FLASHS

Amateurs

Tour de Normandie — Kung fait aussi la clôture

Publié le 30/03/2014 21:38

Tour de Normandie # 6. Vainqueur du prologue lundi, Stefan Kung a mis à profit une étape venteuse pour renverser la vapeur et remporter l'épreuve.

Le podium final du Tour de NormandieLe podium final du Tour de Normandie | © David AllaisEn voulant poursuivre son hommage au débarquement allié du 6 juin 1944, le Tour de Normandie devait forcément passer par les plages sur lesquelles les soldats se sont battus pour la liberté. Mais, une fois passées les leçons d'histoire, nos fondamentaux cyclistes nous rappellent que le bord de mer est synonyme de vent, lui-même synonyme de bordures potentielles. Jusqu'ici, les coureurs y avaient échappé. Ce ne sera pas le cas aujourd'hui pour cette dernière étape où tous ceux qui étaient en embuscade pour le classement général étaient bien décidés à lancer l'assaut. D'autant plus que le maillot jaune de Lukasz Wisniowski (Etixx-iHNed) ne tient qu'à un fil. Arguement supplémentaire que ne fait pas pencher la balance pour le Polonais, son équipe est décimée par de nombreux abandons.

Dix-huit coureurs ont senti qu'il y avait un bon coup à réaliser aujourd'hui. A commencer par Stefan Kung (BMC Development Team), vainqueur du prologue lundi dernier. Toujours placé, le Suisse s'est quelque peu fait oublier pour mieux surprendre ses adversaires. Le jeune coureur rêve de succéder à Silvan Dillier, vainqueur du Tour de Normandie l'an dernier et que l'on a vu aux avant-postes sur Gand-Wevelgem chez les pros aujourd'hui. Dans sa quête, Kung peut compter sur l'appui de bon nombre de formations expérimentées, à commencer par les Bretagne-Séché Environnement qui faisaient figure d'épouvantails avant le coup d'envoi de l'épreuve en début de semaine.

A 20 kilomètres de l'arrivée, l'écart est descendu à 35 secondes, mais les choses ne s'annoncent pas franchement en la faveur du Maillot Jaune, contraint de mener lui même la chasse. Sur les routes balayées par le vent qui mènent vers Caen, l'échappée reprend du terrain jusqu'à posséder une petite minute d'avance au moment d'entrer sur le circuit final. Les fuyards parviennent à conserver leur avance avant de disputer le sprint. Les efforts de Bretagne-Séché Environnement sont enfin récompensés puisque Benoit Jarrier se montre le plus véloce. L'autre homme qui a le sourire à l'arrivée, c'est bien entendu Stefan Kung. Déchu de son maillot de leader mardi, le Suisse retrouve le maillot jaune au meilleur des moments : sur le podium protocolaire final de cette 34ème édition du Tour de Normandie.

Classement 6ème étape :

1. Benoit Jarrier (FRA, Bretagne-Séché Environnement) en 3h21'19"
2. Olivier Pardini (BEL, Verandas Willems) m.t.
3. Cédric Delaplace (FRA, Sojasun Espoir-ACNC) m.t.
4. Jérémy Cornu (FRA, Vendée U) m.t.
5. Huub Duijn (PBS, Cycling Team De Rijke) m.t.
6. Jonas-Aaen Jorgensen (DAN, Riwal) m.t.
7. Willem Wauters (BEL, Verandas Willems) m.t.
8. Tom Bohli (SUI, BMC Development Team) m.t.
9. César Bihel (FRA, Team Differdange-Losch) m.t.
10. Matthieu Boulo (FRA, Team Raleigh) m.t.

Classement général final :

1. Stefan Kung (SUI, BMC Development Team) en 23h48'54"
2. Benoit Jarrier (FRA, Bretagne-Séché Environnement)
3. Reidar-Bohlin Borgersen (NOR, Team Joker)
4. Matthieu Boulo (FRA, Team Raleigh)
5. Tom Bohli (SUI, BMC Development Team)
6. Kevin Ledanois (FRA, CC Nogent-sur-Oise)
7. Huub Duijn (PBS, Cycling Team De Rijke)
8. Olivier Pardini (BEL, Vérandas Willems)
9. Alex Kirsch (LUX, Leopard Development Team)
10. Frederik Ludvigsson (SUE, Development Team Giant-Shimano)

Instagram Vélo101

Sport 101 Facebook V4

INSCRIPTION EN LIGNE
dimanche 16 décembre 2018
dimanche 03 février 2019
samedi 09 février 2019
samedi 23 février 2019
samedi 02 mars 2019
samedi 09 mars 2019
dimanche 10 mars 2019

VOIR TOUTES LES EPREUVES

Sportour déc-janv19
Fenioux déc18-janv19