FLASHS

Pros

Tour de Murcie — Valverde fait son numéro

Publié le 11/02/2017 16:09

Tour de Murcie. Sur ses routes d'entraînement, le dossard en plus, Alejandro Valverde signe un numéro de soliste pour s'adjuger pour la cinquième fois le Tour de Murcie.

Alejandro ValverdeAlejandro Valverde | © SirottiRien ni personne ne pouvait décemment empêcher Alejandro Valverde (Movistar Team) d'ajouter une fois encore son nom au palmarès du Tour de Murcie cet après-midi. Ni un tracé allégé de la Cresta del Gallo en raison de travaux de voirie. Ni le vent de la Méditerranée qui soufflait avec vigueur et promettait de ralentir les concurrents après leur escapade dans la Sierra Espuña. Et encore moins ceux qui s'étaient présentés au départ de San Javier, sachant pertinemment, à la vue de ce qu'il avait récemment démontré à Majorque (9ème du Trophée Serra de Tramuntana, 2ème du Trophée Andratx), que le Murcian s'affichait au-dessus du lot.

Quatre fois lauréat du Tour de Murcie par le passé, trois fois du temps du temps où il était couru sur cinq jours (2004, 2007, 2008), une fois depuis sa mutation en classique d'un jour (2014), Alejandro Valverde ne voulait pas en rester là. Son cinquième sacre sur ses terres, il est allé le chercher au panache. Sam Bewley (Orica-Scott), Evan Huffman (Rally Cycling) et Jelle Wallays (Lotto-Soudal), les principaux échappés matinaux, étaient sur le point d'être revus quand Alejandro Valverde lança son offensive d'envergure.

On était au pied du Collado Bermejo, le sommet emblématique de l'épreuve (1201 mètres), soit encore très loin du but (un peu moins de 70 kilomètres de San Javier), mais le champion murcian ne tenait plus en place. Mains sur les cocottes, un rayon de soleil dans le dos dessinant furtivement son ombre devant ses roues, Alejandro Valverde se jetait dans la bagarre. Et personne ne se manifestait pour lui emboîter le pas. Progressivement, l'Espagnol s'enfonçait dans un brouillard épais qui emprisonnait les crêtes de l'arrière-pays. Pour disparaître à tout jamais de la vue de ses poursuivants. De là-haut, il restait une petite quarantaine de kilomètres à parcourir pour rejoindre la côte méditerranéenne sur un profil essentiellement descendant. Mais avec vent contraire.

Rien qui puisse freiner Valverde dans son prodigieux numéro. Le leader de Movistar entrait dans les faubourgs de la cité balnéaire avec encore près de trois minutes d'avance sur un peloton fortement réduit et condamné à se battre pour la 2ème place. Ce qu'allait obtenir Jhonatan Restrepo (Katusha-Alpecin) en devançant Patrick Konrad (Bora-Hansgrohe) au sprint. Loin de l'intouchable Alejandro Valverde, véritable prophète en son pays.

Classement :

1. Alejandro Valverde (ESP, Movistar Team) les 183 km en 4h03'08" (45,2 km/h)
2. Jhonatan Restrepo (COL, Katusha-Alpecin) à 2'10"
3. Patrick Konrad (AUT, Bora-Hansgrohe) m.t.
4. Jurgen Roelandts (BEL, Lotto-Soudal) m.t.
5. Baptiste Planckaert (BEL, Katusha-Alpecin) m.t.
6. Ion Izagirre (ESP, Barhain-Merida) m.t.
7. Christopher Juul-Jensen (DAN, Orica-Scott) m.t.
8. Tiesj Benoot (BEL, Lotto-Soudal) m.t.
9. Peter Weening (PBS, Roompot-Nederlandse Loterij) m.t.
10. Emanuel Buchmann (ALL, Bora-Hansgrohe) m.t.

ABUS FRANCE 2020

OISANS TOURISME

MAURIENNE TOURISME 2

INSCRIPTION EN LIGNE