FLASHS

Tests de matériel

Test du compteur Bryton Rider 100

Publié le 15/06/2016 10:51

Compact et facile à utiliser, le Bryton Rider100 est le compagnon de sortie idéal pour les cyclistes en quête d'un compteur fiable et complet.

Le compteur Bryton Rider 100Le compteur Bryton Rider 100 | © Vélo 101Un compteur à bas prix condensant toutes les fonctionnalités de base d'un compteur GPS dans un format compact. C'est ce que propose Bryton avec son Rider 100. Depuis plusieurs semaines, nous nous en sommes munis pour nos sorties d'entraînements et en compétitions. Disons-le tout de go, nous avons été très agréablement surpris par la fiabilité de celui-ci. Aucun problème n'a été connu durant l'enregistrement de nos sorties ou lors de l'utilisation du cardio-fréquencemètre.

Le but de ce test n'est pas tant de lister toutes les options possibles et fonctionnalités retrouvées sur ce compteur (vitesse, vitesse moyenne, distance, fréquence cardiaque, cadence, intervalles, gestion des tours, etc.). La page web de Bryton propose d'ailleurs un tutoriel en Français très complet et bien détaillé sur le produit. En revanche, nous tâcherons d'énumérer les points forts et les points à améliorer de ce compteur de base très complet.

Pour comparer ses performances et éventuels progrès au cours des entraînements Bryton propose un logiciel à installer disponible sur leur site. Les données transférées sont personnelles et permettent d'avoir le détail précis de sa sortie (Fréquence, cadence, Vitesse max, Vitesse moyenne) et une vue d'ensemble sur ses activités. C'est un excellent moyen pour comparer son état de forme et ses performances à court terme ou d'une année sur l'autre.

Pour les adeptes Strava, le transfert des données est très simple. Branchez le compteur à votre ordinateur avec le câble USB fourni. Ouvrez une page Strava. En haut à droite, placez le curseur sur le + et cliquez sur télécharger une activité-fichiers-sélect fichiers. Enfin, sélectionnez la sortie à télécharger. Votre sortie est désormais sur Strava et visible par vos abonnés.

Il est possible de régler à sa convenance l'affichage des données à l'écran. Les données peuvent s'étalonner sur cinq pages, chaque page pouvant être scindée en deux ou trois cellules. Pour exemple, notre troisième page comporte toutes les informations concernant l'évolution du rythme cardiaque sur trois cellules (FC instantanée/FC max/FC moyenne). Le fait de disposer à sa convenance les données sur les pages du compteur est un véritable atout sur ce modèle. Le coureur peut ainsi organiser ses données des plus pertinentes aux moins usuelles. Le changement des pages peut se faire automatiquement ou manuellement par un simple réglage.

Le compteur Bryton Rider 100Le compteur Bryton Rider 100 | © Vélo 101Autre atout, son autonomie et sa mémoire. Beaucoup d'appareils concurrents présentent l'inconvénient d'avoir une très faible autonomie, ce qui entraîne parfois l'arrêt de l'appareil pendant sa sortie, ce qui peut être ennuyeux. Sur ce modèle, la recharge est nécessaire une fois par semaine, après 15 à 20 heures d'utilisation. Elle se fait rapidement.

Enfin, le dernier atout fait sans doute la force de ce produit auprès d'un public cherchant un compteur complet sans s'encombrer. Le Rider 100 est très facile et très rapide d'utilisation. Une lecture du tutoriel est conseillée avant la première utilisation. Cependant, dès la mise en route les réglages se font très rapidement. Il n'est désormais plus nécessaire de paramétrer la circonférence des roues. Le réglage se fait automatiquement. De ce fait, le Rider 100 peut être utilisé par une seule et même personne d'un vélo à un autre, sans un seul réglage supplémentaire à effectuer.

Toutefois, à notre plus grand regret, ce modèle ne dispose pas de la fonction chronomètre. Il a été difficile de s'entraîner sans une autre montre ou un autre compteur ajouté au Bryton100. La fonction chronomètre est, à notre sens, indispensable sur un compteur comme celui-ci.

Pour une meilleure lecture, nous aurions également préféré un écran légèrement plus large comme sur le Rider 310. Mais dans ce cas précis, le Rider 100 perdrait son aspect compact. Le juste milieu est difficile à trouver. La lecture sera néanmoins facilitée avec le support qui permet de placer l'écran dans le prolongement de la potence ou sur le cintre. Cet accessoire est disponible, mais sur commande pour 20 euros.

Pour conclure, nous pouvons dire que la mémoire, l'autonomie et la facilité d'utilisation font du Rider 100 un appareil très fiable à recommander aux cyclistes recherchant un outil de mesure simple et GPS. Petit bémol, l'absence d'un chronomètre contraint le coureur à utiliser un appareil supplémentaire. Ce produit est disponible pour un prix de 70 euros sans la ceinture cardio et le capteur de cadence de pédalage.

Plus d'infos sur Bryton sur www.brytonsport.com. Pour toute question sur ce test, vous pouvez nous contacter directement par email : testvelo101@velo101.com.

GARMIN

INSCRIPTION EN LIGNE