est le premier casque développé par Mavic. Quand on découvre ce casque, la première impression est évidemment visuelle. Il apparaît comme un casque très compact. D'ailleurs, on pourrait croire à vue de nez que la taille ne correspond pas, puisqu'il paraît visuellement un peu petit. Un M paraît pour du S, un L paraît pour du M. Mais pas de panique, quand on l'enfile, c'est bien la bonne taille !

Au regard succède la prise en mains. Là, il semble un peu lourd par rapport à un modèle concurrent du même gabarit. Et il semble d'autant plus lourd qu'il est petit puisque compact. Cette sensation provient de la densité élevée de mousse et de polystyrène. Mavic n'a pas fait de concessions sur la sécurité. Le Plasma SLR est seulement un peu plus costaud et résistant aux chocs que d'autres casques.

Ce casque paraît également plus aérodynamique, du fait qu'il soit plus compact. Sur bien des casques, on note une sorte de queue à l'arrière. Lorsqu'on est en position cyclotouriste, donc la tête relevée, ces casques demeurent aérodynamiques, mais dès qu'on a la tête dans le guidon, en position course, ils perdent leur fonction, prenant en effet beaucoup de vent. La tête penchée en avant, l'aérodynamisme est très perturbé. Pas avec ce casque Mavic, mieux étudié pour cela. Même en position course, il est relativement aérodynamique.

Pour compléter notre ressenti sur l'aspect visuel de ce casque, on dira qu'il est très sympa, en particulier le bicolore jaune Mavic sur l'avant, noir sur l'arrière. Cela lui donne un aspect très racé. Si on porte les chaussures coordonnées, on ne passe pas inaperçu ! Le modèle noir anthracite est lui plus passe-partout.

En noir anthracite, le casque Mavic SLR est plus passe-partoutEn noir anthracite, le casque Mavic SLR est plus passe-partout | © Vélo 101En route ! S'agissant du réglage et de la molette, tout est très habituel. On visse, on dévisse facilement, ce qui permet de modifier un réglage en course. Du fait d'une ergonomie très étudiée, on sent moins le poids de ce casque sur la tête. Le confort a été bien étudié. A la longue, puisque nous l'avons testé sur plusieurs mois, le Plasma SLR a révélé un tout petit défaut. Les mousses intérieures amovibles, maintenues par de petits velcros, ont tendance à ne plus bien tenir après avoir été lavées une fois ou deux ou avoir pris la sueur. Des attaches un petit peu plus costaud à ce niveau seraient les bienvenues.

Ce casque est beau et donne envie de le porter. Beau de devant, beau de derrière. Vis-à-vis de ses confrères, on le comparera aisément à un casque Specialized. On n'a aucune excuse pour ne pas porter de casque quand on voit un modèle tel que celui-ci. Le léger petit défaut, qui n'en est pas vraiment un compte tenu de sa fonction sécuritaire, c'est son poids légèrement plus lourd de quelques dizaines de grammes que ses confrères : 315 grammes en S, 324 grammes en M (54-59 cm). C'est une question de sécurité avant tout et au niveau du casque, c'est primordial !

Il faut savoir que Mavic, affiliation avec Salomon oblige, a étudié ses profils sur 25000 têtes différentes pour développer cette gamme de casques ! Le Plasma en reste le haut de gamme.

Plus d'infos sur Mavic sur www.mavic.com. Pour toute question sur ce test matériel, vous pouvez nous contacter directement par email : testvelo101@velo101.com.