2ème de la 9ème étape en haut du Blockhaus dimanche et 4ème du classement général, Romain Bardet (Team DSM) est en forme sur ce Giro. Mais peut-il le remporter ?  

4ème du général à 14″ du leader au soir de la 11ème étape, Romain Bardet est dans le match pour le classement général du Tour d’Italie. L’Auvergnat est seulement devancé de 2″ par Richard Carapaz (Ineos Grenadiers) et Joao Almeida (UAE Team Emirates).

Un début de Giro réussi

Lors de la 2ème étape et du contre-la-montre dans les rues de Budapest, Bardet a montré qu’il était en forme. 17ème de l’étape, il devance des spécialistes comme Jos Van Emden (Jumo-Visma). La réaction de Bardet après la 2ème étape : « J’ai raté 2,3 virages au départ, je n’étais pas très concentré. J’ai mis du temps à me mettre dedans. Sur les trajectoires, je n’ai pas été bon du tout. Mais le temps est quand même très bon. On a fait des progrès avec l’équipe depuis 1 an et demi. En contre-la-montre, j’ai vraiment progressé et je suis très content. »

                                                                   Romain Bardet à l’arrivée de la 2ème étape du Giro. © Team DSM

Il faut ensuite attendre le Blockhaus pour voir les premières attaques entre favoris. Lors de cette 9ème étape, Bardet impressionne. Il est le seul à pouvoir suivre l’attaque de Carapaz en compagnie de Mikel Landa. Quelques hectomètres plus tard, il se dresse sur les pédales et tentent de lâcher ses deux concurrents, sans succès. Il terminera finalement cette étape deuxième, battu au sprint par Jai Hindley.

Thymen Arensman, un coéquipier de luxe

                            La joie Romain Bardet et de Thymen Arensman lors de la dernière étape du Tour des Alpes © Ttornanti_cc

Même si le Team DSM ne peut pas rivaliser face à l’armada Ineos, Bardet peut compter sur un précieux soutien en haute montagne. Son jeune coéquipier de 22 ans, Thymen Arensman, est un vrai atout pour le Français. Il y a deux semaines, lors du Tour des Alpes, c’est lui qui a emmené Bardet vers la victoire finale. Le jeune néerlandais avait même terminé 3ème de l’épreuve. Actuellement 12ème du classement général, Arensman devrait être tout aussi important sur ce Giro, surtout lors de la troisième semaine.

Carapaz, Landa, Almeida, la concurrence est rude

Romain Bardet semblait être l’un des plus forts sur les pentes du Blockhaus. Toutefois, ils n’a pas réussi à faire la différence sur les autres favoris. Il prend tout de même 6 secondes de bonification avec sa deuxième place, mais termine dans le même temps que Landa ou Carapaz. Joao Almeida (UAE Team Emirates), qui ne paraissait pas au mieux, est, lui aussi, parvenu à terminer dans le premier groupe.

                                                             Romain Bardet, 2ème de la 9ème étape au Blockhaus. © Team DSM

Romain Bardet nourrissait même quelques regrets à l’arrivée de la 9ème étape : « C’est difficile à accepter. J’ai fait une erreur au virage et ile me manque quelques centimètres. Je n’ai pas trop fait le forcing dans la bosse parce que je savais qu’au sprint, j’étais le plus rapide. Je voulais juste me mettre dans la roue de Carapaz mais Hindley a pris 3 longueurs au virage, c’est dommage. »

Une troisième semaine décisive

« Le Giro ne va pas se gagner sur la deuxième semaine, c’est sûr. Par contre, il y aura des embûches. Il peut y avoir des chutes, des cassures. Donc voilà, il faut juste passer jours après jours et rester dans le match », indiquait Romain Bardet au départ de la 10ème étape. En effet, sur le papier, il ne devrait pas se passer grand-chose dans la lutte au classement général lors de cette 2ème semaine de course.

                                           Romain Bardet occupe la 4ème place du classement général sur ce Giro. © Team DSM

C’est donc lors de la troisième semaine que tout va se jouer dans la lutte au classement général. Avec 4 étapes de montagne lors des 6 derniers jours de course, le Giro se jouera lors de cette dernière semaine de course. Romain Bardet semble être très fort sur ce Tour d’Italie et n’a peut-être jamais été aussi proche de remporter un Grand Tour. Mais la tâche ne s’annonce pas facile pour l’Auvergnat. Même si Bardet parait en forme, les écarts sont minimes entre les favoris et tout devrait se jouer dans la troisième semaine.

Le classement général du Tour d’Italie 2022

01 Juan Pedro Lopez Trek-Segafredo  46:43:12″
02 Richard Carapaz Ineos Grenadiers            +12″
03 Joao Almeida UAE Team Emirates            +12″
04 Romain Bardet Team DSM            +14″
05 Jai Hindley BORA-hansgrohe            +20″
06 Guillaume Martin Cofidis            +28″
07 Mikel Landa Bahrain Victorious            +29″
08 Domenico Pozzovivo Intermarché-Wanty-Gobert            +54″
09 Emanuel Buchmann BORA-hansgrohe         +1:09″
10 Pello Bilbao Bahrain Victorious         +1:22″

Romain Bardet peut il remporter le Giro 2022 ?
Loading ... Loading ...

                                                                         Romain Bardet lors du Tour dItalie 2021. Crédit : Team DSM