FLASHS

FORUM VELO 101

Forum Route Général • Fin d'Astana ?

Retour au forum Route > Général Bas de page

envoyé le 26/02/2018 09:36

Exactement.

Et, Pascal plaisante, j'imagine avec un monde cycliste "fonctionnaire".

FDJ est une entreprise publique, pas d'état.

" j'imagine avec un monde cycliste "fonctionnaire".

les pistards français le vivent (en tout cas certains) et c'est pas des condition très enviables même si c'est mieux que rien. 

Oh la la oui se sont des militaires pas des fonctionnaires 

 

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 26/02/2018 09:57

Seule une infinie minorité de militaires sont dits de carrière et donc fonctionnaires avec un statut spécial.

La majorité des militaires sont des contractuels de 1, 2 ou plusieurs années.

C'est pas parce qu'on est payé par l'État qu'on a la statut d'emploi à vie, qui d'ailleurs est obsolète dans bien des cas, chose que le Pouvoir actuel compte rectifier.

Le statut de fonctionnaire devrait être réservé au régalien, et, dans le cas de l'Armee, à l'encadrement, après que celui-ci ait prouvé son engagement, sa valeur et ses valeurs.

Imagine 30 secondes les cassos fonctionnaires ! J'en frémis !

Voire, horreur, des cheminots ou des postiers (ces derniers ne servant plus a grand chose avec internet).

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 26/02/2018 10:03

Et les 6 millions de chômeurs, ils sont payés par l'état, sont-ils fonctionnaires?

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 26/02/2018 10:06

Seule une infinie minorité de militaires sont dits de carrière et donc fonctionnaires avec un statut spécial.

La majorité des militaires sont des contractuels de 1, 2 ou plusieurs années.

C'est pas parce qu'on est payé par l'État qu'on a la statut d'emploi à vie, qui d'ailleurs est obsolète dans bien des cas, chose que le Pouvoir actuel compte rectifier.

Le statut de fonctionnaire devrait être réservé au régalien, et, dans le cas de l'Armee, à l'encadrement, après que celui-ci ait prouvé son engagement, sa valeur et ses valeurs.

Imagine 30 secondes les cassos fonctionnaires ! J'en frémis !

Voire, horreur, des cheminots ou des postiers (ces derniers ne servant plus a grand chose avec internet).

mais je crois bien que si on remonte à une vingtaine d'années, tous les militaires etaient fonctionnaires, meme la base. la plupart debutaient caporaux ou sergents et finissaient (à 45 ans environ) adjudents puis adjudents chefs. donc MEME DANS L ARMEE le statut de fonctionnaire a eté attaqué !!

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 26/02/2018 10:12

Seule une infinie minorité de militaires sont dits de carrière et donc fonctionnaires avec un statut spécial.

La majorité des militaires sont des contractuels de 1, 2 ou plusieurs années.

C'est pas parce qu'on est payé par l'État qu'on a la statut d'emploi à vie, qui d'ailleurs est obsolète dans bien des cas, chose que le Pouvoir actuel compte rectifier.

Le statut de fonctionnaire devrait être réservé au régalien, et, dans le cas de l'Armee, à l'encadrement, après que celui-ci ait prouvé son engagement, sa valeur et ses valeurs.

Imagine 30 secondes les cassos fonctionnaires ! J'en frémis !

Voire, horreur, des cheminots ou des postiers (ces derniers ne servant plus a grand chose avec internet).

Tous les gens qui travaillent dans le privé connaissent des CDI mis au placard impossible à virer

Evidemment qu'un militaire n'a pas un contrat à vie il n'occupe pas un poste crée jusqu'à l'age de la retraite. Mais on parlait pas du statut mais de l'origine de la rémunération il me semble.

Tu remarqueras qu'en pleine conscience de ta mauvaise foi j'avais déjà ouvert la porte à ta réponse. 

Pour ce qui est des fonctionnaires je suis d'accord que le statut "à vie" est légitime dans le cas où l'on s'engage à une formation spécifique pour remplir un rôle essentiel au pays sans perspective de reconversion évidente dans le privé ou civil. 

L'armée embauche de nombreux contractuels pour venir y exercer un "métier" qui existe en dehors. Ca devrait marcher de la même façon des les administrations publiques où le contenu des tâches ou l'intitulé des diplômes se retrouve en entreprise. 

