FLASHS

Santé / forme

Enchaîner deux cyclos

Publié le 26/09/2012 11:12

Comment préparer à l'entraînement l'enchaînement de deux cyclosportives le même week-end ? Velotraining vous donne les clés pour réussir votre objectif.

Ascension au-dessus des nuagesAscension au-dessus des nuages | © Vélo 101Toutes les deux semaines, notre spécialiste répond aux questions que vous vous posez. Entraînement, santé, suivi, préparation... Vous pouvez poser toutes vos questions sur le forum Entraînement/Santé ou par email à infos@velotraining.net.

"Je dois enchaîner deux cyclosportives sur un week-end, soit 113 kilomètres vallonnés le samedi et 86 kilomètres montagneux le dimanche. Afin de m'habituer à récupérer entre deux épreuves aussi rapprochées, je voulais placer deux sorties d'endurance critique (deux jours de suite) dans mon plan pour simuler cet objectif. Aussi, je me demandais s'il était intéressant de placer une sortie d'endurance critique le lendemain d'une course FFC déjà difficile, donc course le dimanche et sortie difficile de 100 kilomètres le lendemain ?"

Oui, c'est une très bonne initiative. Une chose est sûre, il n'est pas possible de programmer une à deux courses FFC le week-end puis deux jours de suite avec du travail "au seuil" en milieu de semaine puis à nouveau une à deux FFC le week-end suivant. Le programme serait trop chargé et la récupération en serait affectée.

Par contre le fait d'enchaîner une course FFC puis une sortie longue le lendemain permettra de simuler le week-end objectif. Compte tenu du fait que les deux cyclosportives seront courues à fond, il ne faudra pas hésiter à vous livrer à fond sur la course FFC, afin de simuler au plus près l'enchaînement à venir. Au lendemain de cette course FFC, la sortie longue sera idéalement très accidentée, avec dans la mesure du possible un enchaînement de côtes ou de petits cols.

Le travail mis en place pourrait constituer en une alternance de formes de travail au fil des difficultés. Par exemple :

• une côte à fond, en sortie d'échauffement, afin de simuler le départ, avec les jambes lourdes de la veille
• une côte assis et en vélocité, en-dessous du seuil anaérobie
• une côte plutôt en danseuse et en force, en-dessous du seuil anaérobie
• une à trois côtes braquet libre, en accélération progressive, en terminant au sprint

Pour simuler au plus près cet enchaînement de deux cyclosportives la répétition des mêmes distances et des mêmes intensités est impérative. Il conviendra donc, pour la sortie d'entraînement effectuée en post fatigue de la course FFC, de "jouer le jeu" et de travailler aux bonnes intensités, malgré la fatigue musculaire.

D'une manière générale, une semaine d'entraînement plus légère qu'à l'accoutumée à l'approche d'un tel enchaînement permet de maintenir une bonne capacité de performance pour la seconde épreuve : à la sortie d'une petite semaine, l'épreuve du samedi, difficile, redébloque en vue du dimanche. Cela nécessite toutefois de la fraîcheur, ce qui n'est pas forcément évident à ce stade de la saison.

Enfin, idéalement, cet enchaînement préparatoire sera placé deux semaines avant le week-end objectif.

Benoît Valque - www.velotraining.net

INSCRIPTION EN LIGNE