FLASHS

FORUM VELO 101

Forum Autres Piste • Ch d'Europe et ambiance à le FFC

Retour au forum Autres > Piste Bas de page

envoyé le 07/10/2016 23:14

Première étape de la remise en question des dirigeants de la piste française, qui ont laisser filer les deux entraineurs les plus médaillés au JO de Rio: écarter 8 maillots arc-en-ciel et plusieurs record du monde de la sélection. 

Gestion humaine catastrophique, ambiance délétère et moyens financiers mal employés. 

Grosse gueulante envers ses planqués de la DTN de la piste Française qui balance leur jouet à la poubelle parce qu'ils ne savent pas l'utiliser. 

Oui la piste a ramené son lot de médailles pendant 20 ans sans presque rien faire, oui on a une génération record avec Baugé et Pervis mais putain les autres pays se sont organisés, vous ne pouviez plus rester au chaud en attendant le champagne des podiums, gagnés à la force des cuisses hypertrophiées d'athlètes mal considérés.

Des millions dans un vélodrome, des Ch du monde 2015 en trompe l'oeil et quand vient la remise en question, c'est de la faute de ceux qui font les tours de pistes. Notre pôle endurance est inexistant, à cause des revenus proposés aux jeunes sur la route. Chavanel et Boudat le représentent à eux seul. L'un en a fini avec la piste, l'autre en a presque fini avec la route mais reste intouchable aux Ch de France. Notre pôle sprint se targue de records du monde et titres de ch du monde mais nos sprinteurs ne sont plus encadrés par des coachs qui ont mis les voiles et touchent un salaire de misère.

La piste est la discipline la plus dépendante de sa fédé et ce dans chaque pays. Ses résultats sont, bien plus qu'ailleurs le reflet de l'action de ses dirigeants. La Nouvelle Zélande, moins peuplée que l'Ile de France, nous domine. La Chine gagne avec un Français aux commande, le RU avec notre ancien entraineur. 

Si Pervis n'a plus la force de se dévouer avec succès à ces compétitions, c'est vous et vous seuls qui l'avez usé. Si Baugé se comporte en enfant gatés, c'est vous seuls qui l'avez laissé se disperser.

Assumez vos conneries 

smiley mad

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 07/10/2016 23:40

François Pervis a annoncé qu'il repartait pour une olympiade, ce qui est très courageux de sa part vu le manque de reconnaissance du milieu... 

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 08/10/2016 00:11

Je ne sais pas d'où il tire sa force l'ami Pervis, surement pas des autres à l'écouter :

Niveau contrats de sponsoring "si avec 3 titres je ne touche pas d'argent quand pourrais-je en gagner"

Niveau reconnaissance "Si tous les titres et record du monde de ma discipline la même année ne suffisent pas je ne sais pas ce qu'il faut faire" (au sujet du vélo d'Or 2015, une honte que lui ou PFP soient restés derrière JC Perraud qui doit son trophée aux chutes de Froome et Contador, malgré tout le respect que j'ai pour ce champion)

Niveau respect de ses paires "tant que t'es pas champion du monde, sur piste, tu restes un anonyme"

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 08/10/2016 08:12

Je ne sais pas d'où il tire sa force l'ami Pervis, surement pas des autres à l'écouter :

Niveau contrats de sponsoring "si avec 3 titres je ne touche pas d'argent quand pourrais-je en gagner"

Niveau reconnaissance "Si tous les titres et record du monde de ma discipline la même année ne suffisent pas je ne sais pas ce qu'il faut faire" (au sujet du vélo d'Or 2015, une honte que lui ou PFP soient restés derrière JC Perraud qui doit son trophée aux chutes de Froome et Contador, malgré tout le respect que j'ai pour ce champion)

Niveau respect de ses paires "tant que t'es pas champion du monde, sur piste, tu restes un anonyme"

A ses  "débuts",  j'ai le souvenir de quelqu'un qui avait du mal à faire sa place. Compliqué de rentrer dans un milieu protégé,  fermé.  Et c'est sans doute aussi ce qui l'a privé d'une place à Londres.  