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 26/02/2018 10:16

Exactement.

Et, Pascal plaisante, j'imagine avec un monde cycliste "fonctionnaire".

FDJ est une entreprise publique, pas d'état.

Il y a quand même une décision politique derrière pour sponsoriser une équipe cycliste, c'est pareil que pour Astana ou les équipes du Golfe.

Et si demain le ministre du budget désire une équipe féminine seulement, il aura une équipe féminine.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 26/02/2018 10:21

Il y a quand même une décision politique derrière pour sponsoriser une équipe cycliste, c'est pareil que pour Astana ou les équipes du Golfe.

Et si demain le ministre du budget désire une équipe féminine seulement, il aura une équipe féminine.

Je suis chômeur payé par la caisse des fonctionnaires, suis-je un fonctionnaire ? smiley lol

(cela dit c'est pas une situation enviable on en est à 4 mois de retard de versement)

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 26/02/2018 10:23

Je suis chômeur payé par la caisse des fonctionnaires, suis-je un fonctionnaire ? smiley lol

(cela dit c'est pas une situation enviable on en est à 4 mois de retard de versement)

Ah je ne sais pas, et j'espère que ce n'est pas un statut a vie

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 26/02/2018 10:28

Et lorsque tu ne gagnes pas c'est pas la joie. 

A l'opposé on a les pistards britanniques : employés par la fédération pour un contract de plusieurs années, salaire confortable et frais de missions lors des déplacement en compétitions internationales. 

Au final ca devrait marcher comme ca, les fédés devraient payer leurs meilleurs athlètes avec un retour des droits à l'image des sportifs si son succès lui offre des contracts de sponsoring individuel, la fédé pouvant signer des contract collectifs pour l'ensemble de la discipline. Peut importe d'où vient l'argent au final. Si l'Etat le donne au ministère de la défense qui le donne aux gendarmes qui le donne à un sportif c'est pas plus différent que celui des sport qui le donne à une fédération. 

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 26/02/2018 10:29

Tous les gens qui travaillent dans le privé connaissent des CDI mis au placard impossible à virer

Evidemment qu'un militaire n'a pas un contrat à vie il n'occupe pas un poste crée jusqu'à l'age de la retraite. Mais on parlait pas du statut mais de l'origine de la rémunération il me semble.

Tu remarqueras qu'en pleine conscience de ta mauvaise foi j'avais déjà ouvert la porte à ta réponse. 

Pour ce qui est des fonctionnaires je suis d'accord que le statut "à vie" est légitime dans le cas où l'on s'engage à une formation spécifique pour remplir un rôle essentiel au pays sans perspective de reconversion évidente dans le privé ou civil. 

L'armée embauche de nombreux contractuels pour venir y exercer un "métier" qui existe en dehors. Ca devrait marcher de la même façon des les administrations publiques où le contenu des tâches ou l'intitulé des diplômes se retrouve en entreprise. 

Je suis presque d'accord avec toi sauf sur deux points essentiels.

Les CDI du privé, impossible à virer, c'est du passé avec les nouvelles lois Macron. À titre personnel je crains qu'actuellement j'aurais été viré avec un grand coup de pied au derrière et une indemnité minable.

L'origine de la rémunération ne fait pas d'une personne payée par l'État un fonctionnaire.

Quant à ce que dit Bernard Luc, je crois qu'il a raison. Mais le changement était nécessaire. Sauf encadrement une Armée doit être jeune.

Comme il n'y a pas de syndicats les réformes passent facilement. Ce qui ne veut pas dire qu'on se fiche d'eux. J'ai lu récemment un rapport haut de 20 cm (800 pages ?). Rédigé par des hauts fonctionnaires. Faut voir l'excellence de leur travail. Les énarques font des rapports d'une exceptionnelle clarté ! Destiné à Macron.

Les militaires sont bien défendus, bien traité, bien paye. Pas pour autant exceptionnellement. Mais un colonel, par exemple, avec des enfants gagné autant que certains cadres supérieurs de banque ... surtout s'il est en mission ... sans compter les congés, qu'ils ont (je trouve) en pagaille en juste compensation de leurs servitudes.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 26/02/2018 10:32

Il y a quand même une décision politique derrière pour sponsoriser une équipe cycliste, c'est pareil que pour Astana ou les équipes du Golfe.

