Jérémy Montauban souhaite apprendre vite

Amateurs Publié le 09/03/2018 12:14

Originaire de Chambéry, c'était une suite logique pour Jérémy Montauban de rejoindre la DN 1 du CCF. Auteur d'une belle saison 2017, l'espoir première année espère apprendre vite, tout en faisant déjà ses preuves.

itw jérémy montauban

Tout d’abord Jérémy, peux-tu faire un petit bilan sur ta dernière saison en tant que junior, l’an dernier ?

Je garde un bon souvenir de ma dernière saison chez les juniors. J’ai effectué une saison pleine où j’ai pu avoir quelques beaux résultats et où j’ai beaucoup appris sur moi-même.

Du Chambéry Cyclisme Compétition (CCC) tu es passé à la DN 1 du Chambéry Cyclisme Formation (CCF). Etais-ce une continuité logique pour toi ? comment s’est passé le recrutement ?

C’est vrai que pour moi c’était une suite logique. J’ai toujours été au Chambéry Cyclisme Formation (CCC) et je ne voulais pas partir d’ici. Néanmoins, je devais faire mes preuves la saison dernière car le recrutement est dense. J’ai postulé au moment des candidatures et j’ai eu une réponse dans l’été.

Comment s’est déroulée ta préparation hivernale ?

Pendant la préparation hivernale, nous faisans diverses activités, comme du VTT, de la randonnée, de la piste… En janvier, nous avons attaqué la préparation sur route et un peu plus tard les stages fonciers.

itw jérémy montauban

Parles-nous un peu de la vie dans l’équipe, entre coureurs, et avec le staff. Comment sont organisées vos journées entre l’école et les entraînements ?

L’ambiance est très bonne, que ce soit avec les coureurs ou avec le staff, c’est vraiment top ! Je trouve ça très important pour qu’une équipe fonctionne bien. Pour la plus part des coureurs, nous avons des horaires aménagées : le matin nous allons en cours et l’après-midi c’est l’entraînement.

Quel est ton rapport au matériel ? es-tu méticuleux ou le contraire ?

J’avoue qu’un beau vélo propre qui fonctionne bien me fait plaisir alors oui je suis légèrement méticuleux. Après, je ne suis pas maniaque, ça reste du matériel.

Quelle est la course pro qui te fait rêver ?

Les classiques de début de saison me font rêver. Pour moi, je dirais que l’une des plus belles est Milan San Remo, le parcours est exceptionnel.

itw jérémy montauban

Comment fonctionnes-tu avec ton entraîneur ? es-tu souvent en contact avec ?

Mon entraîneur est au Chambéry Cyclisme Formation (CCF), c’est Vincent Terrier. Nous sommes en contact régulier et durant la semaine nous avons des séances encadrées où Vincent est avec nous. J’en profite pour faire de la pub à sa plateforme d’entraînement « Vélocoachonline », que je recommande à tous.

Dans quel état d’esprit abordes-tu cette première saison en DN 1, en tant qu’espoir première année ?

C’est une saison d’apprentissage, mais au fond de moi j’espère ne pas m’arrêter à ça, j’ai envie de faire mes preuves dès cette année.

Quel est ton péché mignon ?

J’aime beaucoup m’amuser !

Par Maëlle Grossetête

<< Article précédent | Article suivant >>

Maurienne Tourisme
Hutchinson juin18
KTM juin18