FLASHS

FORUM VELO 101

Forum VTT Général • Accompagnateur VTT

Retour au forum VTT > Général Bas de page

envoyé le 29/10/2015 20:26

Passionné de VTT et ayant un blog dédié depuis pas mal d'années déjà, il m'arrive souvent d'entrer en contact avec des vttistes de toute la France qui veulent venir rider dans ma région.
Je leur fournis de belles traces ainsi que des adresses d'hébergement et très souvent, après échanges mail, ils me proposent de rider avec eux sur les singles, proposition à laquelle j'adhère spontanément et de façon bénévole pour les guider.
Ayant beaucoup de temps disponible, je me questionne pour développer cette activité qui pourrait éventuellement générer un complément de revenus (léger: je suis à la retraite) mais je ne souhaite pas passer par la case formation (BE, monitorat.....) puisque je ne pratiquerais que de l'accompagnement/découverte.
Je pensais au statut d'auto entrepreneur qui pourrait "légaliser" l'activité. Quelqu'un l'a-t-il déjà fait ? est-ce légal ? Comment intituler l'activité, ses objectifs? quid de la responsabilité?
Merci pour vos réponses.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 31/10/2015 08:52

Passionné de VTT et ayant un blog dédié depuis pas mal d'années déjà, il m'arrive souvent d'entrer en contact avec des vttistes de toute la France qui veulent venir rider dans ma région.
Je leur fournis de belles traces ainsi que des adresses d'hébergement et très souvent, après échanges mail, ils me proposent de rider avec eux sur les singles, proposition à laquelle j'adhère spontanément et de façon bénévole pour les guider.
Ayant beaucoup de temps disponible, je me questionne pour développer cette activité qui pourrait éventuellement générer un complément de revenus (léger: je suis à la retraite) mais je ne souhaite pas passer par la case formation (BE, monitorat.....) puisque je ne pratiquerais que de l'accompagnement/découverte.
Je pensais au statut d'auto entrepreneur qui pourrait "légaliser" l'activité. Quelqu'un l'a-t-il déjà fait ? est-ce légal ? Comment intituler l'activité, ses objectifs? quid de la responsabilité?
Merci pour vos réponses.

Ca me parle ton idée, parce que j'avais un peu réfléchi à un truc approchant pour une éventuelle reconversion.

Sans entrer dans une analyse élaborée du truc, je dirais que ce qui va poser problème si tu n'as aucun diplôme, c'est que tu ne pourras pas t'adresser aux cycliste susceptibles de payer. Je veux dire que les VTTistes que tu guides actuellement, ce sont des gars qui fonctionnent sur le mode "amical". Il ne vont pas payer pour la même chose. S'ils doivent payer, ils se passeront de toi. On trouve des traces partout sur internet, et il y a pas mal de parcours balisés partout également.

Donc qui va payer pour ce genre de prestation ? 

Des groupes avec des jeunes, dans le cadre de stages, camps sportifs, etc... Mais il y a déjà des centre multi-activités qui proposent ça, dans un package avec de l'hébergement.

Des groupes d'adultes genre "public en difficulté" (handicapés, malades en rééduc), mais là, l'aspect sportif devra être soft ou personnalisé. Dans ces deux exemples, impossible de se passer du diplôme adéquat.

Sinon, tu peux essayer des groupes d'adultes à qui tu ferais faire de la découverte de ta région, mais il te faut une compétence plus "nature et patrimoine" que cycliste. Ca peut peut-être s'imaginer si tu es dans une région touristique et passant un deal avec l'office de tourisme, par exemple. Ceci dit, au niveau sportif, ça sera vite frustrant, là tu auras tout et n'importe quoi. Des gens qui vont peiner à faire 10 bornes sur des chemins faciles... Et, ça veut dire s'arrêter tous les 500 mètres pour commenter la végétation, les monuments et raconter l'histoire locale.

En tout cas, je n'ai pas trouvé la solution pour moi et j'ai laissé tomber. Je te souhaite plus de réussite.