Et si demain le ministre du budget désire une équipe féminine seulement, il aura une équipe féminine.

Bien sûr que non ! Il aurait pété les plombs et il n'a pas tous les pouvoirs, dépendant du Ministère de l'economie, lui même de Matignon, puis du Président, sous le contrôle des Parlementaires.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 26/02/2018 10:42

Je suis presque d'accord avec toi sauf sur deux points essentiels.

Les CDI du privé, impossible à virer, c'est du passé avec les nouvelles lois Macron. À titre personnel je crains qu'actuellement j'aurais été viré avec un grand coup de pied au derrière et une indemnité minable.

L'origine de la rémunération ne fait pas d'une personne payée par l'État un fonctionnaire.

Quant à ce que dit Bernard Luc, je crois qu'il a raison. Mais le changement était nécessaire. Sauf encadrement une Armée doit être jeune.

Comme il n'y a pas de syndicats les réformes passent facilement. Ce qui ne veut pas dire qu'on se fiche d'eux. J'ai lu récemment un rapport haut de 20 cm (800 pages ?). Rédigé par des hauts fonctionnaires. Faut voir l'excellence de leur travail. Les énarques font des rapports d'une exceptionnelle clarté ! Destiné à Macron.

Les militaires sont bien défendus, bien traité, bien paye. Pas pour autant exceptionnellement. Mais un colonel, par exemple, avec des enfants gagné autant que certains cadres supérieurs de banque ... surtout s'il est en mission ... sans compter les congés, qu'ils ont (je trouve) en pagaille en juste compensation de leurs servitudes.

"depuis les loi Macron..." 

pardon d'avoir évoqué une situation vraie pendant des décennies qui pourrait être susceptible de changer à partir de cette année. 

Le CDI n'a pas changé, les mis au placard n'ont pas été virés du jour au lendemain. La nouveauté Macron c'est que maintenant on peut embaucher une individu pour un CDI "au sens littéral" c'est à dire qu'il y a une fin mais on sait pas quand, enfin si on sait, quand le travail est fini où qu'on a pas réussi à t'en trouver plus. 

C'est une loi qui vient remplacer l'interdiction de renouvellement illimité des CDD. Je connais des gens à Bac+8 embauché sur des CDI chantiers en prestataires techniques. 

"les militaires bien défendus, bien traités, bien payés"

C'est surtout qu'ils peuvent pas ouvrir leur gueule quand le logiciel de versement des soldes marche moins bien qu'Admission Post Bac ou Windows Vista. Qu'ils ne peuvent pas non plus l'ouvrir quand ils doivent acheter leur propre matériel d'opération ou s'abonner à des salles de sport à leurs frais lors de leur déploiements Sentinelle afin de pouvoir se doucher avec de l'eau chaude. Un colonel avec enfant ne gagne pas autant qu'un cadre sup de banque, et tous ne sont pas en opex toute l'année. Par contre un haut gradé part en retraite le vendredi et il revient le Lundi comme directeur commercial de chez Nexter pour vendre des blindés à ses collègues en cumulant les deux revenus...

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 26/02/2018 10:46

Et les 6 millions de chômeurs, ils sont payés par l'état, sont-ils fonctionnaires?

Non pas fonctionnaires!!!!!!!!!Ils sont payés par les cotisants...............................

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 26/02/2018 11:06

"depuis les loi Macron..." 

pardon d'avoir évoqué une situation vraie pendant des décennies qui pourrait être susceptible de changer à partir de cette année. 

Le CDI n'a pas changé, les mis au placard n'ont pas été virés du jour au lendemain. La nouveauté Macron c'est que maintenant on peut embaucher une individu pour un CDI "au sens littéral" c'est à dire qu'il y a une fin mais on sait pas quand, enfin si on sait, quand le travail est fini où qu'on a pas réussi à t'en trouver plus. 

C'est une loi qui vient remplacer l'interdiction de renouvellement illimité des CDD. Je connais des gens à Bac+8 embauché sur des CDI chantiers en prestataires techniques. 