Il s'est toujours battu avec peu de moyens. Un vrai champion !

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 08/10/2016 08:19

En marge de cette discussion, je veux simplement signaler que ce matin, au vélodrome de Bordeaux, un ancien va rouler pour le plaisir, en tentant un exploit. Il a 86 ans et vise les 34km. Il s'est préparé hier, avec son staff, alors que je faisais ma séance hebdomadaire. Belle allure et moral solide. J'y passerai ce matin. Vas-y Gilbert....

http://www.sportbreizh.com/Actualites-Le-velo-conserve-_-330-36250-0-0.html

 

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 08/10/2016 12:31

 

Record battu, avec 34,095 km. J'ai 20 ans devant moi pour me préparer à faire mieux...

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 08/10/2016 12:35

 

Record battu, avec 34,095 km. J'ai 20 ans devant moi pour me préparer à faire mieux...

Bravo a lui ! il a 15 ans pour se préparer à aller chercher Robert Marchand smiley tongue-out

Quelle santé en tout cas smiley laughing

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 09/10/2016 09:02

Bravo a lui ! il a 15 ans pour se préparer à aller chercher Robert Marchand smiley tongue-out

Quelle santé en tout cas smiley laughing

 

Voir la vidéo sur ce lien (en milieu de page)

http://france3-regions.francetvinfo.fr/aquitaine/gironde/bordeaux/velodrome-86-ans-homme-etablit-record-heure-piste-1104309.html

 

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 11/10/2016 10:54

Il faut Noter que Baugé et D'Almeida ne souhaitaient pas participer à ces championnats contrairement à Pervis, qui se faisait une joie de courir devant son public.

 

François Pervis aura vraiment eu une carrière difficile, mais c'est un dur au mal. Il aura tout de même attendu 8 podiums sur le kilomètre pour décrocher le titre !!! Quand on sait la difficulté de l'épreuve, peu de personnes auraient été aussi persévérantes.

Si on ajoute la disparition de son épreuve fétiche des JO au moment où il commence à jouer les podiums, sa non sélection pour Londres en 2012 ou son Olympiade parfaite entre 2013 et 2016 sauf... l'année des Jeux, celle qui compte le plus, il faut vraiment être motivé pour repartir pour 4 ans.

 

 

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 17/10/2016 20:25

Les JO , c'est le meilleur et la pire des choses...

Le meilleur parce que ça met le projecteur sur des sports inconnus, que les téléspectateurs découvrent devant leurs yeux ébahis... tir a l'arc, canoé Kayak, cyclisme sur piste... des trucs Z incroyables... et c'est ce qui fait que certains sports ont de l'argent. Les JO et que ça.

Et c'est le pire parce que a coté des JO, les politiques s'en branlent, et les fédé n'ont pas de budget.

Du coup un Pervis, il faut bien quel gagne sa vie entre 2 olympiades, alors il se crève la paillasse, il gagne 6 titres mondiaux, pour exister, gagner un peu sa vie,  et en 2016 il est rincé !

Car vous remarquerez que la situation financière de ces athlètes ne s'est résolu (par exemple contrats avec l'armée de terre) que 1 an avant les JO (et oui, les mondiaux de piste, les politiques ils s'en branlent).

Alors que en UK, les athlètes (cyclisme sur piste) sont payes entre les olympiades. Du coup, quand leur entraineur les protege en 2013, 2014 et 2015, pour arriver au maximum en 2016, ils se laissent faire.

Alors que quand Justin Grace a essaye ça en France, il s'est fait envoyer sur les roses par Pervis and Co, qui avaient besoin de performer pour gagner leur croute... et se griller pour les JO. ils avaient besoin de performer tout de suite (quitte a se griller), et de toute façon ne devaient rien a la Fede, qui ne les payait pas.

La France a eu les résultats aux JO a la hauteur de son investissement sur 4 ans : quasi nul

Pas de sponsor, pas de pognon public, donc aucun levier sur les athlètes, qui font ce qui peuvent pour survivre pendant 4 ans. 