 

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 31/10/2015 14:58

Ca me parle ton idée, parce que j'avais un peu réfléchi à un truc approchant pour une éventuelle reconversion.

Sans entrer dans une analyse élaborée du truc, je dirais que ce qui va poser problème si tu n'as aucun diplôme, c'est que tu ne pourras pas t'adresser aux cycliste susceptibles de payer. Je veux dire que les VTTistes que tu guides actuellement, ce sont des gars qui fonctionnent sur le mode "amical". Il ne vont pas payer pour la même chose. S'ils doivent payer, ils se passeront de toi. On trouve des traces partout sur internet, et il y a pas mal de parcours balisés partout également.

Donc qui va payer pour ce genre de prestation ? 

Des groupes avec des jeunes, dans le cadre de stages, camps sportifs, etc... Mais il y a déjà des centre multi-activités qui proposent ça, dans un package avec de l'hébergement.

Des groupes d'adultes genre "public en difficulté" (handicapés, malades en rééduc), mais là, l'aspect sportif devra être soft ou personnalisé. Dans ces deux exemples, impossible de se passer du diplôme adéquat.

Sinon, tu peux essayer des groupes d'adultes à qui tu ferais faire de la découverte de ta région, mais il te faut une compétence plus "nature et patrimoine" que cycliste. Ca peut peut-être s'imaginer si tu es dans une région touristique et passant un deal avec l'office de tourisme, par exemple. Ceci dit, au niveau sportif, ça sera vite frustrant, là tu auras tout et n'importe quoi. Des gens qui vont peiner à faire 10 bornes sur des chemins faciles... Et, ça veut dire s'arrêter tous les 500 mètres pour commenter la végétation, les monuments et raconter l'histoire locale.

En tout cas, je n'ai pas trouvé la solution pour moi et j'ai laissé tomber. Je te souhaite plus de réussite.

 

Merci pour cette réponse ! j'ai mis aussi un sujet sur le jaune (VV) et depuis j'ai abandonné l'idée.....(Je pensais plus m'orienter vers un package hébergement/guidage.)

Mais je suis certain qu'il existe un public pour ça puisque j'en ai eu qui ont bien été contents de me trouver et qui jusqu'alors fonctionnaient toujours avec un guide.

Je fonctionne aussi beaucoup avec le gps mais rien ne vaut quand même le "gars du coin" qui te sert de lièvre dans les singles (surtout chez moi où une multitude de traces sauvages s'ouvrent tous les jours !! Le gros inconvénient du gps dans l'utilisation guidage, c'est que dans les descentes, tu ne peux jamais te lâcher à fond car il faut toujours avoir l' oeil sur le cadran de peur de louper une intersection.....

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 02/11/2015 15:51

Passionné de VTT et ayant un blog dédié depuis pas mal d'années déjà, il m'arrive souvent d'entrer en contact avec des vttistes de toute la France qui veulent venir rider dans ma région.
Je leur fournis de belles traces ainsi que des adresses d'hébergement et très souvent, après échanges mail, ils me proposent de rider avec eux sur les singles, proposition à laquelle j'adhère spontanément et de façon bénévole pour les guider.
Ayant beaucoup de temps disponible, je me questionne pour développer cette activité qui pourrait éventuellement générer un complément de revenus (léger: je suis à la retraite) mais je ne souhaite pas passer par la case formation (BE, monitorat.....) puisque je ne pratiquerais que de l'accompagnement/découverte.
Je pensais au statut d'auto entrepreneur qui pourrait "légaliser" l'activité. Quelqu'un l'a-t-il déjà fait ? est-ce légal ? Comment intituler l'activité, ses objectifs? quid de la responsabilité?
Merci pour vos réponses.

Slt,

C'est marrant : il n'y a pas si longtemps de ça lors de vacances à Mormoiron dans le Vaucluse, j'ai ma femme qui a eu une idée également dans le même genre, créer des chambres d’hôte avec comme sujet le vélo.

En bref, c'est des personnes passionnées de vélo qui veulent découvrir le temps d'un week-end ou d'une semaine une région. Le "package" comprendrait l'accueil, l'hébergement, tous les repas, et des sorties vélos journalières.

