FLASHS

L'éco du vélo

Les chiffres du marché du cycle 2013

Publié le 11/04/2014 15:44

Les ventes de cycles, d'équipements et accessoires ont progressé de 3,1 % en 2013 pour atteindre un chiffre d'affaires total de 1,502 milliard d'euros.

Le chiffre d'affaires du marché 2013 par réseau de distributionLe chiffre d'affaires du marché 2013 par réseau de distribution | © CNPCIl s'est vendu en France 2 785 300 vélos en 2013. Un peu moins que l'année passée mais pour un chiffre d'affaires global supérieur, qui atteint la barre symbolique du milliard et demi d'euros (1,502 milliard), soit une progression de 3,1 % sur l'année, les ventes de cycles représentant 845 millions d'euros contre 657,3 millions d'euros pour les ventes de composants et d'accessoires. Une belle surprise compte tenu de la météo défavorable jusqu'au mois de juin qui laissait présager une année difficile. Mais le vélo est plus que jamais dans l'air du temps et son marché se porte bien, pour ne pas dire très bien, quand celui de l'automobile recule toujours (-5,7 % en volume). C'est dans ce contexte de reprise du marché qu'ont été dévoilés les chiffres 2013 par le nouveau président du Conseil National des Professions du Cycle Jérôme Valentin.

Grand oublié des camemberts présentés chaque année par l'Observatoire du Cycle, le canal Internet a enfin fait son entrée dans les chiffres officiels. L'occasion de constater qu'il est bel et bien un acteur puissant, représentant 14 % du chiffre d'affaires global (212 millions d'euros). S'ils n'englobent pour l'heure que 7 % des ventes de vélo et 22 % des ventes de composants et accessoires, les sites Internet gagnent du terrain, leur part dans le chiffre d'affaires ayant progressé de 32 %. Et on n'inclut pas ici les enseignes ayant pignon sur rue et disposant d'un site Internet...

Répartition des vélos vendus en 2013Répartition des vélos vendus en 2013 | © CNPCNéanmoins, les professionnels du cycle préservent une bonne tenue de route. Si les grandes surfaces multisports restent, avec 50 % des ventes, le premier réseau de distribution de cycles, les détaillants spécialisés totalisent à eux seuls 52 % du chiffre d'affaires. C'est que le prix moyen d'un vélo continue de croître depuis 2006 et que le haut de gamme séduit encore et toujours plus. En 2013 en France, un vélo s'est vendu en moyenne à 303 euros (contre 278 euros en 2012) : 1251 euros le vélo de course, 836 euros le vélo à assistance électrique, 349 euros le VTT adulte... Et contrairement aux idées reçues, c'est sur Internet que le prix du vélo s'avère le plus élevé, 733 euros en moyenne, contre 674 euros chez les détaillants cycles sous enseigne. L'explication tient notamment dans les opérations promotionnelles pratiquées en magasin pour écouler les stocks.

Mais quels sont les vélos qui ont la cote auprès des pratiquants ? Si le VTT reste leader avec 49,6 % de part de marché, le boom du VAE (vélo à assistance électrique) se poursuit. Leur croissance soutenue illustre cet attrait pour le vélo de "mobilité douce" : avec une croissance exceptionnelle de 17,5 % pour un total de 56 000 exemplaires vendus en 2013, le VAE connaît une sixième année consécutive de hausse. Les bicyclettes conçues pour la mobilité (vélo de ville, vélos à assistance électrique, vélos pliants) voient leur part de marché augmenter de 2 % et représentent désormais environ 11 % des vélos vendus en France.

Les ventes de cycles par type d'utilisation en 2013Les ventes de cycles par type d'utilisation en 2013 | © CNPCLes cycles conçus pour les sorties sportives et la compétition, comme les vélos de course ou VTT haut de gamme, maintiennent quant à eux leur part de marché (environ 8 %) mais connaissent des résultats contrastés sur le volume de ventes, avec un repli de 4 % pour les vélos de course tandis que les VTT haut de gamme gagnent 3,5 %.

De leur côté, les ventes d'équipements et d'accessoires (antivols, pompes, casques, textiles, roues etc.) ont connu une année faste en 2013 avec une hausse de 8 % par rapport à 2012. Hors Internet, les ventes de composants vélos représentent 56 % du marché et celles de l'équipement de la personne et accessoires 44 %.

Le dynamisme du marché du cycle s'exprime également au travers de l'offre et des compétences des différents acteurs du marché, qui emploient environ 12 000 personnes. 300 marques de cycles sont référencées sur le marché français dont 150 VAE. 630 000 vélos sont produits en France, dans un marché qui a importé 2,3 millions de vélos (283 millions d'euros) l'an passé pour une exportation chiffrée à 561 534 cycles (117 millions d'euros). De quoi continuer à faire du marché français l'un des piliers du marché du cycle européen.

INSCRIPTION EN LIGNE