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 17/10/2016 22:23

Les JO , c'est le meilleur et la pire des choses...

Le meilleur parce que ça met le projecteur sur des sports inconnus, que les téléspectateurs découvrent devant leurs yeux ébahis... tir a l'arc, canoé Kayak, cyclisme sur piste... des trucs Z incroyables... et c'est ce qui fait que certains sports ont de l'argent. Les JO et que ça.

Et c'est le pire parce que a coté des JO, les politiques s'en branlent, et les fédé n'ont pas de budget.

Du coup un Pervis, il faut bien quel gagne sa vie entre 2 olympiades, alors il se crève la paillasse, il gagne 6 titres mondiaux, pour exister, gagner un peu sa vie,  et en 2016 il est rincé !

Car vous remarquerez que la situation financière de ces athlètes ne s'est résolu (par exemple contrats avec l'armée de terre) que 1 an avant les JO (et oui, les mondiaux de piste, les politiques ils s'en branlent).

Alors que en UK, les athlètes (cyclisme sur piste) sont payes entre les olympiades. Du coup, quand leur entraineur les protege en 2013, 2014 et 2015, pour arriver au maximum en 2016, ils se laissent faire.

Alors que quand Justin Grace a essaye ça en France, il s'est fait envoyer sur les roses par Pervis and Co, qui avaient besoin de performer pour gagner leur croute... et se griller pour les JO. ils avaient besoin de performer tout de suite (quitte a se griller), et de toute façon ne devaient rien a la Fede, qui ne les payait pas.

La France a eu les résultats aux JO a la hauteur de son investissement sur 4 ans : quasi nul

Pas de sponsor, pas de pognon public, donc aucun levier sur les athlètes, qui font ce qui peuvent pour survivre pendant 4 ans. 

Dommage quand on voit la construction du vélodrome de SQY qui a été assez couteux mais rien pour les athlètes, comme-ci ca devait suffir à assurer une collection de médailles. 

La vitesse c'est une chose mais une bonne école d'endurance nous donnerait un réservoir de rouleurs de qualités pour la route. A quoi bon former nos rouleurs sur route si ils ne savent pas gérer le vent. 

Les mecs ont leur donne des vélos plus chers que leur salaire annuel ca frise le ridicule smiley cry

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 17/10/2016 23:31

Effectivement, le Velodrome c'est un gros budget. Le seul équipement annoncé dans la candidature JO Paris 2012 qui a été effectivement construit, avec pas mal de retard. Un très bel équipement, dont je profite chaque semaine, comme pas mal d'autres... mais ça ne paye pas l'équipe de France sur piste.

Pour les sprinteurs, c'est la galère. Bauge et d'Almeida étaient payés par l'US Creteil, mais ça c'est arrêté vers 2014/2015. Pervis je ne sais pas. Il a fallu du temps pour qu'ils retrouvent un peu de stabilité financière, minimale, juste avant le JO. Idem pour Sandie Clair. Impossible que les relations avec la Fede, les entraineurs, soient saines. Et que les coureurs puissent avoir les JO comme objectif précis sur plusieurs années.

Pour l'endurance, il y a de l'argent dans les equipes routes, mais celles ci ne considèrent pas que la piste présenté un intérêt, ni coté retour marketing, ni cote formation des coureurs. Du coup ils ne libèrent pas les coureurs pour les programmes pistes (essentiellement Poursuite par equipe et Omnium, les 2 seules disciplines piste endurance olympiques). Les anglais et les australiens pensent différemment.

Il faut espérer que le travail qui s'effectue avec les espoirs (Ermenault, Thomas, Denis, ...) se prolonge sur plusieurs années pour une qualif de la poursuite par equipe a Tokyo en 2020, et que les equipes comprennent la valeur de la piste.

 

En attendant, on s'entraine avec Offredo, Rossetto, et quelques autres sur les creneaux amateurs. Ils font d'excellents derny :-)

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 18/10/2016 00:20

Effectivement, le Velodrome c'est un gros budget. Le seul équipement annoncé dans la candidature JO Paris 2012 qui a été effectivement construit, avec pas mal de retard. Un très bel équipement, dont je profite chaque semaine, comme pas mal d'autres... mais ça ne paye pas l'équipe de France sur piste.

