FLASHS

Piste

Les 101 histoires de l'année 2010

Publié le 25/12/2010 14:08

Le titre échappé pour deux petits centièmes, Grégory Baugé conserve son titre mondial de vitesse, Sandie Clair deux fois championne d'Europe à Pruszkow.

Grandes histoires ou petites histoires, histoires historiques ou histoires insolites, histoires drôles ou histoires graves, au moment de prendre de la hauteur sur la saison 2010, nous avons retenu 101 d'entre elles. Elles sont marquantes, anecdotiques ou coquasses, voilà les 101 histoires qui ont fait 2010. A découvrir chaque jour jusqu'au 31 décembre.

Pour deux petits centièmes...

Les Allemands champions du monde de vitesse par équipesLes Allemands champions du monde de vitesse par équipes | © Copenhague 2010Copenhague, mercredi 24 mars, Championnat du Monde de vitesse par équipes. Les Championnats du Monde de cyclisme sur piste 2010 commencent sur un match France-Allemagne en vitesse par équipes. Lauréate de dix des quinze éditions organisées et invaincue depuis quatre ans, l'équipe de France du démarreur Grégory Baugé, du relayeur Kévin Sireau et du finisseur Michael D'Almeida rencontre les Allemands Robert Förstemann, Maximilian Levy et Stefan Nimke. Or la finale ne va pas se dérouler exactement comme l'auraient espéré les coureurs de l'équipe de France, dirigés par Florian Rousseau. Handicapé par une chute en janvier, Grégory Baugé flanche dans les premiers mètres, si bien qu'il passe le relais à Kévin Sireau avec un retard de 19 centièmes de seconde sur les Allemands. Une lourde pénalité que ses coéquipiers ne vont pas pouvoir rattraper. A la relance, Kévin Sireau reprend 3 centièmes aux Allemands. Plus impressionnant encore, Michael D'Almeida comble à lui seul 14 centièmes, mais il manque 2 centièmes pour le titre.

Grégory Baugé conserve son titre mondial de vitesse

Grégory Baugé impérial en vitesse individuelleGrégory Baugé impérial en vitesse individuelle | © Copenhague 2010Copenhague, dimanche 28 mars, Championnat du Monde de vitesse individuelle. Tenant du titre en vitesse individuelle, Grégory Baugé a fait un retour tardif en Coupe du Monde, où une mauvaise chute l'a privé de résultats probants. Le sprinteur de l'US Créteil se présente donc aux Championnats du Monde de Copenhague avec un gros point d'interrogation au-dessus de la tête. Interrogation qu'il renforce en finale de la vitesse par équipes, passant le relais à ses coéquipiers avec près de 2 dixièmes de retard. On s'interroge sur son potentiel mais, meilleur temps des qualifications, le sprinteur guadeloupéen va obtenir sa place dans le dernier carré du tournoi (après avoir vaincu le champion olympique Chris Hoy), de même que Kevin Sireau, qu'il retrouve en demi-finale. Il faudra trois manches pour départager les deux Français mais Grégory Baugé décroche la place en finale face à l'Australien Shane Perkins. Là, Baugé retrouve sa splendeur en offrant un deuxième titre mondial à l'équipe de France sur ces Championnats du Monde, après celui de Pascale Jeuland en scratch.

Sandie Clair deux fois championne d'Europe à Pruszkow

Un premier titre européen pour les FrançaisesUn premier titre européen pour les Françaises | © Lang TeamPruszkow, samedi 6 novembre, Championnats d'Europe. Une nouvelle date est présentée cette année au calendrier, celle des Championnats d'Europe Elites, les premiers de la longue histoire du cyclisme sur piste. Début novembre, ce rendez-vous est l'occasion de tester les forces en présence un mois avant l'ouverture de la Coupe du Monde. Il permet de redécouvrir le talent de nos deux meilleures sprinteuses françaises, Clara Sanchez et Sandie Clair. Associées en vitesse par équipes, elles s'imposent devant le duo britannique Victoria Pendleton-Jessica Varnish. Fortes d'une avance de 236 millièmes de seconde au premier tour de piste, elles maintiennent 108 millièmes d'avance dans la seconde révolution pour devenir championnes d'Europe. Le lendemain, Sandie Clair repart à la conquête des étoiles, seule cette fois. Elle décroche le titre de championne d'Europe de vitesse individuelle. A 22 ans, elle distance l'Allemande Kristina Vogel pour la médaille d'or, anéantissant son adversaire en deux manches pour devenir championne d'Europe de vitesse.

Campagnolo Juillet

Oisans tourisme 1ère semaine

Maurienne Tourisme

Sport pulsion astana

KTM

La Drômoise
INSCRIPTION EN LIGNE
dimanche 26 mai 2019
samedi 27 juillet 2019
samedi 03 août 2019
dimanche 04 août 2019
samedi 10 août 2019
samedi 17 août 2019

VOIR TOUTES LES EPREUVES