FLASHS

FORUM VELO 101

Forum Route Cyclosport • Inscriptions au Raid Extreme Vosgien

Retour au forum Route > Cyclosport Bas de page

envoyé le 11/11/2011 08:51

"Si ma femme est d'accord (jusque là non)"

non !!!!!!!!!, pas étonnant si elle s'est trainée pendant 24 h en voiture pour faire 600 km

mais j'ai une solution , comme d'ab           .................

change de femme  smiley lol

Bonjour,

En consultant le calendrier de Vélo 101, il apparait que les dates du REV sont erronées. Le REV aura bien lieu les 28/29 Juillet avec briefing le 27 Juillet. Merci à Vélo 101 de rectifier.

Bonne journée.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 11/11/2011 17:26

ouf !     je l'ai échappé belle

Tu peux venir sur le REV......si tu peux transformer ton REV en réalité. J'ai juste "répondu" à ton message comme j'aurais répondu à n'importe quel autren juste pour dire que les datesz du REV étaient erronées!

Bonne soirée 

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 12/11/2011 23:40

pour la sécurité, 24 h voir plus sur un vélo est ce sérieux ?

le jour ou un cycliste va atterrir sous une voiture pour endormissement ou autre , vous viendrez dire : heureusement qu'il avait son casque ?

mais sera t'il suffisant ?

 

La résistance au manque de sommeil est variable selon les individus, et ça n'a rien à voir avec le niveau. J'ai fait un 600 en 2010 sans dormir. En 2010 toujours sur un 1000 km j'ai dormi 1 heure vers le 600 ème km puis deux fois 1 heure. En 2011 deux 600 sans dormir et sur le Paris-Brest-Paris 6 heures à Brest. Donc pour moi aucun soucis, pas de somnolence. Certains - parmi les plus rapides - font le PBP sans dormir, d'autres font des micro-sommeils de 20 mn, comme les marins des grands raids, quand nécessaire. La machine humaine est fantastique ; n'oublie pas non plus, que tout ça s'accompagne de beaucoup de travail. Par contre, j'ai un ami qui s'endors sur son vélo dès 300 ou 400 km, même en partant après 14 h de sommeil... Donc, il suffit de bien se connaitre, et de gérer intelligemment en fonction de ses besoins. Et de grâce, laisse la bien-pensance sécuritaire : la priorité ne serait-elle pas de parler des conducteurs qui conduisent bourrés tout les week-end, aux excités du volant, aux chauffeurs de cars qui vous doublent avec un écart de 60 cm avec votre vélo (exemple vécu encore cette après-midi).

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 13/11/2011 17:37

Ah non tu te trompes dans ton interprètation, elle m'a suivi sous sa propre initiative pour Bordeaux-Paris 2008, RPE 2009 et REV 2011, elle est parfaitement ok pour remettre le couvercle en 2012 au contraire. Je lui ai parlé d'Autriche pas de problème elle est partante. Je ne changerais ma femme pour rien au monde en matière de cyclisme !! Ce qu'elle ne veut pas c'est que j'aille faire un raid comme ça sans-assistance pour les raisons de sécurités évoquées par moi-même et Jean-Claude, tu chutes par-delà la route en contre-bas en pleine nuit, si personne te suit comment tu fais... Tu peux rester crever là sans qu'on sache ou tu es. Si moi je serais potentiellement partant 1 fois pour voir, elle n'est pas d'accord... Enfin pour l'instant, mais je sais négocier comme un chat qui sans rien dire nous maitrise et fait ce qu'il veut de nous alors qu'on est persuadé avoir gouvernance sur lui lol J'étais deux doigts à la convaincre mais au REV cette année j'ai fais le cake en tombant dans la descente du Ballon d'Alsace alors ça ne va pas aider...