Pour les sprinteurs, c'est la galère. Bauge et d'Almeida étaient payés par l'US Creteil, mais ça c'est arrêté vers 2014/2015. Pervis je ne sais pas. Il a fallu du temps pour qu'ils retrouvent un peu de stabilité financière, minimale, juste avant le JO. Idem pour Sandie Clair. Impossible que les relations avec la Fede, les entraineurs, soient saines. Et que les coureurs puissent avoir les JO comme objectif précis sur plusieurs années.

Pour l'endurance, il y a de l'argent dans les equipes routes, mais celles ci ne considèrent pas que la piste présenté un intérêt, ni coté retour marketing, ni cote formation des coureurs. Du coup ils ne libèrent pas les coureurs pour les programmes pistes (essentiellement Poursuite par equipe et Omnium, les 2 seules disciplines piste endurance olympiques). Les anglais et les australiens pensent différemment.

Il faut espérer que le travail qui s'effectue avec les espoirs (Ermenault, Thomas, Denis, ...) se prolonge sur plusieurs années pour une qualif de la poursuite par equipe a Tokyo en 2020, et que les equipes comprennent la valeur de la piste.

 

En attendant, on s'entraine avec Offredo, Rossetto, et quelques autres sur les creneaux amateurs. Ils font d'excellents derny :-)

Je suis d'accord

La piste Anglaise sait garder ses talent grâce aux rémunérations mais surtout elle se pose comme une voie royale pour la suite. Hormis certain routiers qui y reviennent, se sont surtout de très jeunes coureurs. L'australie a fonctionné de la même façon avec Dennis, Bobridge, etc.

Je pense que les coureurs Français n'essayent même pas de négocier une possibilité contractuelle ou avec le DS d'aller sur piste. La route ca paye, c'est leur priorité.

Le vélodrome est pas mal, je suis en train de passer mes niveaux pour rouler sur les créneaux normaux. Mais même si on est 200 avec un abonnement annuel va correspond à peine au pistard anglais c'est sur. 

Pour moi un problème aussi visible découle d'une absence de volontée des dirigeants et politiques. On pourrait tellement apprendre avec une bonne structure de piste. Les Belges ont le cyclocross, les Anglais et Australiens la piste et sur le plat ils nous atomise. 

Quand je pense qu'avant ils étaient à l'INSEP sur une 133m.... mais on gagnait

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 18/10/2016 17:33

Je suis d'accord

La piste Anglaise sait garder ses talent grâce aux rémunérations mais surtout elle se pose comme une voie royale pour la suite. Hormis certain routiers qui y reviennent, se sont surtout de très jeunes coureurs. L'australie a fonctionné de la même façon avec Dennis, Bobridge, etc.

Je pense que les coureurs Français n'essayent même pas de négocier une possibilité contractuelle ou avec le DS d'aller sur piste. La route ca paye, c'est leur priorité.

Le vélodrome est pas mal, je suis en train de passer mes niveaux pour rouler sur les créneaux normaux. Mais même si on est 200 avec un abonnement annuel va correspond à peine au pistard anglais c'est sur. 

Pour moi un problème aussi visible découle d'une absence de volontée des dirigeants et politiques. On pourrait tellement apprendre avec une bonne structure de piste. Les Belges ont le cyclocross, les Anglais et Australiens la piste et sur le plat ils nous atomise. 

Quand je pense qu'avant ils étaient à l'INSEP sur une 133m.... mais on gagnait

L'INSEP c'est 166m (et 47° dans les virages, vs 44 a SQY). Piste compliqué. Pour ne pas dire casse gueule.

133m, c'est du mini-drome :-)

 

Oui, le VN c'est super, tu vas t'amuser.

 

En fait il y a quelques pro qui viennent sur nos créneaux, ceux qui habitent sur Paris (Offredo, Rossetto, pas mal de l'armee de terre, ...). Surtout l'hiver. Certains découvrent et s'y accrochent. 

