FLASHS

Tests de matériel

Test du cuissard Assos T RallyShorts S7

Publié le 20/05/2015 09:21

Pendant VTT au cuissard S7 sur route, le T Rally Shorts d'Assos est un modèle qui ravira les compétiteurs par sa haute technicité et ses nombreuses innovations.

Des protections supplémentaires amovibles sont ajoutées au niveau des hanchesDes protections supplémentaires amovibles sont ajoutées au niveau des hanches | © Vélo 101Nous vous parlions la semaine dernière du maillot Assos SS Cape Epic XC Evo 7. Passons maintenant au cuissard, pièce la plus innovante de l'ensemble. Inspiré du cuissard S7 qui a déjà fait ses preuves sur la route, le T RallyShorts S7 a été entièrement réadapté pour la pratique du VTT. Les cuissards en lycra qui après une sortie en terrain hostile finissent déchirés peuvent être oubliés. Comme ceux qui après des sorties dans la boue gardent les séquelles et les traces de vos exploits. Comme ceux aussi dont la matière se détend après plusieurs lavages et qui deviennent progressivement transparents. Ce cuissard Assos composé de polyamide léger est à la fois respirant, légèrement compressif et très résistant, ce qui en fait sans aucun doute un des cuissards les plus performants du marché pour le VTT.

De plus, la marque suisse ajoute des protections supplémentaires amovibles au niveau des hanches, comme celles que l'on peut retrouver sur des sous-shorts en enduro. A une différence près, c'est qu'ici, elles sont directement sur le cuissard. Les pads de protection fabriqués en polyuréthane viscoélastique de 8mm d'épaisseur permettent une protection en cas de chutes sans pour autant gêner le pédalage et ôter toutes commodités. 

Le cuissard Assos T RallyShorts S7Le cuissard Assos T RallyShorts S7 | © Vélo 101La large et épaisse peau de chamois paraît effrayante au premier abord. En effet, on voit de plus en plus de peaux faites à base de gel ce qui permet de les faire plus étroites et plus fines pour ne pas voir la sensation de porter une couche et améliorer le confort. Assos possède un point de vue apparemment différent et finalement très intéressant. Les bords latéraux de la peau descendent sur le haut des cuisses ce qui permet de supprimer les frictions au niveau des coutures généralement placées vers les adducteurs. Il n'y a donc plus de risques d'irritations même si le cuissard venait à bouger à cause des nombreux mouvements et frottements entre l'homme et la machine. Cette peau de chamois offre réellement un confort optimal durant toute la sortie. Peu importent la durée ou la technicité. Il faut en revanche prendre soin de la placer correctement avant la sortie pour qu'il n'y ait aucun pli gênant. 

Au niveau du design, là aussi le cuissard montre des particularités que l'on ne rencontre pas souvent. Les bretelles sont de simples élastiques larges de 5 cm croisés dans le dos. Elles n'en sont pas pour autant désagréables. Même si elles paraissent trop tendues en position debout, elles se font oublier lorsque l'on prend la posture du cycliste. Autre particularité, la coupe horizontale de la partie haute du cuissard prend la forme de celle d'un cuissard sans bretelle. Pour ceux qui n'ont pas l'habitude, la sensation du tissu qui traverse le milieu du ventre peut être gênante sur les premiers kilomètres, mais comme le reste, ce n'est qu'une habitude à prendre, quelques minutes suffisent. Pour les élastiques de chaque jambe, pas de bande en silicone, mais une matière non-identifiée. Ce qui est sûr en revanche c'est que le maintien est parfait. 

En revanche, sur la partie avant du cuissard, le tissu est légèrement compressif. Il est donc normal que la partie avant recouvrant les attributs de l'homme n'ait pas les mêmes propriétés. Comme les propriétés sont différentes, la couleur l'est aussi. On observe donc un triangle sur la face avant qui apporte certes un réel confort, mais qui, en position debout, donne l'impression visuelle de porter un slip par-dessus le cuissard... Par chance, une fois sur la selle, rien de tout cela ne se voit.

Les bretelles sont de simples élastiques larges de 5 cm croisés dans le dosLes bretelles sont de simples élastiques larges de 5 cm croisés dans le dos | © Vélo 101Pour conclure, si vous cherchez un ensemble de haute qualité et très performant, la gamme Offroad Rally de chez Assos vous conviendra parfaitement. A la fois légère, respirante, confortable et résistante, elle sera un atout de poids lors de vos sorties VTT. En revanche toute cette technologie à un prix et pas des moindres. Comptez 300 euros pour le cuissard. Les prix sont à première vue exorbitants, mais quand on y réfléchit, vu sa qualité et sa robustesse, le cuissard devrait largement résister à deux années de VTT intensif. Cela devient donc un investissement intéressant sur du long terme.

Plus d'infos sur Assos sur www.assos.com. Pour toute question sur ce test, vous pouvez nous contacter directement par email : testvelo101@velo101.com

INSCRIPTION EN LIGNE
dimanche 03 octobre 2021

VOIR TOUTES LES EPREUVES