Bonsoir Joachim, 

Question sécurité tu as raison. Mais il faut quand même savoir que, si à chaque contrôle on note les heures de passage, si je suis au mieux la course en voiture, s'il manque un participant nous n'attendrons pas le lendemain pour nous en apercevoir!! Et c'est bien pour ça aussi qu'il est très important que chaque participant ait conscience qu'un portable est indispensable pour prévenir en cas d'abandon. Les contrôles se téléphonent et une absence anormale est vite signalée. Car si les cyclos peuvent stresser au vu des difficultés, il faut savoir que je pousse aussi un grand ouf quand tout le monde est rentré! C'est aussi une angoisse pour l'organisation!! Les contrôles espacés de 60 à 80 kms seulement sont un avantage pour suivre la progression de la course. Cela dit, bien sûr la nuit, seul, un cyclo accidenté ce serait dramatique. C'est aussi ça l'ultra, les risques, les difficultés mais je crois que chacun en est conscient.

Pour ce qui est des podiums, je suis désolé si je n'ai pas assez insisté sur la valeur des solos sans assistance. Il y a un classement scratch et en 2010 c'est un solo sans assistance qui a gagné,( preuve que c'est possible) puis des classements par catégorie. 

Pour ma part, si un jour j'ai "la chance de faire le REV", je le ferai sans assistance. La fréquence des contrôles ravitos le permet^même si bien sûr c'est une perte de temps. Mais ça c'est une opinion toute personnelle!!

 

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 13/11/2011 18:09

" un portable est indispensable "

Je n'ai pas vérifié mais est-ce que le réseau passe partout dans les Vosges ?

Je n'ai pas vérifié non plus mais "en majeure partie" le secteur est couvert. Il y a sûrement des zones non servies, comme dans d'utres régions de France, la montagne restant la montagne. Mais soyons positifs un portable est bien utile, ça peut même être un accessoire de survie. Et puisqu'on en parle, je vais prévoir une "poche portable" sur le maillot du REV 2012! Mais les portables resteront à la charge des concurrents!!

Pour moi la sécurité ( peut être à cause de mon ancien métier) est primordiale. Mais en ultra tout est hors norme. La sécurité doit cependant être dans l'esprit de chaque concurrent ou de chaque assistance : éclairage, respect des règles de sécurité , prudence ( tu as vu toi même comme la chute arrive vite) etc etc

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 13/11/2011 18:39

Je n'ai pas vérifié non plus mais "en majeure partie" le secteur est couvert. Il y a sûrement des zones non servies, comme dans d'utres régions de France, la montagne restant la montagne. Mais soyons positifs un portable est bien utile, ça peut même être un accessoire de survie. Et puisqu'on en parle, je vais prévoir une "poche portable" sur le maillot du REV 2012! Mais les portables resteront à la charge des concurrents!!

Pour moi la sécurité ( peut être à cause de mon ancien métier) est primordiale. Mais en ultra tout est hors norme. La sécurité doit cependant être dans l'esprit de chaque concurrent ou de chaque assistance : éclairage, respect des règles de sécurité , prudence ( tu as vu toi même comme la chute arrive vite) etc etc

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 13/11/2011 18:40

" un portable est indispensable "

Je n'ai pas vérifié mais est-ce que le réseau passe partout dans les Vosges ?

Il me semble bien qu'un numéro comme le 112 peu être envoyé sans couverture réseau. Voila ce que j'ai trouvé sur le net.

Le 112 peut être composé à partir du moment où on a un portable :

  • on peut bien entendu l'utiliser normalement ;
  • si le clavier est verrouillé, il n'est pas utile de le déverrouiller pour composer le 112 ;
  • si le portable est éteint et qu'on a pas le code PIN, il suffit de l'allumer et de tapper 112 à la place du code PIN ;
  • si on a pas de carte SIM, il suffit de l'allumer et de tapper 112.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 13/11/2011 19:56

Il me semble bien qu'un numéro comme le 112 peu être envoyé sans couverture réseau. Voila ce que j'ai trouvé sur le net.

Le 112 peut être composé à partir du moment où on a un portable :

  • on peut bien entendu l'utiliser normalement ;
  • si le clavier est verrouillé, il n'est pas utile de le déverrouiller pour composer le 112 ;
  • si le portable est éteint et qu'on a pas le code PIN, il suffit de l'allumer et de tapper 112 à la place du code PIN ;
  • si on a pas de carte SIM, il suffit de l'allumer et de tapper 112.

Merci Michel, voilà une réponse importante et ce sera signalé aux "REVeurs" 2012.