"les militaires bien défendus, bien traités, bien payés"

C'est surtout qu'ils peuvent pas ouvrir leur gueule quand le logiciel de versement des soldes marche moins bien qu'Admission Post Bac ou Windows Vista. Qu'ils ne peuvent pas non plus l'ouvrir quand ils doivent acheter leur propre matériel d'opération ou s'abonner à des salles de sport à leurs frais lors de leur déploiements Sentinelle afin de pouvoir se doucher avec de l'eau chaude. Un colonel avec enfant ne gagne pas autant qu'un cadre sup de banque, et tous ne sont pas en opex toute l'année. Par contre un haut gradé part en retraite le vendredi et il revient le Lundi comme directeur commercial de chez Nexter pour vendre des blindés à ses collègues en cumulant les deux revenus...

Les problèmes que tu cites sont relevés dans le rapport comme devant être résolus de toute urgence. Le problème de la fidélisation liée aux déceptions, aussi.

Et plein d'autres choses que le Ministère des Armées doit traiter.

Dans un contexte de contraintes budgétaires ça n'est pas simple (l'Allemagne c'est bien pire).

Quant aux salaires je suis certain que tu fantasmes sur les salaires des cadres supérieurs de banque. Je parle du monde coopératif et mutuel). Ils n'ont rien de mirobolant. Juste confortables. J'ai un jour discuté avec un Colonel, attaché militaire à Berlin, avec 3 enfants. On a évoqué, dans un contexte précis, sa solde. C'était d'autant mieux que l', Armée paye aussi en fonction du nombre d'enfants ce que ne fait pas le privé.

Tout ça est naturellement moins vrai aux grades du rang.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 26/02/2018 11:10

Au vu de l'histoire d'Astana (l'équipe cycliste, pas la capitale), il n'y aura guère que les pharmaciens pour regretter sa disparition.

Quant aux coureurs chômeurs, c'est peut-être leur vie qu'ils vont sauver (à moins qu'ils signent avec Rumsas).

Merci, et Astana la vista. 

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 26/02/2018 11:22

Les problèmes que tu cites sont relevés dans le rapport comme devant être résolus de toute urgence. Le problème de la fidélisation liée aux déceptions, aussi.

Et plein d'autres choses que le Ministère des Armées doit traiter.

Dans un contexte de contraintes budgétaires ça n'est pas simple (l'Allemagne c'est bien pire).

Quant aux salaires je suis certain que tu fantasmes sur les salaires des cadres supérieurs de banque. Je parle du monde coopératif et mutuel). Ils n'ont rien de mirobolant. Juste confortables. J'ai un jour discuté avec un Colonel, attaché militaire à Berlin, avec 3 enfants. On a évoqué, dans un contexte précis, sa solde. C'était d'autant mieux que l', Armée paye aussi en fonction du nombre d'enfants ce que ne fait pas le privé.

Tout ça est naturellement moins vrai aux grades du rang.

On entend souvent le terme de "cadres supérieurs" employé dans tous les sens. A tel point qu'il y a confusion entre cadre et cadre sup. 

Un cadre sup pour moi ca n'est pas un "manager" c'est un directeur d'une structure de taille importante, un département, une usine... 

Tu parles de banques et cites des crédits coopératifs ou mutuel pour me poser une contradiction en disant que je généralise puis tu sors l'exemple d'un colonel en qualité d'attaché à l'étrangers pour me dire que les colonels sont militaires sont bien payés... là on est plus près du statut de haut fonctionnaire que de colonel. 

Tout ça est naturellement moins vrai aux grades du rang.

c'est ta façon d'admettre qu'un exemple de permet pas de généraliser ? Chapitre deux de l'argumentaion , faire un semblant de concession nuancée pour garder la main sur sont interlocuteur 

Un colonel moyen en caserne en France gagne moins qu'un responsable régional ou de secteur d'activités à la Société Général 

Pour info environ 4 000 € brut mensuel pour le colonel (et jusqu'à 5 000 € dans les echelons spéciaux, 6 000 € brut pour un général divisionnaire)

J'ai des amis qui gagnent plus dans l'industrie ou dans le secteur commercial sans même être cadre dirigeants...

 

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 26/02/2018 11:44

On entend souvent le terme de "cadres supérieurs" employé dans tous les sens. A tel point qu'il y a confusion entre cadre et cadre sup. 

Un cadre sup pour moi ca n'est pas un "manager" c'est un directeur d'une structure de taille importante, un département, une usine... 

