FLASHS

Santé / forme

Puissance : quelle est la bonne moyenne de Watts en tant que cycliste ?

Publié le 07/12/2021 07:30

Avec l’apparition d’applications comme Strava qui indique la puissance en Watts développée pendant une sortie, nombreux sont les amateurs à se poser la question sur la moyenne à avoir.

De plus en plus de cyclistes partagent leurs parcours sur des applications comme Strava qui leur donnent une estimation de la puissance développée pendant l’effort en Watts. Nombreux sont aussi ceux qui comparent cette puissance avec d’autres coureurs, même chez les professionnels. Ils se posent alors la question de savoir si leur moyenne est bonne, élevée ou faible. Nous allons répondre à cette question qui est plus complexe qu’il n’y parait.

comparer puissance watt cyclisme

Le nombre de Watts en soi n’est pas très pertinent en cyclisme

La puissance en soi (exprimée en Watts) n’est pas aussi pertinente que l’on pourrait penser. Le poids du cycliste (et de son vélo) est un autre facteur qu’il faut absolument prendre en considération. En effet, à vitesse similaire, un coureur de grande taille et d’un poids corporel élevé aura besoin de plus de puissance qu’un coureur svelte et léger pour maintenir la même vitesse. Les spécialistes recommandent donc, pour se comparer à d’autres coureurs, de regarder les Watts par Kilogramme (W/Kg) pour pouvoir réaliser une comparaison adéquate.

Cette proportion permet de calculer la quantité de puissance (exprimée en Watts) pour chaque Kilogramme de votre poids corporel. En utilisant cette proportion, vous serez alors en mesure de vous comparer à une personne plus lourde ou plus légère que vous et qui donc va générer une puissance différente pour une vitesse similaire sur un parcours. Le poids du vélo est aussi un facteur à prendre en considération évidemment. Cela explique pourquoi de nombreux cyclistes cherchent à acquérir le vélo le plus léger possible.

Comparer une bonne moyenne en Watts avec d’autres coureurs

Pour pouvoir réaliser une bonne comparaison d’une moyenne en Watts avec d’autres coureurs, il est important non seulement de prendre en considération la puissance par Kilogramme, mais aussi que la comparaison se fasse dans des conditions similaires. Le test DTP (functional threshold point) de 20 minutes est un bon indicateur. Selon nos confrères du magazine Biclycing, un cycliste en bonne condition physique est capable de développer 250 à 300 Watts en moyenne sur une durée de 20 min. Un coureur professionnel est capable de développer 400 Watts sur cette période.

Un graphique de Data Cranker nous enseigne, par ailleurs, qu'un coureur de catégorie 5 (catégorie la plus basse) pourrait être capable de maintenir entre 2,4 et 2,9 w/kg sur une période de 60 minutes, alors qu'un professionnel international pourrait maintenir un niveau nettement plus élevé de 5,6 w/kg ou peut-être plus. Si le cycliste de catégorie 5 et le professionnel pèsent tous deux 70 kilos, le cycliste de catégorie 5 produira en moyenne 203 watts et le professionnel international 392 watts pendant une heure. 

Enfin, il faut aussi prendre en considération le terrain. En effet, la puissance nécessaire en descente est très faible pour atteindre une certaine vitesse alors que dans une montée, il faut développer bien davantage de puissance.

puissance watt cycliste professionnel © Strava

INSCRIPTION EN LIGNE