Merci et bonne soirée

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 14/11/2011 07:56

La résistance au manque de sommeil est variable selon les individus, et ça n'a rien à voir avec le niveau. J'ai fait un 600 en 2010 sans dormir. En 2010 toujours sur un 1000 km j'ai dormi 1 heure vers le 600 ème km puis deux fois 1 heure. En 2011 deux 600 sans dormir et sur le Paris-Brest-Paris 6 heures à Brest. Donc pour moi aucun soucis, pas de somnolence. Certains - parmi les plus rapides - font le PBP sans dormir, d'autres font des micro-sommeils de 20 mn, comme les marins des grands raids, quand nécessaire. La machine humaine est fantastique ; n'oublie pas non plus, que tout ça s'accompagne de beaucoup de travail. Par contre, j'ai un ami qui s'endors sur son vélo dès 300 ou 400 km, même en partant après 14 h de sommeil... Donc, il suffit de bien se connaitre, et de gérer intelligemment en fonction de ses besoins. Et de grâce, laisse la bien-pensance sécuritaire : la priorité ne serait-elle pas de parler des conducteurs qui conduisent bourrés tout les week-end, aux excités du volant, aux chauffeurs de cars qui vous doublent avec un écart de 60 cm avec votre vélo (exemple vécu encore cette après-midi).

Bonjour tout le monde,

Comme déjà dit plus haut, la résistance au sommeil est un drôle de phénomène, variable selon les individus ... et selon l'âge.  Ainsi c'est seulement depuis que j'ai passé la quarantaine que je ne n'éprouve plus aucune envie de dormir en roulant 24 heures.  Mais avant de se lancer (seul) sur une épreuve comme un raid, je pense qu'il vaut mieux tester ses aptitudes à ne pas dormir et à rouler la nuit (en particulier l'éclairage) en participant à une épreuve nocturne en groupe, type BRM 600.

En ce qui concerne le danger, les Vosges sont une région très calme, en 2010 je ne pense pas avoir croisé ou été dépassé par 10 voitures sur toute la nuit.  Ajoutons à cela que le revêtement de route est excellent, c'est vraiment un plaisir d'y rouler la nuit.  L'idéal est peut-être de partir avec une couverture de survie : c'est petit, léger, mais efficace pour dormir n'importe où.

 

Pour finir j'ajouterai qu'avec les contrôles / ravitaillements assez fréquents, bien achalandés et tenus par des bénévoles super efficaces, il est vraiment facile de faire le REV en autonomie complète.  De plus, il est possible au départ de donner à Jean-Claude des sacs qu'il déposera aux contrôles (par exemple au Markstein pour s'équiper avant la tombée de la nuit) ce qui permet de vraiment voyager léger.

 

Dommage que tu ne viennes pas en 2012 Joachim, j'aurais aimé te rencontrer en live.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 05/01/2012 14:55

Après quelques péripéties, finalement si on se verra en juillet prochain, je m'inscris donc sur le 708 km au cours de ce mois de janvier.

Salut Joachim et meilleurs vœux

 

Tu t'inscris en solo ??

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 05/01/2012 16:20

Meilleurs pneus 2012 smiley laughing

Oui en solo, la seule personne qui sache faire ça dans mes connaissances à une allure qui me convienne ou une allure qui puisse lui convenir, ne viendra pas, c'est quelqu'un qui refuse tout engin motorisé sous toutes ses formes donc difficile de venir dans les Vosges à vélo pour faire le REV, et rentrer... A vélo. Il est solide mais pas fou smiley laughing En revanche il fait toutes les longues distances que je fais en préparation, comme l'année dernière. Enfin je crois que je préfère pédaler seul en chronométrage; je ne suis vraiment pas collectif et je n'ai pas envie de faire un raid en dépendant d'un autre cycliste je ne supporterais pas d'attraper froid à l'attendre ou à l'inverse d'être avec un furieux qui passe toutes les bosses en injection surtout si c'est pour qu'il se couche à 3h du mat !

En fait je voulais dire, "tu t'inscris en sans assistance" ??  

 

   

Répondre Prévenir le modérateur

Répondre

Modifier mon abonnement aux réponses de ce sujet

Retour au forum Route > Cyclosport Haut de page

Sport 101 Facebook V4

KTM