Tu parles de banques et cites des crédits coopératifs ou mutuel pour me poser une contradiction en disant que je généralise puis tu sors l'exemple d'un colonel en qualité d'attaché à l'étrangers pour me dire que les colonels sont militaires sont bien payés... là on est plus près du statut de haut fonctionnaire que de colonel. 

Tout ça est naturellement moins vrai aux grades du rang.

c'est ta façon d'admettre qu'un exemple de permet pas de généraliser ? Chapitre deux de l'argumentaion , faire un semblant de concession nuancée pour garder la main sur sont interlocuteur 

Un colonel moyen en caserne en France gagne moins qu'un responsable régional ou de secteur d'activités à la Société Général 

Pour info environ 4 000 € brut mensuel pour le colonel (et jusqu'à 5 000 € dans les echelons spéciaux, 6 000 € brut pour un général divisionnaire)

J'ai des amis qui gagnent plus dans l'industrie ou dans le secteur commercial sans même être cadre dirigeants...

 

Dans la vie il faut aussi savoir se remuer ! Bouger ! C'est comme pour les marins qui ne veulent plus naviguer ! Ils sont légion à tel point qu'on vient d'améliorer leurs conditions.

Je te garantis qu'un simple capitaine peut gagner plus en net que ce que tu cites en brut pour ton colonel en caserne. Ce en moyenne annuelle, à condition de naviguer, et encore bien plus en zone de conflits.

À la générale les salaires ne sont pas mirobolants. 5 à 6000 euros en gros pour les postes que tu cites auquels s'ajoutent intéressement et participation ... Ce qui n'est pas négligeable ... et qu'on n'a pas dans la fonction publique.

Après, dans notre pays, qui tente de sortir d'un mauvais cauchemar approchant le communisme, faut pas oublier l'impact des impôts, iniques et spoliateurs.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 26/02/2018 11:56

Dans la vie il faut aussi savoir se remuer ! Bouger ! C'est comme pour les marins qui ne veulent plus naviguer ! Ils sont légion à tel point qu'on vient d'améliorer leurs conditions.

Je te garantis qu'un simple capitaine peut gagner plus en net que ce que tu cites en brut pour ton colonel en caserne. Ce en moyenne annuelle, à condition de naviguer, et encore bien plus en zone de conflits.

À la générale les salaires ne sont pas mirobolants. 5 à 6000 euros en gros pour les postes que tu cites auquels s'ajoutent intéressement et participation ... Ce qui n'est pas négligeable ... et qu'on n'a pas dans la fonction publique.

Après, dans notre pays, qui tente de sortir d'un mauvais cauchemar approchant le communisme, faut pas oublier l'impact des impôts, iniques et spoliateurs.

j'avais oublié qu'on vivait dans un monde où l'hypothétique l'emporte sur le factuel, où le cas particulier infirme la tendance générale et la moyenne n'est qu'un plafond de verre...

A force de mélanger primes, intéressements, taux d'impositions, annuités retraites, taux de change, PEL, dons associatifs, Loi Pimmel... tu me trouveras bien un Colonel de la réserve qui gagne plus qu'un PDG d'une coopérative rurale donc tu auras raison. (tu le sens ce goût de mauvaise foi ?)

En attendant un colonel gagne en brute l'équivalent d'un directeur d'agence bancaire en brute (loin du cadre dirigeant donc) auprès de sources googlisables par le premier venu (les rémunération de base de l'armée sont parfaitement publiques)

Sinon jolie digression vers les sujets qui fâchent, comme un Wauquiez et la limitation de vitesse lorsque qu'il est pris en flagrant délit de pipeau. 

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 26/02/2018 12:52

j'avais oublié qu'on vivait dans un monde où l'hypothétique l'emporte sur le factuel, où le cas particulier infirme la tendance générale et la moyenne n'est qu'un plafond de verre...

A force de mélanger primes, intéressements, taux d'impositions, annuités retraites, taux de change, PEL, dons associatifs, Loi Pimmel... tu me trouveras bien un Colonel de la réserve qui gagne plus qu'un PDG d'une coopérative rurale donc tu auras raison. (tu le sens ce goût de mauvaise foi ?)

En attendant un colonel gagne en brute l'équivalent d'un directeur d'agence bancaire en brute (loin du cadre dirigeant donc) auprès de sources googlisables par le premier venu (les rémunération de base de l'armée sont parfaitement publiques)

Sinon jolie digression vers les sujets qui fâchent, comme un Wauquiez et la limitation de vitesse lorsque qu'il est pris en flagrant délit de pipeau. 