Ma femme voulait s'occuper de toute la partie "hôtellerie" et de mon côté j'avais toute la partie "animation" route.

Bien sûr le thème vélo était orienté sur des sorties routes et VTT autour du Ventoux avec son ascension lors de la dernière journée.

Le mieux dans ton cas est de te mettre "auto entrepreneur" est de proposer des sorties cyclotouristes.

 

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 02/11/2015 16:48

Slt,

C'est marrant : il n'y a pas si longtemps de ça lors de vacances à Mormoiron dans le Vaucluse, j'ai ma femme qui a eu une idée également dans le même genre, créer des chambres d’hôte avec comme sujet le vélo.

En bref, c'est des personnes passionnées de vélo qui veulent découvrir le temps d'un week-end ou d'une semaine une région. Le "package" comprendrait l'accueil, l'hébergement, tous les repas, et des sorties vélos journalières.

Ma femme voulait s'occuper de toute la partie "hôtellerie" et de mon côté j'avais toute la partie "animation" route.

Bien sûr le thème vélo était orienté sur des sorties routes et VTT autour du Ventoux avec son ascension lors de la dernière journée.

Le mieux dans ton cas est de te mettre "auto entrepreneur" est de proposer des sorties cyclotouristes.

 

"Le mieux dans ton cas est de te mettre "auto entrepreneur" est de proposer des sorties cyclotouristes."

 

Sorties cyclotouristes oui

Mais Gaël parle de "singles", de descentes VTT, je ne pense pas que dans ce cas il puisse faire sans le BPJEPS, maintenant l'encadrement sportif est quand même très réglementé

 

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 02/11/2015 17:27

"Le mieux dans ton cas est de te mettre "auto entrepreneur" est de proposer des sorties cyclotouristes."

 

Sorties cyclotouristes oui

Mais Gaël parle de "singles", de descentes VTT, je ne pense pas que dans ce cas il puisse faire sans le BPJEPS, maintenant l'encadrement sportif est quand même très réglementé

 

Oui c'est pour ça que j'ai utilisé ce terme car dans d'autres cas et comme tu le précises bien lorsqu'il s'agit des sorties sportives le brevet d’état est obligatoire.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 09/11/2015 00:15

Passionné de VTT et ayant un blog dédié depuis pas mal d'années déjà, il m'arrive souvent d'entrer en contact avec des vttistes de toute la France qui veulent venir rider dans ma région.
Je leur fournis de belles traces ainsi que des adresses d'hébergement et très souvent, après échanges mail, ils me proposent de rider avec eux sur les singles, proposition à laquelle j'adhère spontanément et de façon bénévole pour les guider.
Ayant beaucoup de temps disponible, je me questionne pour développer cette activité qui pourrait éventuellement générer un complément de revenus (léger: je suis à la retraite) mais je ne souhaite pas passer par la case formation (BE, monitorat.....) puisque je ne pratiquerais que de l'accompagnement/découverte.
Je pensais au statut d'auto entrepreneur qui pourrait "légaliser" l'activité. Quelqu'un l'a-t-il déjà fait ? est-ce légal ? Comment intituler l'activité, ses objectifs? quid de la responsabilité?
Merci pour vos réponses.

oui il te faut un minimum de brevet pour encadrer un groupe surtout en vtt et il te faut en plus des aides pour sécuriser des passages difficiles...

j'ai participer a un stage de pilotage (variation tout terrain) a butier et dans les zones dangereuse tu avais un ou 2 gars pour t'assurer...

Répondre Prévenir le modérateur

Répondre

Modifier mon abonnement aux réponses de ce sujet

Retour au forum VTT > Général Haut de page

Sea Otter

Sport 101 Facebook V4

INSCRIPTION EN LIGNE
dimanche 07 avril 2019
samedi 13 avril 2019
dimanche 14 avril 2019
lundi 22 avril 2019
dimanche 28 avril 2019

VOIR TOUTES LES EPREUVES