Pour les pros, s'inscrire dans le programme endurance "equipe de France" c'est plus compliqué, déjà il faut que le profil intéresse les sélectionneurs, et puis si tu est pris tu dois tenir le programme. Donc les jeunes pros hésitent. Souvent ils ont peu ou pas d'experience de la piste, ont peur d'effrayer leurs equipes. Sauf ceux qui ont commencé comme ça (Coquard, Gaudin, Morice, Duval, Boudat et maintenant Ermenault, Thomas, Denis, Maitre...).

Avec SQY, Roubaix, Bordeaux, Limoges, il faut espérer que plus de jeunes demarreront la piste plus tôt, et du coup ce sera plus facile pour les sélectionneurs de maintenir un pool de taille raisonnable, dans lequel puiser pour les épreuves de qualifs a la coupe du monde, puis épreuves coupes du monde, puis championnat du monde, puis JO. C'est une pyramide dont la base doit être un peu large, ce qui n'était pas le cas. Ca c'est déjà bien amélioré depuis 2014, avec le quatuor qui c'est qualifié pour les mondiaux 2015, et qui a raté la qualif olympique de peu. C'est le début.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 18/10/2016 18:00

L'INSEP c'est 166m (et 47° dans les virages, vs 44 a SQY). Piste compliqué. Pour ne pas dire casse gueule.

133m, c'est du mini-drome :-)

 

Oui, le VN c'est super, tu vas t'amuser.

 

En fait il y a quelques pro qui viennent sur nos créneaux, ceux qui habitent sur Paris (Offredo, Rossetto, pas mal de l'armee de terre, ...). Surtout l'hiver. Certains découvrent et s'y accrochent. 

Pour les pros, s'inscrire dans le programme endurance "equipe de France" c'est plus compliqué, déjà il faut que le profil intéresse les sélectionneurs, et puis si tu est pris tu dois tenir le programme. Donc les jeunes pros hésitent. Souvent ils ont peu ou pas d'experience de la piste, ont peur d'effrayer leurs equipes. Sauf ceux qui ont commencé comme ça (Coquard, Gaudin, Morice, Duval, Boudat et maintenant Ermenault, Thomas, Denis, Maitre...).

Avec SQY, Roubaix, Bordeaux, Limoges, il faut espérer que plus de jeunes demarreront la piste plus tôt, et du coup ce sera plus facile pour les sélectionneurs de maintenir un pool de taille raisonnable, dans lequel puiser pour les épreuves de qualifs a la coupe du monde, puis épreuves coupes du monde, puis championnat du monde, puis JO. C'est une pyramide dont la base doit être un peu large, ce qui n'était pas le cas. Ca c'est déjà bien amélioré depuis 2014, avec le quatuor qui c'est qualifié pour les mondiaux 2015, et qui a raté la qualif olympique de peu. C'est le début.

166 m bien rectifié ! 

Comme tu le dis le programme d'endurance n'est pas assez attractif pour retenir un jeune talent.

L'avantage des britanniques c'est que leur deux seules équipes Pro WT et Conti Pro sont des émannations de leur programme de piste. Et au pire ils trouveront de la place dans les équipes Australiennes qui compte beaucoup de coureurs formés sur pistes. 

J'espère qu'ils arriveront à construire une culture de l'endurance. Ils nous manque juste une situation contractuelle favorable à un investissement des jeunes. Je suis pas sur que comparé à la facture de chauffage de SQY ca soit la mer à boire d'avoir 10-15 pistards salariés et une autre 20aine de juniors avec des aides.

J'ai l'impression qu'en France si tu n'es pas une graine de grimpeur pour le grand fantasme du Tour gagné par un Français tu passes après.

Le VN c'est assez dingue, j'ai fait mon 1er scratch en débutant, c'est incroyable de passer "au dessus" d'un mec quand on le double !

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 19/10/2016 09:19

166 m bien rectifié ! 

Comme tu le dis le programme d'endurance n'est pas assez attractif pour retenir un jeune talent.