"...un colonel gagne en brute.... "

" ... un directeur d'agence bancaire en brute ..." 

Je constate que tu n'as pas ajouté "épaisse" et je subodore que tu te caches derrière ton aversion aujourd'hui légendaire à l'ORTHOgraphe (au fait, préfères-tu l'allographie, l'hétérographie ou la cacographie ?) pour manifester ton antimilitarisme et antibancarisme. 

S'agissant d'un chercheur tu aurais forcément écrit correctement "en brut" et je ne peux pas dire que je sois contre. Si tu trouves que tout ceci n'a ni queue ni tête, je suis bien d'accord smiley mr-green.

 

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 26/02/2018 12:57

"...un colonel gagne en brute.... "

" ... un directeur d'agence bancaire en brute ..." 

Je constate que tu n'as pas ajouté "épaisse" et je subodore que tu te caches derrière ton aversion aujourd'hui légendaire à l'ORTHOgraphe (au fait, préfères-tu l'allographie, l'hétérographie ou la cacographie ?) pour manifester ton antimilitarisme et antibancarisme. 

S'agissant d'un chercheur tu aurais forcément écrit correctement "en brut" et je ne peux pas dire que je sois contre. Si tu trouves que tout ceci n'a ni queue ni tête, je suis bien d'accord smiley mr-green.

 

certains voient leur mots dépasser leur penser moi ils dépassent même leur longueur officiel. smiley tongue-out

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 26/02/2018 13:00

certains voient leur mots dépasser leur penser moi ils dépassent même leur longueur officiel. smiley tongue-out

ou inversement smiley lol

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 26/02/2018 13:02

ou inversement smiley lol

Au moins avec moi il n'est jamais question de salbutanol smiley mr-green

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 26/02/2018 13:11

Et les 6 millions de chômeurs, ils sont payés par l'état, sont-ils fonctionnaires?

Ils sont payés par un système d'assurance ... auquel ils ont cotisé.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 26/02/2018 13:27

j'avais oublié qu'on vivait dans un monde où l'hypothétique l'emporte sur le factuel, où le cas particulier infirme la tendance générale et la moyenne n'est qu'un plafond de verre...

A force de mélanger primes, intéressements, taux d'impositions, annuités retraites, taux de change, PEL, dons associatifs, Loi Pimmel... tu me trouveras bien un Colonel de la réserve qui gagne plus qu'un PDG d'une coopérative rurale donc tu auras raison. (tu le sens ce goût de mauvaise foi ?)

En attendant un colonel gagne en brute l'équivalent d'un directeur d'agence bancaire en brute (loin du cadre dirigeant donc) auprès de sources googlisables par le premier venu (les rémunération de base de l'armée sont parfaitement publiques)

Sinon jolie digression vers les sujets qui fâchent, comme un Wauquiez et la limitation de vitesse lorsque qu'il est pris en flagrant délit de pipeau. 

Eh bien tu te trompes sur deux points.

Les rémunérations de base de l'armée consultables via Google sont ... de base. Elles sont amendés par un tas de primes ... auxquelles parfois l'intéressé lui-même ne comprend pas tout ... .

Et, quant au banquier, ton chiffre ne veut rien dire. Ça dépend de la taille de l'agence, de sa spécialisation éventuelle, de son emplacement, de l'ancienneté, des diplômes ... et de la gueule de du Gus ou de la gonzesse.

Bref. Google ne dit pas tout.

En ce domaine je situerais volontiers une fourchette entre 3 et 5000 euros ... plus les bonifications sur objectifs, plus intéressement et participation qui peuvent atteindre plusieurs mois.

 

 

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 26/02/2018 14:52

Au moins avec moi il n'est jamais question de salbutanol smiley mr-green

Forcément, j'écris mol, pas nol smiley wink

Répondre Prévenir le modérateur

Répondre

Modifier mon abonnement aux réponses de ce sujet

Retour au forum Route > Général Haut de page

Sena sept18

EvoluCycle

INSCRIPTION EN LIGNE
samedi 29 septembre 2018
dimanche 30 septembre 2018
dimanche 07 octobre 2018
dimanche 14 octobre 2018
samedi 20 octobre 2018

VOIR TOUTES LES EPREUVES