L'avantage des britanniques c'est que leur deux seules équipes Pro WT et Conti Pro sont des émannations de leur programme de piste. Et au pire ils trouveront de la place dans les équipes Australiennes qui compte beaucoup de coureurs formés sur pistes. 

J'espère qu'ils arriveront à construire une culture de l'endurance. Ils nous manque juste une situation contractuelle favorable à un investissement des jeunes. Je suis pas sur que comparé à la facture de chauffage de SQY ca soit la mer à boire d'avoir 10-15 pistards salariés et une autre 20aine de juniors avec des aides.

J'ai l'impression qu'en France si tu n'es pas une graine de grimpeur pour le grand fantasme du Tour gagné par un Français tu passes après.

Le VN c'est assez dingue, j'ai fait mon 1er scratch en débutant, c'est incroyable de passer "au dessus" d'un mec quand on le double !

Le VN n'appartient pas a la fede. Donc c'est pas eux qui paye le chauffage ou la clim. Elle loue une partie des locaux pour s'héberger, et loue les créneaux d'entrainements des equipes de France.

Au dela de ca, pas de budget pour payer les pistards. Déjà, c'est limite pour les déplacement. Les gars et les filles sont obliges de faire du crowd funding en distribuants combinaisons, posters dédicacés, ...

En UK, la raison d'être de Team Wiggins, c'était justement de payer les gars qui préparaient les JO. En France, la Fede essaye de négocier avec l'Armee de Terre (sprinters + endurance), les equipes pro route (endurance). Mais avec l'arrêt de Cofidis (partie sprint) et du team pro US Creteil (sprint), la transition sprint a été difficile.

Effectivenment, en France comme en Italie, le fantasme du grimpeur est très présent. Quand tu fais 1m85 ou + avec un squelette lourd, des epaules et un peu de masse musculaire, c'est mort... 

Mais ça change. Les equipes juniors et espoirs s'étoffent, et ont des très bon résultats. Il manquait clairement quelques vélodromes. Avec Roubaix et le VN qui drainent pas mal de monde, et toujours Bordeaux, ça commence a venir. Limoges est maintenant actif je crois. Meme a Foix, sur leur vieux vélodrome, il y a pas mal de monde, c'est surprenant, mais ça s'active.

 

Sur ton activité au VN, je ne sais pas si tu a déjà plongé du haut des virages (200m lancé ou tour lancé), mais c'est une expérience. En scratch ou course aux point, avec un peu d'habitude, tu peux lancer une attaque du haut. Tu monte tu accélère, et bing tu plonge... :-)

Et tu vas adorer les courses a éliminations !

 

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 19/10/2016 09:29

Le VN n'appartient pas a la fede. Donc c'est pas eux qui paye le chauffage ou la clim. Elle loue une partie des locaux pour s'héberger, et loue les créneaux d'entrainements des equipes de France.

Au dela de ca, pas de budget pour payer les pistards. Déjà, c'est limite pour les déplacement. Les gars et les filles sont obliges de faire du crowd funding en distribuants combinaisons, posters dédicacés, ...

En UK, la raison d'être de Team Wiggins, c'était justement de payer les gars qui préparaient les JO. En France, la Fede essaye de négocier avec l'Armee de Terre (sprinters + endurance), les equipes pro route (endurance). Mais avec l'arrêt de Cofidis (partie sprint) et du team pro US Creteil (sprint), la transition sprint a été difficile.

Effectivenment, en France comme en Italie, le fantasme du grimpeur est très présent. Quand tu fais 1m85 ou + avec un squelette lourd, des epaules et un peu de masse musculaire, c'est mort... 

Mais ça change. Les equipes juniors et espoirs s'étoffent, et ont des très bon résultats. Il manquait clairement quelques vélodromes. Avec Roubaix et le VN qui drainent pas mal de monde, et toujours Bordeaux, ça commence a venir. Limoges est maintenant actif je crois. Meme a Foix, sur leur vieux vélodrome, il y a pas mal de monde, c'est surprenant, mais ça s'active.

 

Sur ton activité au VN, je ne sais pas si tu a déjà plongé du haut des virages (200m lancé ou tour lancé), mais c'est une expérience. En scratch ou course aux point, avec un peu d'habitude, tu peux lancer une attaque du haut. Tu monte tu accélère, et bing tu plonge... :-)

Et tu vas adorer les courses a éliminations !

 

Ah ok je pensais que le Team Wiggins servait d'anti-chambre pour préparer la route (une réserve SKY/piste) et que les pistards du programme était salariés de British cycling.

Pervis était chez Cof il me semble ? il doit avoir un gout amer tous les jours en allant bosser, j'ai mal pour lui. Espéront que ca aille mieux à l'avenir comem tu le dis, c'est dommage de "gâcher" une si belle génération (malgré pas mal de titres)

Plonger du virage non pas encore, j'ai plus peur des autres que du virage pour le moment ! Le scratch était sympas après le tour de formation les 2 plus anciens de devant on passé le relais d'entrée, j'étais 3ème, je me suis fait la belle au 1er virage, personne n'a collaboré, trop de débutants juste derrière moi. Trop peur de sprinter en pignon fixe alors j'ai tenté ma chance :)

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 20/10/2016 11:10

Hier la France a remporté le titre du kilomètre au championnat d'Europe grâce à Quentin Lafargue, et l'équipe de poursuite a signé le meilleur temps des qualifications, ils rencontreront la Russie en demi-finale.

Les résultats corroborent ce qui s'est dit plus haut, à savoir que les britanniques sont transparents car ils alignent des équipes B voire C : ils terminent sixième de la poursuite en alignant Bostock - Emadi - Stewart - Burke. Seul Burke a courru à Rio...

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 21/10/2016 11:00

Temps très intéressant des français en finale de la poursuite hier, 3'56"6. Avec une équipe plutôt jeune, Denis-Ermenault-Maître-Thomas, et un temps qui les classerait dans les rangs 5 à 8 aux derniers JO.

La question de l'avenir de l'équipe se pose... Clairement ce sont des coureurs qui aiment et pratiquent régulièrement la piste, mais . Benjamin Thomas qui est à l'Armée de Terre a un certain confort, après Ermenault, Denis et Maitre sont des espoirs, les deux derniers du Vendée U donc en cas de passage chez Europcar, ils pourraient continuer, Bernaudeau laisse à ses coureurs le temps de se consacrer à la piste.

L'équipe anglaise fait 3 finalement, ils ont mieux géré les éliminatoires que la qualification.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 27/10/2016 14:08

Globalement, de très beaux championnats d'Europe.

 

Pour l'essentiel, les olympiques n'étaient pas la, coté sprint comme endurance, ce qui est normal vu la date.

Du coup c'est plutôt le début d'un cycle, pour renouveler (ou créer) les equipes pour Tokyo 2020.

Coté sprint Francais, j'espère que l'on aura une vraie bonne émulation entre les anciens et les plus jeunes. En espérant que tous auront un peu de stabilité financière pour bosser correctement leurs objectifs.

Coté Endurance francaise, ça démarre bien sur les deux disciplines olympiques  (Poursuite par equipe et Omnium), voire 3 (si le Madison revient). En espérant effectivement que ceux qui rejoindront des grosses equipes pro pourront continuer a être dans le programme Endurance piste, pour tenir les qualifs World Cup, puis Wolrd Championship, puis Olympiques...

Les Coupes du Monde et Championnats du monde vont être interessants a suivre.

Répondre Prévenir le modérateur

Répondre

Modifier mon abonnement aux réponses de ce sujet

Retour au forum Autres > Piste Haut de page

Groupama picto-dec18

Sport 101 Facebook V4

Instagram Vélo101

INSCRIPTION EN LIGNE
dimanche 03 février 2019
samedi 09 février 2019
samedi 23 février 2019
samedi 02 mars 2019
samedi 09 mars 2019
dimanche 10 mars 2019
dimanche 07 avril 2019

VOIR TOUTES LES EPREUVES

Sportour déc-janv19
Fenioux déc18-janv19